Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5096 MembresCréer un compte

FUSIONS D’ENTREPRISES : QUELQUES PISTES POUR QUE ÇA MARCHE !

Home_big_eta_07_semaine_24_couverture
La fusion de plusieurs entreprises de travaux agricoles conduit à l’apparition d’une entité de nouvelle dimension. Outre sa dimension économique, un tel projet soulève une multitude de questions fiscales et organisationnelles.
 
Chez Cerfrance, les Conseillers d’entreprise et Experts-comptables traitent de nombreux dossiers de rachats d’entreprises de travaux agricoles par d’autres sociétés et parfois  certains cas de fusions. La démarche à suivre présente quelques traits communs.
« L’évaluation fine de la valeur des structures en place et une bonne connaissance de leurs organisations restent les éléments clés, affirme Pierre Blanchard, Conseiller d’entreprise Cerfrance. Aussi, il reviendra aux futurs associés impliqués d’anticiper les problématiques, de s’entendre sur sa gouvernance et de déterminer la répartition des activités entre les différents sites. A moins qu’elles ne soient au final regroupées au siège de la future société.
L’actif de la société née de la fusion sera composé d’immobilisations corporelles (matériels et bâtiments entre autres) et incorporelles (fonds de commerce) issues des deux entreprises candidates à la fusion. Les caractéristiques communes des structures d’ETA restent la valeur des matériels et des installations mais aussi leur mode de financement ainsi que leur durée.

Les étapes de la fusion

Réaliser un diagnostic des sociétés est un préalable indispensable pour soulever les questions qu’induit un projet de fusion. Et auxquelles il faudra apporter des réponses pour qu’il se concrétise sereinement. « Une fusion de deux sociétés impose une clôture d’exercice des deux entreprises en même temps (compte de résultat, bilan). Comme les actifs peuvent être réévalués, des plus-values ne sont pas exclues. Le traitement fiscal devra alors être analysé en anticipation et dépendra de la situation des structures et du type de fusion », explique entre autres Pierre Blanchard.
A l’actif, l’évaluation du fonds de commerce des structures impliquées est une étape déterminante dans le processus de fusion. Mais plusieurs méthodes de calcul existent. Aussi, la meilleure stratégie à tenir est celle sur laquelle les parties vont s’entendre. Ce qui n’est pas aisé car il arrive souvent qu’une méthode avantage une société plutôt qu’une autre. Dans tous les cas de figure, les critères retenus pour évaluer un fonds de commerce d’une société incluront dans les calculs le chiffre d’affaires réalisé mais aussi les contrats détenus, le portefeuille de clientèle ou encore la spécificité de l’activité de l’entreprise.
Enfin, il reste à régler la question de la reprise des dettes et des créances.
Fiscalement, il existe un régime spécial des fusions, qui est toutefois réservé aux structures qui relèvent de l’impôt sur les sociétés. L’exonération des plus-values de fusion impose des obligations destinées à pouvoir rendre taxables ultérieurement ces opérations exonérées au moment de la fusion. Dans tous les cas une analyse fine doit être pratiquée car le régime spécial n’est pas forcément le plus avantageux. En effet, le régime de droit commun entraine une imposition des bénéfices mais aussi des provisions et des plus-values  réalisées à la date de la fusion. Or, si la société impliquée dans la fusion possède des déficits en report, il peut être intéressant de renoncer au régime spécial.
Enfin, un projet de fusion soulève de nombreuses questions organisationnelles: déménagement, la gestion du carnet de clients, communication auprès de la clientèle, compatibilité des bases informatiques, homogénéisation de la politique salariale etc.
Or le diable est aussi dans tous ces détails !
 
Texte Frédéric HENIN
 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Thumb_avatars_h02

  • Vous aimerez également
  • Home_agriculture_europ_enne_propspective

    Campagne 2021-2022, le retour annoncé de l’Union européenne et de la France sur le...

    En produisant 10 Mt de céréales en plus que la campagne précédente, l’Union européenne serait en mesure d’exporter 44,5 Mt au c...

  • Home_eta_08_semaine_27_bis_couverture

    ÉVALUER SON ENTREPRISE: la démarche à suivre pour ne pas se tromper

    Bien estimer la valeur de son entreprise est une étape primordiale pour réussir sa vente. Pour y parvenir, la démarche à suivre repose sur trois m...

  • Home_eta_08_semaine_27_couverture

    RECRUTER UN SALARIÉ, QUELS SONT LES DISPOSITIFS DISPONIBLES ?

    Pour employer un salarié, un chef d’entreprise de travaux agricoles a plusieurs solutions pour conclure le contrat de travail le plus approprié aux besoin...

  • Home_agrae1

    Du semis à la moisson, Agraé s’occupe de vos parcelles

    Depuis 2015, la coopérative Noriap propose à ses adhérents un service de gestion pour compte de parcelles. Baptisé Agraé, ce service trouve...

  • Home_idea

    IDEA : le diagnostic d'exploitation complet

    Neufs outils très concrets permettent d’évaluer et de mettre en place une démarche de développement durable à l’échelle ...

  • Home_wiki_44_semaine_24_couverture

    Cultiver la lentille pour protéger les aires de captages d’eau coule de source

    Produite sans intrants, la lentille s’intègre très bien dans l’assolement des exploitations céréalières. Sa culture s&rsqu...

  • Home_eta_07_semaine_23_bis_couverture

    ÉCHANGER POUR INNOVER : ÇA MARCHE AVEC CLÉO

    Se regrouper à plusieurs entrepreneurs pour s’approprier au mieux les nouvelles technologies. Ce principe d’économie collaborative fonctionne, comme...

  • Home_rsea

    Responsabilité sociétale des entreprises agricoles (RSEA) : suis-je concerné ?

    Les concepts de développement durable, de responsabilité sociétale des entreprises, de responsabilité sociétale des entreprises agricoles s...

  • Home_couverture_s21_eta06

    RACHETER UNE ETA : LA PRÉPARATION PRIME L’ACTION

    Ça y est, vous avez trouvé l’ETA que vous cherchiez, et vous êtes sur le point de vous lancer. Avant de signer, assurez-vous d’avoir bien v&ea...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit