Comment se débarrasser des limaces sans perturber la faune auxiliaire

Home_big_limace_orange
Les deux matières actives autorisées dans la lutte contre les limaces l’ont été car elles ne sont pas novices pour la faune bénéfique aux cultures.
 
Pour être autorisées sur le marché français, les molécules molluscides doivent faire la preuve qu’elles ne tuent que les limaces et escargots, sans perturber les autres espèces animales.
 
C’est d’ailleurs pour sa toxicité sur la faune auxiliaire qu’une matière active, le méthiocarbe a été interdit en 2015. Car, s’il faut protéger les cultures en contrôlant les ravageurs que sont les limaces, cela ne doit pas se faire au détriment de la faune auxiliaire.
 
On entend par faune auxiliaire, les nombreuses espèces d'animaux interagissant positivement avec les cultures.
 
Ce terme est généralement utilisé en opposition aux espèces dites nuisibles. La faune auxiliaire peut être bénéfique aux cultures à différents égards :
  • Pollinisation des plantes par des insectes, par exemple les abeilles
  • Prédation d'espèces considérées comme nuisibles : par exemple, les rapaces se nourrissant de rongeurs,
  • Parasitisme d'espèces considérées comme nuisibles, comme les trichogrammes, parasites des pyrales et autres lépidoptères). 
La faune auxiliaire participe aussi au maintien de la fertilité du sol, en dégradant la matière organique et en aérant les sols, par leurs déplacements.
 
Veiller à préserver les auxiliaires est d’autant plus important que certains, comme les carabes, sont d’importants prédateurs d’œufs de limaces. On préserve les carabes par un bon choix de ses insecticides d’automne.

Un critère d'homologation

D’après les nombreux essais menés par Arvalis, l’Institut du végétal, les deux matières actives homologuées en France, le métaldéhyde et le phosphate ferrique, n’ont pas d’effet délétère ni sur les vers de terre, carabes et autres insectes, pas plus que sur les oiseaux.
 
Régulièrement des essais sont menés par les instituts techniques, comme par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage.
 
L’innocuité sur les organismes non cibles est, de toute façon, un préalable à l’autorisation de mise en marché de tout produit phytopharmaceutique.
 
Les modes d’action des molécules molluscides (perturbation du métabolisme du calcium pour le phosphate ferrique, action sur les cellules du mucus et l’appareil digestif pour le métaldéhyde) n’impactent que la biologie des limaces, pas celles des autres insectes, ni même des microorganismes.
 
Pour éviter les risques pour les oiseaux ou les petits animaux, les granulés contiennent un répulsif contre les vertébrés et ne sont pas appètent pour les oiseaux.
 
C’est globalement au niveau de son exploitation, dans une approche de lutte intégrée, que la protection de la faune auxiliaire s’envisage. Ainsi, les haies et autres zones enherbées en bordures des champs sont autant de refuges qui favorise la diversité animale et son action régulatrice, y compris sur les limaces.
 
Cécile Julien
 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_matthieu_cob_rac

    Sous le hangar, un parc matériel au top chez le Charentais Matthieu Cobérac

    Matthieu Cobérac a fondé en 2006 l’ETA du même nom. Toujours basée à Saint-Amant-de-Nouère, non loin d’Angoulême, l’entreprise est devenue récemment...

  • Home_semoir_horsch_

    Semoirs de précision, des rendements maximisés avec des semences bien ordonnées

    Si le contrôle de la profondeur concentre toute l’attention des constructeurs, Arvalis institut du végétal planche sur un nouveau paramètre, consistant à positionn...

  • Home_agriculture_pr_cision___champ_bl_

    La technologie de précision affine la fertilisation azotée du blé

    L’azote est un moteur de la croissance pour les plantes mais aussi l’élément le plus surveillé par la réglementation. Pour une fertilisation optimale, agronom...

  • Home_jeunes_pousses

    Herbicides céréales, des adjuvants pour sécuriser l'efficacité

    De plus en plus utilisés, les adjuvants optimisent l’efficacité des herbicides en affinant ses caractéristiques physiques et chimiques aux besoins de chaque par...

  • Home_ma_s_avec_enrouleur

    Ravageurs, comment protéger ses semis de maïs sans néonicotinoïdes

    L’interdiction des néonicotinoïdes, insecticides systémiques utilisés en enrobage de semences, demande de repenser la protection des jeunes plants de maïs. Cel...

  • Home_sous-le-hangar

    Sous le hangar, prime au débit de chantier chez Alexandre et Jean-Baptiste de Meulenaere

    En 2007, sur la base de leur ferme familiale de Seine-et-Marne dans la Brie, les jumeaux de Meulenaere ont entamé une belle aventure, celle de la prestation de services en a...

  • Home_moissonneuse-batteuse-1

    Moissonneuses-batteuses, les 40 bougies des Axial-Flow

    Case IH fête le 40e anniversaire des Axial-Flow, inaugurant le battage non conventionnel au moyen d’un rotor longitudinal. Un système qui a fait des émules. En 1...

  • Home_horsch_terragrip

    Indéracinable déchaumage

    Les objectifs assignés au déchaumage ne souffrent guère de remise en question. Mais la pratique mérite toujours un examen au cas par cas, à l’aune des deux famille...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.