Traitements anti-limaces : respecter les bonnes pratiques

Home_big__pandeur_anti-limaces
Comme toute intervention phytosanitaire, la lutte contre les limaces doit être raisonnée et conduite avec soin pour viser l’efficacité sans dommage collatéral.
 
Les bonnes pratiques agricoles sont un ensemble de règles à respecter dans l’implantation et la conduite des cultures de façon à optimiser la production agricole tout en réduisant les risques vis à vis de l’homme et de l’environnement. En ce qui concerne la lutte contre les limaces, les bonnes pratiques agricoles recommandent une gestion raisonnée des limaces dans le cadre d’une agriculture responsable.
 
La première est de bien analyser les risques, ici d’évaluer les populations de limaces par un piégage, avant de se décider à traiter.
 
Une nouvelle grille de décisions d’application, en fonction du stade des céréales à paille et du risque estimé est disponible sur http://arvalis.info/1by. Chaque fois que c’est possible, il faut privilégier les méthodes de lutte alternatives, afin de préserver l’utilisateur, le milieu et les auxiliaires des cultures.
 
Quand, malgré ses bonnes pratiques agronomiques, la forte présence de limaces fait craindre d’importants dégâts sur les cultures, il n’y a pas d’autre choix que d’intervenir avec un produit phytosanitaire, des granulés contenant une matière active qui tuera les limaces.
 
Dès la préparation de l’épandage, il faut veiller à ce qu’il se fasse dans de bonnes conditions, quitte à le différer si de fortes pluies sont prévues. Quel que soit son type, l’épandeur doit être bien réglé afin de ne pas casser les granulés d’anti-limace si non ils se délitent à la oindre humidité et perdent leur appétence. La trémie doit être rempli avec soin afin d’éviter de répandre des granulés au sol. Toutes ces interventions se font en portant des équipements de protection individuelle (ou EPI, soit des gants, un masque…).

Attention au ruissellement

L’application des molluscides, à base de métaldéhyde comme de phosphate ferrique doit respecter une zone non traitée (ZNT) de 5 mètres minimum en bordure de tout point d’eau, même à sec. Le métaldéhyde est facilement lessivable. Dans les parcelles à fort risque de ruissellements (pente, proximité de cours d’eau), il faut lui préférer le phosphate ferrique.
 
Qu’elle que soit la matière active, il ne faut pas appliquer de granulés sur les bandes enherbées et tout autre dispositif végétalisé permanent destiné à protéger la ressource en eau ou la biodiversité (dispositif herbacé et/ou arbustif comprenant par exemple des haies, fascines, etc.). La dose maximale de métaldéhyde application par hectare et par an est de 700 grammes de matière active, toutes spécialités confondues.
 
Le respect des bonnes pratiques continue après l’épandage, en nettoyant l’épandeur loin d’un point d’eau et en élimant les emballages vides via les collectes de la filière Adivalor.
 
Cécile Julien
 
 
Ci-dessous, épandeur de granulés anti-limaces avec son quad.
 

Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • 2
  • 0
  • 0
  • 1
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_sous-le-hangar

    Sous le hangar, prime au débit de chantier chez Alexandre et Jean-Baptiste de Meulenaere

    En 2007, sur la base de leur ferme familiale de Seine-et-Marne dans la Brie, les jumeaux de Meulenaere ont entamé une belle aventure, celle de la prestation de services en a...

  • Home_moissonneuse-batteuse-1

    Moissonneuses-batteuses, les 40 bougies des Axial-Flow

    Case IH fête le 40e anniversaire des Axial-Flow, inaugurant le battage non conventionnel au moyen d’un rotor longitudinal. Un système qui a fait des émules. En 1...

  • Home_horsch_terragrip

    Indéracinable déchaumage

    Les objectifs assignés au déchaumage ne souffrent guère de remise en question. Mais la pratique mérite toujours un examen au cas par cas, à l’aune des deux famille...

  • Home_fertilisation_azot_e_bien_ajust_e

    Fertilisation azotée bien ajustée, taux de protéines amélioré

    Les blés français ne se distinguent pas toujours par l'excellence de leurs taux de protéines. Si ce taux dépend grandement de la météo, une fertilisation azotée bi...

  • Home_colza_fleurs

    Le cas des semences de colza contaminées par des OGM

    Au nom de la tolérance zéro, la détection d’une contamination de semences par des OGM a entraîné la destruction de 17000 hectares de colza. Au-delà du débat sur ...

  • Home_limace_noire_au_bord_d_un_champ_de_c_r_ales

    Limaces, tous les leviers pour une lutte efficace

    Pour empêcher les limaces de mettre à mal les jeunes cultures, les pratiques agronomiques se combinent à une protection phytosanitaire, renforcée par l’arrivée sur...

  • Home_limacapt

    Les nouvelles technologies à la rescousse de la lutte contre les limaces

    De nouveaux outils d'aide à la décision (OAD) vont faciliter le suivi des populations de limaces pour anticiper leurs dégâts et n’envisag...

  • Home_coccinelle_symbole_biocontrole

    Le biocontrôle en plein développement

    Solutions d’origine naturelle pour combattre les bio-agresseurs des cultures, les produits de biocontrôle se multiplient. Après les cultures maraîchères, l’ar...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.