Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4493 MembresCréer un compte

Le charançon du bourgeon terminal

Home_big_champ_de_colza

Coléoptère dont la taille varie entre 2,5 et 4 millimètres, le charançon du bourgeon terminal ou ceutorhynchus picitarsis est l’un des ravageurs les plus néfastes au colza. Comme tous les insectes ce cette espèce vulgarisée par ce nom vernaculaire fourre-tout de charançon, il dispose d’une trompe où sont fixées deux antennes. Le corps de ce charançon est noir et brillant, ces ailes sont striées.

La larve peut quant à elle faire jusqu’à un demi-centimètre de longueur et ne dispose pas de pattes. Sa tête change de couleur avec les différents stades de mues, débutant brune pour finir jaune clair.

Cycles du développement du charançon du bourgeon terminal

Cet insecte épouse un cycle tardif. Les adultes s’installent dans les champs de colza aux environs de septembre et pondent la plupart du temps sur la surface supérieure de la base des pétioles quand l’automne est installé. Parfois, avec des conditions climatiques idéales pour lui, le charançon du bourgeon terminal prolonge la ponte jusqu’au mois de mars !

Les larves continuent à se nourrir durant l’hiver et s’installent dans le sol vers le mois de mars/avril, pour procéder à leur nymphose et donner naissance à l’adulte en mai.

Les types de cultures touchées

C’est principalement le colza qui est victime des attaques du charançon du bourgeon terminal, qui peut cependant s’attaquer allègrement à d’autres espèces de crucifères.

Les dégâts causés par le charançon du bourgeon terminal

Ce sont les larves qui ravagent les plantations : elles entament un chemin de nutrition des pétioles vers le centre névralgique de la plante et s’attaquent au bourgeon terminal, pouvant aller jusqu’à son anéantissement. Ces larves percent les tiges pour se nourrir et accessoirement se déplacer dans ces galeries creusées.

Au printemps, les pieds qui ont été colonisés et qui ont survécus aux gels de l’hiver sont jaunis et atrophiés. La larve peut être trouvée facilement en coupant la tige à la base. Il arrive également que la tige ne puisse pas se former.

Si l’attaque est plus tardive, le pied de colza va buissonner en raison de la destruction du bourgeon.

Plus l’attaque est précoce, plus elle est dangereuse pour la récolte. Dans les parcelles sévèrement attaquées, la montaison et la floraison apparaîtront très irrégulières.

Quand et comment intervenir contre ce ravageur ?

L’observation de cet insecte réputé discret se fait par le biais de pièges à cuvettes jaunes. Il s’agit de placer la cuvette dans le colza à dix mètres de la bordure. La cuvette enterrée au moment du semis, puis remontée peu à peu à hauteur de végétation, au fur et à mesure du développement du colza. Cette cuvette est remplie d’eau et d’un produit comme du liquide vaisselle. Multipliez le nombre de cuvettes sur une zone donnée afin de réaliser un quadrillage performant.

Une action est conseillée dans huit à dix jours suivant la détection des nuisibles.

D’un point de vue agronomique, l’implantation de la culture doit être soignée et dans un milieu sain, dépourvu de résidus.

Il est préconisé d’intervenir sur l’adulte avant qu’il ne ponde puisque c’est la larve qui est la plus néfaste et qu’elle est insensible aux insecticides. Aucun moyen phytosanitaire efficace n’est recensé pour éliminer la larve du charançon du bourgeon terminal.


Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_nouveaute-pulverisateur-1

    Les nouveautés de la pulvérisation 2020

    Dans le cadre de notre dossier spécial pulvérisation, voici la présentation des nouveautés en la matière. Lemken, un traîné...

  • Home_buses_pulv_

    Pulvérisateurs, les éléments essentiels à une pulvérisation de qualité

    Une circulation optimale de la bouillie, grâce à une pression constante, par exemple, est assurée par la pompe, la régulation, la filtration, la rampe, ou encore les buse...

  • Home_pulv_risateur_horsch_leeb_pt-5322

    Pulvérisateurs, quelle architecture répond le mieux aux besoins ?

    S’il peut paraître accessoire de s’attarder sur le choix d’un châssis ou d’une cuve, ces éléments présentent, en réalité, une influence importa...

  • Home_screen-pulverisateur-2

    Des conseils d'experts pour bien choisir son pulvérisateur

    Dossier pulvérisateurs 2020 : le guide expert et le diagnostic personnalisé sont en ligne. À travers ce dossier spécial, WikiAgri veut aider ses lecteurs ...

  • Home_matthieu_cob_rac

    Sous le hangar, un parc matériel au top chez le Charentais Matthieu Cobérac

    Matthieu Cobérac a fondé en 2006 l’ETA du même nom. Toujours basée à Saint-Amant-de-Nouère, non loin d’Angoulême, l’entreprise est devenue récemment...

  • Home_semoir_horsch_

    Semoirs de précision, des rendements maximisés avec des semences bien ordonnées

    Si le contrôle de la profondeur concentre toute l’attention des constructeurs, Arvalis institut du végétal planche sur un nouveau paramètre, consistant à positionn...

  • Home_agriculture_pr_cision___champ_bl_

    La technologie de précision affine la fertilisation azotée du blé

    L’azote est un moteur de la croissance pour les plantes mais aussi l’élément le plus surveillé par la réglementation. Pour une fertilisation optimale, agronom...

  • Home_jeunes_pousses

    Herbicides céréales, des adjuvants pour sécuriser l'efficacité

    De plus en plus utilisés, les adjuvants optimisent l’efficacité des herbicides en affinant ses caractéristiques physiques et chimiques aux besoins de chaque par...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit