Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4674 MembresCréer un compte

Loi littoral en Lozère, c'est mal parti pour les deux jeunes agriculteurs

Home_big_eug_niebrajon

En Lozère, du fait de l'application de la loi littoral sur un lac de montagne, deux jeunes ayant débuté leur installation risquent la faillite.

Je vous avais décrit la situation d'Eugénie Brajon et Damien Martin en Lozère, deux jeunes ayant pris l'un et l'autre dans la tourmente de l'application de la loi littoral à l'intérieur des terres, loi qui interdit la construction de bâtiments, alors que l'un et l'autre avaient inclus la construction du leur (et avec l'aval de toutes les autorités compétentes) dans leur projet d'installation. Je vous invite à (re)lire l'article initial beaucoup plus détaillé (lien à la fin de celui-ci).

Depuis, il y a eu une réunion au niveau de la communauté de communes, et le PLUI (plan local d'urbanisme intercommunal) a été adopté, avalisant l'interdiction de construction ailleurs que dans la continuité du village. J'ai rencontré Eugénie Brajon à l'occasion du Salon de l'agriculture, elle me disait étudier les possibilités (restreintes) restant, à savoir d'un côté du village la construction du bâtiment sur un lieu ne s'y prêtant pas au départ, et à l'autre extrémité du village, même si le foncier pouvait être classé agricole, il appartient à une tierce personne qui ne souhaiterait pas de construction dessus...

En d'autres termes, et malgré une grande mobilisation locale (notamment du syndicat des Jeunes agriculteurs), on se dirige tout droit vers une situation franchement détestable pour notre agriculture : on a deux jeunes, 24 et 25 ans, qui ont débuté leur installation, chacun son élevage, l'envie du métier, plein d'allant, que l'on est en train de casser littéralement.

Peut-on réellement en rester là, et les laisser se débrouiller chacun de leur côté ? Les politiques locaux, alertés, n'ont guère réagi, ayant visiblement du mal à se rendre compte de la gravité de la situation. Alors que l'on a vu des causes nationales démarrer avec moins que cela...

En savoir plus : https://wikiagri.fr/articles/en-lozere-la-loi-littoral-joue-contre-lenvironnement-agricole/943 (notre article initial sur ce sujet, tous les détails y sont expliqués).

Notre photo prise au Salon de l'agriculture : Eugénie Brajon (à gauche) avec Nathalie Brunel Meyrueix, également agricultrice en Lozère.

 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_antoine_jeandey

Journaliste professionnel depuis 1987. Rédacteur en chef de WikiAgri depuis sa création, en janvier 2012. Par ailleurs élu, adjoint au maire de Chaudon (comm...

  • Vous aimerez également
  • Home_prix_et_marges_loi_egalim

    Revenu des agriculteurs, la loi EGAlim n’a rien changé

    Dans chaque filière, le revenu des agriculteurs et des éleveurs est d’abord lié à la conjoncture des prix. Seuls les éleveurs de porc...

  • Home_kossowski_derambarsh

    Arash Derambarsh : "Nous voulons une ville durable à Courbevoie"

    Connu pour la lutte qu'il mène contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh, vient de devenir adjoint au maire à Courbevoie, chargé du dé...

  • Home_pac_2027

    Relance économique de l'Europe, la Pac et le Green Deal passeront après

    Le coronavirus, le confinement qu'il a impliqué, et la crise économique qui en découle ont changé la donne au niveau des priorités en E...

  • Home_commerce_mondial_c_r_ales

    Après coronavirus, deux poids deux mesures entre farmers américains et agriculteurs européens

    Aux Etats-Unis, la politique agricole et une partie des 3 000 milliards de dollars débloqués pour relancer l’économie américaine vienne...

  • Home_s_bastien_alaire_banques_infos_recours

    Le débat sur le plafonnement des frais bancaires concerne aussi les agriculteurs

    Cette semaine, une proposition de loi a été rejetée mais un décret gouvernemental est annoncé : le sujet du plafonnement des frais bancaire...

  • Home_foncier_agricole_safer

    Foncier agricole, ces centaines de milliers d'hectares qui échappent au contrôle des Safer

    Les ventes de parts sociales, de biens en usufruit ou en nue-propriété, masquent des transactions foncières et financières qui échappent au...

  • Home_rebecca_vaissermann_salle_de_traite

    "Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

    Une pièce de théâtre devenue un ouvrage dépeint avec réalisme l'engrenage qui conduit un éleveur laitier jusqu'au suicide. Ce...

  • Home_ruches_abeilles_fleurs

    Le miel, fer de lance de la reconquête de l'opinion publique des céréaliers

    Comment peut-on mieux démontrer que les pratiques agricoles sont, en France, parmi les plus contrôlées au monde qu'en élevant des abeilles au b...

  • 1Commentaire
  • #1

    Après les loups, voila la loi littoral. Tout est bon pour exproprier les ruraux sous prétexte de biodiversité. En effet, les agriculteurs n'ont pas l'intention de délocaliser, alors il faut trouver autre chose pour s'approprier leurs terres afin de promouvoir le tourisme de classe internationale!  http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/02/loup-la-face-cachee_9.html

    Il faut bien comprendre que l'élevage gène les propriétaires de résidences secondaires surtout si ceux ci ont des relations au sein d'un gouvernement qui sacrifie toute activité non délocalisable pour promouvoir la dépendance du pays !

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit