Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4500 MembresCréer un compte

"Tant qu'on ne met pas des tracteurs dans Paris, on ne nous prend pas au sérieux"

Home_big_damien_greffin_manifestation

Damien Greffin, président de la Fdsea et de la Frsea Ile de France, l'organisateur des manifestations agricoles qui vont bloquer Paris ce mercredi 27 novembre, explique les raisons de cette mobilisation.

WikiAgri : Quelles sont les revendications que vous défendez en bloquant Paris ?

Damien Greffin : "Notre action sur l'Ile de France s'inscrit dans un mot d'ordre national. Il s'agit cette fois de cibler Emnanuel Macron pour que derrière les annonces il y ait des actes. Nous dénonçons ainsi les accords de libre-échange tels le CETA ou le Mercosur où à chaque fois l'agriculture est considérée comme la variable d'ajustement (Ndlr : encore tout récemment, le député européen Eric Andrieu s'est indigné d'un accord commercial en passe d'être accepté par l'Europe avec les Etats-Unis pour tripler le quota d'importation de viande bovine américaine). Nous dénonçons également l'absence d'effets de la loi EGAlim pour les agriculteurs (Ndlr : alors qu'elle devait rééquilibrer le partage de la valeur ajoutée). Nous dénonçons enfin les mesures réglementaires à géométrie variable autour du débat sur les ZNT (zones de non traitement) : on met définitivement dans la tête des gens qu'il faut se protéger des pratiques agricoles ! Encore récemment, près de chez moi dans l'Essonne, un maire a passé un arrêté réclamant un périmètre de non traitement de 200 mètres. En période pré-électorale pour les municipales, c'est devenu un argument politique, loin de toutes vérifications scientifiques. On est dans la surenchère. On oublie qu'il y a de la chimie partout, pas seulement en agriculture. On en trouve dans les peintures utilisées en bâtiment, et même dans les protections féminines ! Bien sûr qu'il faut éviter les excès d'usage, mais décidons-le et faisons-le sur des bases de réflexion qui n'opposent pas systématiquement une partie de la population à une autre.

Vous demandez d'éviter d'opposer les urbains aux agriculteurs, mais bloquer la circulation dans Paris n'est-il pas un acte qui va à l'inverse de cette revendication ?

D.G. : Ce 27 novembre est en fait la troisième journée de mobilisation des réseaux Fnsea et JA (Jeunes Agriculteurs) après les 8 et 22 novembre. Il y a eu 75 départements mobilisés, puis 85... Pas de réaction. C'est pour cela que nous devons viser directement l'exécutif. Pas seulement à Paris d'ailleurs, nos collègues seront présents dans toute la France, et je pense que Lyon aussi sera bloqué. C'est regrettable, mais tant qu'on ne met pas des tracteurs dans Paris, on ne nous prend pas au sérieux. Je suis le premier à être désolé de devoir bloquer ainsi des particuliers qui ne demandent qu'à travailler. Malheureusement nous, agriculteurs, sommes dans le même cas. Là, les tracteurs vont aller jusqu'en vue de l'Arc de Triomphe, avenue Foch, après être entrés dans Paris par la porte Dauphine. Derrière, nous demandons à être reçus au plus haut niveau de l'Etat. Des solutions doivent être trouvées dans le dialogue. Si on laisse la situation s'enliser, il existe un risque de débordements. Que l'on ait plus affaire à des manifestations organisées et encadrées par des syndicats, mais à des mouvements spontanés sur le modèle des Gilets Jaunes, non contrôlés. Il faut éviter d'en arriver là."

La carte du blocage, 1000 tracteurs à Paris, opération #sauvetonpaysan

Dans un communiqué, la Fnsea Grand bassin parisien précise : "Dans le cadre de la mobilisation nationale Fnsea et JA lancée pour le mercredi 27 novembre, plus de 1000 tracteurs venus des régions Hauts-de-France, Normandie, Ile-de-France, Grand-Est, Centre-Val- de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté se donnent rendez-vous à Paris. Ils seront dès 6 heures du matin aux portes de la capitale (A1, A4, A5, A6, A10, A11, A13, A14, A15, N1, N2, N12, N20...)."

Et voici la carte fournie en annexe :

Ci-dessous, photo d'archives, Damien Greffin en pleine manifestation.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 5
  • 1
  • 2
  • 1
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

  • Vous aimerez également
  • Home_foncier_agricole

    La Safer de Bretagne se met au portage de terres

    Pour fluidifier la transmission des exploitations agricoles et sécuriser les premières années d’exploitation du repreneur, la Safer de Bretagne vie...

  • Home_benoit_quero_danielle_even_philippe_le_goux___franck_jourdain_

    L'association Agriculteurs de Bretagne mobilise les communes

    147 communes adhéraient au 15 janvier à l’association Agriculteurs de Bretagne. Et c’est loin d’être fini. De l’aveu de ses r...

  • Home_incendies_australie

    Pourquoi les incendies en Australie n'impacteront pas le climat planétaire et européen

    Les incendies de forêt ne peuvent pas être assimilés à des éruptions volcaniques. Les fumées émises, composées de suie, ...

  • Home_les_v_tos_cin_ma

    A voir au cinéma, Les vétos

    En marge du désert médical, le désert vétérinaire qui n’épargne aucun canton rural. La comédie Les vétos, sortie...

  • Home_australie_en_feu

    Incendies en Australie, quels impacts sur les marchés agricoles mondiaux ?

    Les marchés des céréales sont bien approvisionnés et ont intégré les faibles productions australiennes. Mais pour l'éleva...

  • Home_agriculture_europ_enne_propspective

    Plus écologique, l'Union européenne veut conserver le statut de grande puissance agricole à l'horizon 2030

    La Commission européenne a pris en compte les changements des habitudes alimentaires des consommateurs dans ses prévisions agricoles pour 2019-2030. Ils auront ...

  • Home_antisp_cistes_agriyoutubeurre

    Des antispécistes radicalisés s'introduisent chez Etienne "AgriYoutuBeurre"

    Il fait partie des éleveurs et agriculteurs qui ont décidé de communiquer positivement sur leur métier à travers des vidéos mises en...

  • Home_agriculture_biologique_tracteur

    En 2030, l'agriculture européenne ne sera pas biologique

    Selon la commission européenne, 10 % de la SAU européenne seraient convertis en bio en 2030. L’agriculture biologique sera concurrencée par des sys...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit