Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4409 MembresCréer un compte

Lettre ouverte de Rémi Dumery, agriculteur beauceron, à son maire, auteur d'un arrêté anti-pesticides

Home_big_r_mi_dumery

A titre d'exemple des rapports tendus qui existent dans les campagnes entre agriculteurs et autres acteurs de la société, WikiAgri publie ci-dessous la lettre envoyée par le cultivateur beauceron Rémi Dumery à son maire, auteur d'un arrêté réclamant une zone de non traitement (ZNT) en phytosanitaires à 150 mètres des habitations.

"
Suite au courrier du maire d'Ingré (45140, Loiret), je lui ai répondu en cette journée du 8 octobre 2019 de mobilisation contre l'agribashing

Monsieur le maire d’Ingré, Christian Dumas

J’ai bien reçu votre courrier de 2 octobre 2019 concernant l’arrêté municipal anti pesticides de synthèse et plus généralement de l’activité agricole périurbaine sur votre commune.

Vu que les interdictions ne concernent que les produits de synthèse et leur application motorisée, n’ayant rien à voir avec la notion de risque de l’application de pesticides avec de bonnes pratiques agricoles.

Vu que le temps moyen de pulvérisation de pesticides aux abords d’un pavillon pour une culture de blé par exemple représente moins de 30 secondes par an.

Vu que la distance entre deux cultures différentes (ex : un blé d’un colza) démontre que la dérive n’excède pas quelques centimètres avec de bonnes pratiques agricoles.

Vu que beaucoup de riverains préfèrent une vue ouverte sur les champs que d’être cloisonné derrière un mur ou une haie haute.

Vu que les arguments scientifiques avancés ne sont pas fondés et non reconnus par l’état à ce jour.

Vu qu’une vingtaine de cas d’intoxication due aux pesticides est relevée par an, et seulement chez les professionnels et aucun cas chez des particuliers.

Vu qu’aucune alerte sanitaire n’est connue liés aux pesticides, trop souvent cités spontanément par des associations lobbyistes (cf « les enfants sans bras »).

Vu que vous souhaitez protéger les habitants de l’exposition de produits à risques, vous devriez prendre en premier lieu des arrêtés contre le tabac, l’alcool, les drogues et médicamenteux qui, eux, font des dizaines de milliers de morts par an.

Vu que la seule solution raisonnée pour l’agriculteur, est la mise en jachère de ce no man's land, où la gestion des vivaces sera difficile, coûteuse en temps, matériels et carburant, où un lieu deviendra rapidement un dépôt sauvage et d’occupation nomade.

Vu que la surface des terres cultivables recule déjà de 1000 hectares par an dans le Loiret au profit du béton, goudrons ou la forêt, pourquoi créer des friches improductives ?

Vu qu’aucune indemnité du préjudice économique et moral des agriculteurs, les fermages des propriétaires, de la justification des impôts fonciers sur le changement de destination des terres agricoles, n’est prévue au budget de votre commune.

Vu que l’agriculture bio que vous tolérez dans votre arrêté, ne peut être une solution acceptable pour les riverains, car les nuisances seront plus importantes, sans communes mesures (travail du sol, fertilisation organique, pulvérisation pesticides plus nombreuses)

Vu que votre arrêté est une copie conforme émanant de l’association « Génération future » et « Nous voulons des coquelicots », connus pour leur lobby marketing bio et politique anti-pesticide.

Vu que cet arrêté va être annulé par le tribunal administratif comme vous le savez très bien, car seul le ministère de l’Agriculture peut prendre de telles mesures.

Vu que je n’ai pas le temps matériel de rechercher toutes les références aux mentions ci-dessus, car mes récoltes et mes semis sont prioritaires dans mon travail sur ce mois d’octobre.

Je considére que cet arrêté est simplement un outil politique pour les futures élections municipales.

Cette campagne est organisée par « Génération Future », lobby connu pour influence les électeurs vers EELV, en utilisant la peur et le doute de nos institutions républicaines. Les campagnes d’agribashing que notre profession subit depuis plusieurs mois, exercent des conséquences économiques et une pression morale sur le monde agricole.

Les arrêtés anti-pesticides de synthèse repoussent l’activité agricole de la ville, ont un effet de fracture sociale grave, et irresponsable de la part d’élu.

Je considère que le dialogue et l’échange (comme vous le mentionnez dans votre courrier) est l’occasion de renouer avec les réalités de l’activité agricole périurbaine.

La concertation doit mener à une chartre de bon voisinage où chaque partie doit connaitre et comprendre les prérogatives agricoles, des citoyens et des élus.

Je vous prie d’agréer, monsieur le maire, mes salutations respectueuses à votre mandat.
"

Rémi Dumery
Cultivateur en métropole d’Orléans

Le courrier que le maire d'Ingré avait adressé à Rémi Dumery

Ci-dessous :


Notre illustration ci-dessous, Rémi Dumery :

Réagissez à l'article en un clic

  • 3
  • 0
  • 48
  • 0
  • 0
  • 2
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : DumDum
Thumb_remdumdum

Paysan Beauceron, à la recherche d'une agriculture durable sans tabou avec les nouvelles technologies, d'une biodiversité utile et dynamique... Bordel !!

  • Vous aimerez également
  • Home_pollution_ville_campagne

    Zones de non traitement, faut-il protéger les villes de la pollution des campagnes... Ou l'inverse ?

    Laurent Denise, fils d'agriculteur ayant déjà pris la plume pour les lecteurs de WikiAgri, pousse cette fois un coup de gueule sur le sujet des zones de non...

  • Home_ressource_eau

    Les sécheresses ? Une mauvaise gestion des pluies !

    Des mesures de restrictions d'eau sont mises en place dans 87 départements ... D’année en année le phénomène s'accentue... ...

  • Home_haie_bordure_de_champ

    Vive les friches !

    « Si on ne change pas de direction, on risque d'arriver où on voulait aller » - (proverbe chinois) En avril 2019,  l'assembl&eac...

  • Home_abeilles_mortes

    Les abeilles nous alertent sur le sens de l'histoire

    « la nature nous inclut...nous sommes dedans et en faisons partie.... si elle ne prospère pas nous ne pouvons pas prospérer non plus » Wendell Berry...

  • Home_chimie_agriculture

    La chimie en agriculture favorise-t-elle les conflits ?

    « Je pense que la destruction du sol va avec la destruction des humains » Paul Bedel Depuis ses origines, l’agriculture a été diverse. Dan...

  • Home_ruches_abeilles_champ_agricole

    Abeilles, et si agriculteurs et apiculteurs s'écoutaient ?

    Ce 20 mai 2018, c’est la journée mondiale des abeilles. A cette occasion, WikiAgri donne la parole à Dominique Garnier, agriculteur qui vient d’inst...

  • Home_voeux_presse_emmanuel_macron

    Les "maux" du paysan suite aux "mots" du Président

    Monsieur le Président, C'est avec une grande assiduité que j'ai écouté vos vœux à la presse et je n'ai pas pu m'e...

  • Home_conseil_agriculture

    Et pourtant, on continue

    Pierrick Berthou, éleveur laitier du Finistère, livre régulièrement aux lecteurs de WikiAgri le fruit de ses réflexions. Aujourd'hui, i...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit