Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4303 MembresCréer un compte

Sorgho, de possibles développements pour la nutrition animale en France ?

Home_big_culture_de_sorgho

Suite à l’article que nous avons publié dans WikiAgri au sujet de la baisse des cours du porc en 2018, un semencier nous a contacté via Twitter. Frédéric Guedj, en charge du développement du sorgho chez Euralis Semences, nous a fait part de l’intérêt économique qu’auraient les éleveurs de porcs à incorporer du sorgho dans l’alimentation animale.

Dans ce twitt, il indique que cette céréale incorporée dans la ration dispose d’avantages nutritionnels certains (10,7 % de protéines et 76,2 % d’amidon, selon les valeurs Arvalis de 2017), et que son coût inférieur au maïs « pourrait peut-être réduire le coût de la ration et améliorer la marge ».

Du sorgho pour nourrir les porcs espagnols...

Nous l’avons donc contacté pour plus de précisions. Ce qu’il nous explique, c’est que cette plante tropicale, cinquième céréale mondiale, est cultivée principalement en Afrique (66 % des surfaces), un peu en Asie (15 %), Amérique (13 %). L’Europe ne compte que 1 % des surfaces (à 60 % en Ukraine et Russie). Dans l’UE à 28, la France (régions Sud et Centre-Ouest) et l’Italie se taillent la (petite) part du lion. Mais ses surfaces progressent. L’UE estime que cette céréale pourrait représenter en Europe « 5 à 10 % de la consommation totale de céréales » en 2025. Elle subventionne d’ailleurs un consortium, Sorgho ID, pour promouvoir son développement, consortium auquel participe Euralis Semences.

Cependant les producteurs ne parviennent pas encore à valoriser totalement le sorgho sur le territoire français. Sans doute parce « beaucoup d’industriels méconnaissent cette céréale », estime Frédéric Guedj. Aussi en exportent-ils près de la moitié vers l’Espagne et les éleveurs de porcs de Catalogne.

... mais moins utilisé en France pour le moment

Nous avons interrogé les industriels de la nutriton animale en Bretagne, premier bassin d’élevage français. Ils disent très bien connaître cette céréale et l’utiliser quand le prix des autres céréales est élevé dans leurs fabrications d’aliments pour élevage hors-sol (porc et volaille). De janvier à septembre 2018, elle a été utilisée avec parcimonie : « 17 000 tonnes incorporées en fabrication sur 2,9 millions de tonnes de céréales », indique le syndicat des fabricants Nutrinoé. En revanche, en 2011, « 70 000 tonnes avaient été importées sur le port de Lorient (sur un total de 350 000 tonnes de céréales importées) dans un contexte de prix élevé des céréales ».

Le sorgho pourrait cependant se développer davantage si les périodes de sécheresse venaient à se répéter fréquemment. Cette céréale nécessite en effet moins d’eau et moins d’intrants pour se développer. 


Ci-dessous, culture de sorgho (crédit Fotolia).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jourdain Franck
Thumb_avatars_h01

  • Vous aimerez également
  • Home_agribashing_accueil_ferme_x_300

    Menacés en octobre 2018, des agriculteurs ouvrent leurs portes à leurs voisins

    Comment tenter de retourner une opinion faite d’a priori défavorables, lesquels ont été jusqu’à mener à des menaces de mort&nbs...

  • Home_agribashing_charentemaritime__michel_cambon_

    Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme

    En Charente-Maritime, sur la commune de Champdolent, un agriculteur a été attaqué sans dialogue préalable par le voisin d'une parcelle dont il...

  • Home_viande_artificielle

    Un mouvement d'initiative citoyenne s'oppose à la viande artificielle

    Un groupe de citoyens parisiens monte un mouvement pour dénoncer l'arrivée en France de la viande artificielle, censée remplacer la viande issue des ...

  • Home_maraicher_victime_desherbant_x_600

    Un maraicher suspend sa production à cause d'un désherbant qui pollue son puits

    Depuis le mois de juillet dernier un maraîcher de Valence d’Agen, en Tarn-et-Garonne, vit un enfer. Il a suspendu toute sa production, car son puits d’arros...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro