Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5102 MembresCréer un compte

La rouille jaune du blé

Home_big_bl__dur

C’est un véritable fléau qui s’abat sur les cultures céréalières françaises avec la rouille jaune, dévasant sérieusement les récoltes et leurs rendements. Des attaques très concentrées depuis 2011 dans le Nord de l’Hexagone et sur plusieurs territoires de la façade atlantique, mais aussi des incursions de plus en plus signalées dans le centre de la France depuis 2014 qui inquiètent le monde agricole

Voir toutes les maladies du blé.

Qu’est-ce que la rouille jaune du blé ?

Il existe quatre formes de rouilles dont deux s’avèrent redoutables pour le blé : la rouille brune ou Puccinia triticina et plus récemment la rouille jaune ou Puccinia striiformis. Deux maladies qu’ils ne faut pas confondre, discernables seulement lorsqu’elles sont bien développées.

La rouille jaune du blé est une épidémie qui devient aussi redoutable pour le blé que la septoriose, du fait de son cycle court de neuf jours, et d’une dissémination très facile.

Surtout elle est en constante évolution et propose des variétés de souches qui s’adaptent aux conditions météo et qui résistent de plus en plus aux traitements. Une souche appelée warrior (comme guerrier en français) est notamment au cœur des enjeux de la filière céréalière.

La rouille jaune vise les blés tendres et durs, et s’abat aussi sur les orges.

Elle peut atteindre jusqu’à 70 % d’une parcelle et 50 % d’un rendement dans le pire des cas.

Quels sont les symptômes de la rouille jaune du blé ?

La rouille jaune tire son nom de la couleur jaune orangé des pustules qui s’établissent sur les nervures des feuilles, sur les épis du blé et parfois sur les gaines. 

La différence entre rouille jaune et jaune brune se fait sur la répartition et la couleur des pustules. Pour la rouille brune, ce sont des pustules brunâtres qui sont disséminés de façon aléatoire sur les feuilles, alors que pour la rouille jaune, ces pustules seront de couleur jaune orangé et alignées aux nervures des feuilles.

Quels sont les facteurs favorables au développement de la rouille jaune du blé ?

Si la parcelle a connu une attaque l’année précédente, elle constituera un terreau favorable à son retour. Généralement, la rouille jaune vient des repousses ou de graminées infectées.

Elle se prélasse dans des environnements très humides et dans des températures comprises entre 10 et 15°.

Dans ces conditions optimales à son développement, les spores présents dans les pustules se multiplient à très grand nombre et à très grande vitesse. La moindre brise aura pour effet de les disséminer encore un peu plus sur la parcelle et de répandre l’épidémie.

Au-delà de 20°, la sporulation est normalement stoppée, même si certaines observations récentes montrent que la fameuse souche Warrior et ses sous souches Warrior 1 et Warrior 3 sont de plus résistantes aux températures élevées.

Une fertilisation azotée trop importante peu aussi favoriser la maladie.

Période de présence de la rouille jaune du blé ?

La maladie apparaît à la sortie de l’hiver, certaines formes sont présentes dès l’automne. Elle s’attaque aux plants en période de montaison et apparaît sous formes de petits foyers de 1 à 2 m².

Les solutions pour soigner la rouille jaune du blé

D’un point de vue agronomique, il est important d’abord d’éliminer les repousses de l’année précédentes et si possible d’utiliser des variétés résistantes (même si ces dernières sont de moins en moins nombreuses !) et de ne pas semer trop tôt.

D’un point de vue phytosanitaire, il important d’intervenir dès l’hiver pour les traitements. Il est nécessaire de choisir un fongicide adapté : l’époxiconazole en prévention comme en curation s’avère être un produit très efficace contre la rouille jaune. Le produit agit sur le métabolisme des cellules fongiques et stoppe leur développement.

Méthode d’observation de la rouille jaune du blé

La rouille jaune dispose d’une spécificité qui la rend encore plus néfaste : elle peut apparaitre très subitement dans un champ. 

Il est donc primordial d’accroître la vigilance sur les parcelles dès la fin de l’automne ou début de l’hiver. Les bulletins de santé végétale et les observatoires de la maladie pourront s’avérer des alliés précieux.

Les foyers sont visibles à l’œil nu dans un champ par la coloration supérieur jaunâtre qu’ils proposent.


Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • -1
  • -3
  • 1
  • 0
  • 2
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_capture

    Récolte 2021 : plus de blé fourrager français qu’attendu ?

    La moisson de blé 2021 n’est pas encore terminée que des craintes sur les quantités et les qualités se font déjà ressentir&nbs...

  • Home_capture

    Le canola canadien en mauvaise posture

    Le Canada, 1er producteur mondial de canola, enregistre un déficit hydrique important. Le dôme de chaleur, survenu fin juin sur le pays, a accentué ce d&e...

  • Home_biostim_et_traitement_de_semences_ma_s_photo_slaude_compo_expert

    Des biostimulants en application sur les semences, l’assurance d’une levée réussie

    L’apport d’un biostimulant en traitement de semences améliore la vigueur du maïs à la levée Utilisés en traitement de semence...

  • Home_image_1-2.png

    Des biostimulants pour booster les cultures après un épisode de gel

    Un apport de Basfoliar Rhizo Bio a favorisé le redémarrage du développement végétatif après un épisode de gel. Ici, en 2020, ...

  • Home_capture2

    Le cours du porc chinois en forte baisse

    La Chine représente 50 % de la production mondiale de porc. Début 2019, le pays est frappé par la peste porcine africaine, décimant 30 % du chepte...

  • Home_capture3

    Pourquoi le Brésil inquiète-t-il les opérateurs ?

    Depuis plusieurs mois le Brésil est surveillé de près par les analystes et opérateurs du marché. Mais pourquoi une telle attention ...

  • Home_pietin-echaudage-2

    Désherbage et broyage des résidus, éliminez les réservoirs

    Résidus de récolte et adventices servent de réservoirs aux champignons. Il faut donc les éliminer rigoureusement pour ne pas entretenir le piétin échaudage au sein ...

  • Home_image3

    La Chine a débuté ses achats de maïs d’origine américaine nouvelle campagne

    Comme nous pouvons le voir sur le graphique ci-dessus, les achats sont conséquents, pour un démarrage, avec 8.2 Mt en 12 jours. Pour comparatif, l’ann&eac...

  • Home_pietin-echaudage-3

    Lutter contre le piétin échaudage : Retardez les semis

    Avec un semis tardif, la croissance du champignon, responsable du piétin échaudage, aura plus de chance d’être freinée par le froid. Les techniques...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit