Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5072 MembresCréer un compte

Valérie Pécresse intègre une agriculture compétitive dans son programme régional

Home_big_val_riep_cresselabo

Le Think thank de Valérie Pécresse, Le Labo des idées, a planché sur l'agriculture en Ile-de-France, de manière à l'intégrer dans un programme régional. L'ancienne ministre de la Recherche puis du Budget a dégagé cinq axes majeurs étayés de quinze propositions pour conserver ou rendre de la compétitivité à l'agriculture francilienne.

La réunion du Think thank Le Labo des Idées qui s'est tenue ce mardi était intéressante à de nombreux chefs. Valérie Pécresse, députée des Yvelines, utilise ce Think thank pour étayer un programme qui, espère-t-elle, doit la conduire au plus près de la présidence régionale d'Ile-de-France au terme des élections de 2015. Nous sommes évidemment au coeur d'un système politique, celui d'une alternance proposée par l'Ump.

Or il est intéressant de constater que, dans cette proposition d'alternative, l'agriculture figure en bonne place, en étant considérée comme une activité économique à part entière, et non comme une pièce rajoutée tout juste garante de l'entretien paysager. Dans la salle, il y avait d'ailleurs plusieurs agriculteurs (dont certains célèbres), pas forcément encartés à l'Ump, mais curieux de connaître les propositions des personnalités politiques présentes lors de cette réunion. Des personnalités comme Christian Jacob, agriculteur, ancien ministre (famille, Pme, puis Fonction Publique) et actuel président du groupe Ump à l'Assemblée nationale, ou encore Alain Lamassoure (commission du budget au Parlement européen, tête de liste Ump en Ile-de-France pour les prochaines élections européennes), mais aussi agricoles comme Pierre Cuypers (président de la Chambre d'agriculture de Seine-et-Marne) ou Patrick Dezobry (élu de la Chambre d'agriculture d'Ile de France) figuraient en tribune.

Les cinq axes de Valérie Pécresse

Valérie Pécresse intègre ainsi à son programme régional cinq axes majeurs pour l'agriculture. D'abord, la mise en place d'un bouclier "anti-mitage". Elle entend par là une stabilisation des projets de grignotage des terres agricoles, de manière à ce que les agriculteurs aient une vision claire de l'avenir de leurs parcelles. Ensuite, la création d'un fonds de valorisation des exploitations agricoles. Elle avait émis cette proposition sous la forme d'un amendement pour la loi d'avenir de l'Agriculture, amendement retoqué par la majorité actuelle. Ce qu'elle n'a pu faire passer au niveau national, elle entend donc l'appliquer à sa région. Pour mémoire, il s'agit d'un fonds créé pour aider les exploitations à innover et à conserver leur compétitivité (lien en fin d'article). Elle souhaite ensuite conditionner la politique de subvention régionale à deux critères : la qualité des produits et leur bilan carbone. Elle précise : "Le mythe du bio doit cesser. Aujourd'hui, on importe des produits bio, y compris parfois de l'étranger. D'où un bilan carbone catastrophique. Moi je pense qu'il faut certes conserver le bio, mais pas seulement, et valoriser la proximité." Le quatrième point est la mise en place d'un "pôle d'excellence agricole francilien", favorisant l'innovation et la recherche. Enfin, cinquième axe, augmenter la dotation FEADER (fonds européen agricole pour le développement rural) de la région pour soutenir l'agriculture francilienne face aux conséquences de la Pac.

Au-delà de la présentation et des commentaires autour de ce programme régional, le débat a porté sur la compétitivité de l'agriculture en général et sur les récentes décisions d'application de la Pac en France. Les agriculteurs présents dans la salle ont apprécié de pouvoir donner leur avis, souvent tranché, pour que l'agriculture ne soit pas oubliée des politiques régionales (ou autres d'ailleurs) et en faveur d'une harmonisation des règles au sein de l'Union européenne.

. Note : l'intervention de Christian Jacob lors de ce débat, avec une prise de position nette en faveur des OGM, fait l'objet d'un autre article : ici : https://wikiagri.fr/articles/christian-jacob-defend-les-ogm/935.

En savoir plus : http://www.lelabodesidees.fr/wp-content/uploads/2014/02/140211-Propositions-Agriculture-Public.pdf (les 15 propositions de Valérie Pécresse pour l'agriculture francilienne) ; https://wikiagri.fr/articles/valerie-pecresse-force-de-proposition-pour-la-competitivite-en-agriculture/887 (notre précédent article sur les propositions de Valérie Pécresse pour la compétitivité en agriculture).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_antoine_jeandey

Journaliste professionnel depuis 1987. Rédacteur en chef de WikiAgri depuis sa création, en janvier 2012. Par ailleurs élu, adjoint au maire de Chaudon (comm...

  • Vous aimerez également
  • 300

    TRANSPORTS ROUTIERS: GARE AUX RADARS

    Le règlement européen 167/2013/CE ne fixe plus de limite à la vitesse de circulation des tracteurs. Mais pas notre Code de la route national. Pas de coup...

  • Home_brexit_lait

    L'après Brexit sur les marchés du lait et de la viande pour l'Union européenne

    Les vingt-sept pays de l’Union européenne font face au Brexit. La conjoncture mondiale est favorable pour réorienter les échanges commerciaux vers ...

  • Home_dynamique_agricole_banques_populaires

    La dynamique agricole toujours de mise, et récompensée

    La crise sanitaire de la Covid 19 n’a pas empêché les agriculteurs d’exceller dans leurs domaines de compétences. Voici justement les huit lau...

  • Home_commerce_international_agricole_chine

    Chef d'orchestre, la Chine mène les marchés à la baguette

    La demande mondiale de produits agricoles ne tarit pas. L'Empire du milieu a un pouvoir d'influence important sur la plupart des marchés de commodités, ...

  • Home_activite__ce_re_alie_re

    PAC 2023, des milliers de céréaliers évincés par le Plan stratégique national ?

    Plus d’écologie pour gagner moins, c’est ce que redoute une grande majorité de céréaliers s’ils souscrivent à l’arc...

  • Home_ble__et_farine

    Malt d'orges et farine de blé, des commodités lanceuses d'alertes

    Les échanges commerciaux de malt d’orges et de farine de blé sont d’excellents indicateurs économiques et conjoncturels. Même si le fon...

  • Home_mate_riel_agricole_re_colte_pois

    Plan protéines, les agroéquipements subventionnés pour produire plus d'oléoprotéag...

    Par décision le 28 avril dernier, le gouvernement a débloqué une nouvelle enveloppe de 20 millions d'euros pour aider les agriculteurs à acqu&...

  • Home_capture

    Les marchés sous les ordres de la météo

    La météo est souvent au coeur des préoccupations dans le monde agricole. Ce printemps 2021, c'est la météo mondiale qui est scrut&eacut...

  • Home_viande_francaise

    L'élevage français profite de l'évolution de l'alimentation due à la Covid

    Le changement des habitudes alimentaires consécutif à la fermeture des établissements de restauration collective réoriente en France les dé...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit