Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4952 MembresCréer un compte

Cantal, la fête de l'estive muselée par les rats taupiers

Home_big_rats_taupiers_prairie

Ce samedi 21 mai doit se dérouler, à Allanche dans le Cantal, la fête de l'estive, dans la plus pure tradition rurale du secteur, à laquelle les éleveurs de salers sont étroitement associés. Malheureusement, pour cette 25e édition, les immenses dégâts causés par le rat taupier autour du Cézallier vont ternir l'aspect festif.

Vous le savez, l'estive, c'est la période durant laquelle les troupeaux paissent sur les pâturages de montagne. Elle donne lieu à des transhumances, ces "voyages" des troupeaux des plaines vers les montagnes, toujours spectaculaires. Et la tradition est telle que différentes fêtes sont associées, pratiquement dans toutes les régions avec une part montagnarde.

Dans le Cantal, la fête de l'estive a lieu à Allanche. Tous les ans, une bonne partie du département, dont ses représentants les plus éminents, célèbre l'arrivée des salers sur les hauteurs avec des stands et des animations auxquels participent les éleveurs bien sûr, mais aussi toute la population rurale, artisans, commerçants... Cette fête n'est pas l'apanage des éleveurs, leurs troupeaux en sont le prétexte.

Ainsi, la tradition donne l'opportunité à la ruralité locale d'exprimer tout son terroir. Comment ne pas apprécier ?

Une manifestation avec un cercueil, les éleveurs porteront le deuil

Cette année pourtant, le contexte est rude, particulièrement dur même. A cause du rat taupier. WikiAgri vous a déjà informé sur les dégâts immenses venus de ces bestioles, qui mangent l'herbe des prairies, les fourrages dans les granges, infestent les retenues d'eau... Obligent les éleveurs à racheter de la nourriture pour leurs bêtes, nourriture moins saine que les prairies naturelles, et pourtant c'est en vertu de l'écologie que, jusqu'à présent, on ne leur donnait aucun moyen de combattre les rats.

De fait, les éleveurs ont décidé de "marquer le coup" à l'occasion de cette fête de l'estive. Ils vont manifester. Un défilé avec un vrai cercueil, un brassard noir sur tee shirt blanc pour chacun, et même les vaches ne seront pas décorées de manière festive comme lors des éditions précédentes, elles aussi porteront le deuil.

Il s'agit ainsi d'attirer l'attention des décideurs, représentants de l'Etat, mais aussi de Laurent Wauquiez, président de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes fraîchement élu, et qui est annoncé présent à la fête de l'estive.

Parallèlement, les services de l'Etat en question, à savoir la préfecture du Cantal, viennent (seulement, fallait-il attendre la fête de l'estive ?) de réagir (vous avez leur communiqué de presse en lien en fin d'article). Les incidences de la calamité sont minimisés à l'extrême, on ne parle même plus de rats mais de "campagnols terrestres", au nom bien plus champêtre. Une forme de sémantique de négationnisme face au phénomène. Derrière des premières mesures arrivent, comme des autorisations temporaires pour des produits. C'est bien, mais tardif. D'autant que le communiqué de presse parle d'un nouveau délai, après celui de la prise en compte par la préfecture, avec "une mise en application à partir de la mi-juin, après les premières fauches d’herbe qui permettront d’évaluer la situation des parcelles".

En attendant, les prairies se désertifient, les lentilles qui font la fierté locale d'ordinaire font l'appétit des rats. L'estive va conserver sa journée, comme une grande fête populaire, mais avec un arrière-goût pour le moins saumâtre...

En savoir plus : https://wikiagri.fr/articles/ils-vendent-leurs-vaches-a-cause-des-rats/8600 (la problématique des rats taupiers, telle que nous l'avons déjà posée sur WikiAgri) ; https://wikiagri.fr/articles/rats-taupiers-lettre-a-stephane-le-foll/8880 (lettre au ministre de l'Agriculture, un peu désespérée, sur le sujet des rats taupiers) ; http://www.cantal.gouv.fr/IMG/pdf/2016-05-18_copil_campagnolsterrestres.pdf (communiqué de presse de la préfecture du Cantal sur les rats taupiers - joliment appelés campagnols terrestres en l'occurrence - daté d'il y a seulement deux jours : première et unique réponse officielle à la problématique) ; http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2016/05/18/cantal-la-fete-de-lestive-souffle-ses-vingt-cinq-bougies-ce-week-end_11917364.html (article du quotidien local La Montagne pour expliquer ce qu'est la fête de l'estive).

Ci-dessous, exemple d'une "verte" prairie ravagée par les rats taupiers.

Ci-dessous, l'affiche de la manifestation de ce samedi contre les rats taupiers.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_antoine_jeandey

Journaliste professionnel depuis 1987. Rédacteur en chef de WikiAgri depuis sa création, en janvier 2012. Par ailleurs élu, adjoint au maire de Chaudon (comm...

  • Vous aimerez également
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit