Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5448 MembresCréer un compte

Finalement, Stéphane Le Foll va recevoir Marie Le Guelvout

Home_big_marie_le_guelvout_st_phane_le_foll

La soeur de Jean-Pierre Le Guelvout, agriculteur qui s'est suicidé en décembre dernier, sera finalement reçue par Stéphane Le Foll. Par notre intermédiaire, elle avait émis des réserves sur ce rendez-vous, finalement honoré, ce dont il faut se féliciter.

Marie Le Guelvout aurait-elle obtenu ce rendez-vous, pris le lendemain de la parution de notre article, sans une piqûre de rappel médiatique par l'intermédiaire de WikiAgri ? Ne cherchons pas à répondre à cette question en risquant une polémique inutile, et saluons la volonté du ministre de terminer son mandat par une note humaniste. Car Stéphane Le Foll sait que, en recevant la fratrie Marie et André Le Guelvout, il aura droit à une séquence émotion.

Rendez-vous fixé au ministère le lundi 10 avril à 15 heures

La perte du frère, Jean-Pierre, connu des médias pour sa participation en 2010 à l'émission de M6 L'Amour est dans le Pré, est quelque part symptomatique de la détresse qui s'est emparée des campagnes ces dernières années. Les cas de suicides parmi les agriculteurs sont, malheureusement, devenus relativement fréquents. Et lorsque la cause est économique, la famille se retrouve derrière avec, outre la peine de la perte de l'être cher, beaucoup d'affaires à gérer, des dettes à rembourser, des paperasses à n'en plus finir à remplir, et j'en passe...

André Le Guelvout, frère de Jean-Pierre et Marie, n'a jusqu'alors pas voulu s'exprimer lui-même. Il se retrouve seul sur l'exploitation, apprécie le dévouement de sa soeur, mais se retrouve, quelque part, lui-même dans le tunnel dont Jean-Pierre n'a pas su s'extraire. Le piège se refermerait presque aussi sûrement sur lui sans l'intervention de sa soeur, qui s'est démenée pour assainir la situation financière de l'exploitation, en obtenant des dons à travers une association qu'elle a créée et une annonce sur un site spécialisé, et qui aujourd'hui vient donc d'obtenir un rendez-vous auprès du ministre en personne. Dans une lettre qu'elle lui avait adressée, elle lui avait fait part de la volonté d'André de rester agriculteur jusqu'à sa retraite, sachant qu'il a 52 ans... Mais des difficultés financières pour mener à bien ce légitime trajet de vie, alors que le lait est passé de 350 à 250 € la tonne en quelques mois, avec un coût de revient, pour cette exploitation, de 340 €.

Que peut faire Stéphane Le Foll ?

En tant que ministre, Stéphane Le Foll conserve un rayon d'action, même si limité. Il devrait être, comme c'est l'usage, accompagné d'un administratif au fait de toutes les démarches possibles et imaginables lors de l'entretien. L'administratif en question attendra le feu vert de son supérieur pour décliner un plan : il s'agira d'un conseil d'Etat personnalisé ! On sait que l'Etat a, à titre exceptionnel et en prenant garde au cadre législatif notamment sur la concurrence en France comme en Europe, la possibilité d'enclencher certaines aides aux entreprises. Quand on se trouve ainsi au niveau de l'Etat, les entreprises en question ont, le plus souvent, des dizaines quand ce ne sont pas des centaines de salariés. Qu'en est-il pour une entreprise individuelle ? Sincèrement, personnellement, je n'en sais rien. Mais je n'ose imaginer qu'un tel contexte ne puisse pas être pris en compte.

Au-delà, Marie Le Guelvout, qui sera donc accompagnée de son frère André et peut-être aussi de sa soeur Fabienne (dont l'époux, Sébastien, est également exploitant laitier, en prise lui-même aux difficultés du secteur), a l'intention d'apporter le témoignage, dit-elle, "de la réalité du terrain, de ce que vivent des gens qui représentent aujourd'hui 8 exploitations sur 10" en terme de taille d'entreprise. Et donc de ce que vivent la majorité des éleveurs laitiers, pour ne parler que d'eux.

Stéphane Le Foll pourra donc, également, écouter. Tout simplement prêter une oreille bienveillante. Bien sûr qu'il sait, d'une manière générale, ce que vivent les éleveurs laitiers depuis la libéralisation des prix à laquelle ils n'ont pas été préparés. Mais là, face à lui, il aura directement une famille au coeur même du sujet. Contesté comme l'est forcément un ministre d'un secteur en crise, il a, avec ce rendez-vous de toute fin de mandat, fixé au 10 avril, une opportunité quasi unique de montrer, derrière une forme de carapace due aussi à la fonction, ses qualités d'homme. Qu'il en soit ainsi.
 

En savoir plus : https://wikiagri.fr/tags/le_guelvout (retrouvez avec ce lien tous les articles concernant Marie Le Guelvout diffusés sur WikiAgri).
 

Notre illustration ci-dessous est un montage de deux photos prises lors du dernier salon de l'agriculture : Marie Le Guelvout et Stéphane Le Foll.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_antoine_jeandey

Journaliste professionnel depuis 1987. Rédacteur en chef de WikiAgri depuis sa création, en janvier 2012. Par ailleurs élu, adjoint au maire de Chaudon (comm...

  • Vous aimerez également
  • Home_ja

    Installations et transition agro-écologique: l’agriculture requiert de nouvelles c...

    Pour faire face au dérèglement climatique et pour être plus attractive auprès d’un public très éloigné du monde agricole...

  • Home_adobestock_280194966_preview

    Agriculture biologique, le prix de la tonne de blé a baissé de 80 € en six mois

    La France est plus important pays producteur de céréales biologiques de l’Union européenne. Moins de 10 % de la production de céréale...

  • Home_tomater_pedersen_fullsize

    En Suède, pas tomates .....suédoises à Noël !

    A Trelleborg, Mads Pedersen renonce à cultiver cet hiver des tomates bien trop chères à produire. La flambée des prix du gaz et de l’é...

  • Home_etable

    Guerre en Ukraine, produire du lait est un acte de résistance

    A Buky dans la région d’Uman, Yvan Melnyk et de Oleksandr Pidlubniy sont éleveurs laitiers à la tête d’un troupeau de 280 vaches de rac...

  • Home_dry-and-cracked-ground-texture

    Quel stress !

    Il y a les insectes, les acariens, les maladies cryptogamiques, les mauvaises herbes... Les événements climatiques extrêmes de 2022 nous ont rappelé...

  • Home_yvan

    Guerre en Ukraine, Ivan et Oleksandr pas certains de pouvoir cultiver leurs 4 500 ha

    A Buky, Yvan Melnyk et Oleksandr Pidlubniy ont semé 2 400 ha de blé et de colza mais ils ne savent pas quelles cultures de printemps ils vont implanter en ...

  • Home_oleg_1

    Guerre en Ukraine, Oleg stocke pour ne pas vendre à perte son maïs 120 €/t et son ...

    Depuis le début du conflit qui oppose la la Russie à  l’Ukraine, l’effondrement des prix des céréales et des oléo-prot&eac...

  • Home_photo_nicolas_broutin_2022_yara

    Yara passe au vert en produisant de l’engrais azoté décarboné.

    Produire et à épandre des engrais azotés, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, jusqu’à atteindre la neut...

  • Home_adobestock_495073471__1_

    Ukraine, 28 Mds d’€ de pertes de céréales et de matériels après 7 mois de conflit

    Depuis le début du conflit, l’agriculture ukrainienne fait preuve d’une étonnante résistance malgré les dégâts subis. UAC...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit