Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4104 MembresCréer un compte

Qu'est-ce qu'un biostimulant ?

Découvrez travaux-agri
Home_big_cover_blank_wikiagri

Dans le domaine de l'agriculture, un biostimulant ou un stimulateur de défense des plantes (SDP) est un produit de stimulation préventive de l'activité d'un organisme (végétal dans le cas du SDP) ou de stimulation de son système immunitaire. 

Il stimule les processus naturels qu’ils soient racinaires ou aériens pour améliorer et avantager l’absorption des nutriments, l’efficience des nutriments, la tolérance aux stress abiotiques, et la qualité des cultures.

On peut parler de solutions alternatives aux fertilisants classiques.

Pour la grande majorité, ils agissent sur la vie du sol.

Quels sont les différents types de biostimulants ? 

Il existe différents types de biostimulants à savoir : 

  • Les biostimulants organiques (extraits d’algues, les substances humiques et fulviques, extraits de plantes, les levures, les acides aminés...)
  • Les biostimulants microbiens (champignon mycorhize, les bactéries comme l’azospirilium, bacillus, le rhizobium...)
  • Les biostimulants inorganiques (le silicium élément chimique présent dans le sol, les oligoéléments...)

Ils peuvent s’utiliser seuls ou en apport au sol ou par pulvérisation sur les plantes et enfin être disposés en enrobage de semences.

Quels sont leurs effets sur les sols ?

L’utilisation de biostimulant permet d’obtenir une amélioration de la santé des sols qui se traduit par le développement de plants plus vigoureux, moins enclins au dépérissement. Il est possible de vérifier la diversité microbienne et la biodiversité des sols, le taux de maladie des plants, le rendement sur plusieurs années.

Les culutures se trouvent moins impactées par les conditions environnementales avec l’utilisation de biostimulant. Son rôle est bien d’apporter un aspect nutritif pour le sol.

On parle d’agriculture durable, de la productivité et la fertilité du sol.

Les sols sont une ressource essentielle pour l’agriculture. Il nourrissent les plantes en eau et en éléments nutritifs. Les biostimulants aident à abriter un peu plus une activité biologique qui est marquée par une très grande biodiversité qui y vit. Cette vie rend le sol fertile et favorise la croissance des cultures.

Après chaque récolte, les plantes laissent au sol, une multitude de matières organiques importantes comme, les racines, les tiges et les feuilles. La matière organique est consommée par les organismes vivants du sol, une partie se décomposera et l’autre partie se transformera en humus (terre provenant de la décomposition des végétaux) qui est un constituant pour la fertilité du sol.

La matière organique qui est une véritable nourriture pour la vie du sol, libère par sa minéralisation les éléments nutritifs pour les plantes. Cela favorise également la structure motteuse et aérée mais permet d’accroître la réserve utile en eau.

Cela permet au sol d’améliorer les réserves des éléments nutritifs comme le calcium, le potassium et le magnésium.

Les engrais contribuent à fixer davantage de CO2 par la photosynthèse. Sachant que la matière organique du sol contient à peu près 58% de carbone, il est également possible de dire que l’utilisation des biostimulants qui améliorent l’état du sol dans toute sa diversité, permet également de compenser un peu les émissions de gaz à effet de serre.

Ils sont dans tous les cas, meilleurs pour la santé et l’environnement.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

Découvrez agri-meteo
  • Vous aimerez également
  • Home_colza

    Phoma sur colza, comment le repérer et le combattre ?

    Le phoma est une maladie cryptogamique particulièrement dommageable pour les cultures de colza, provoquée par un champignon, le leptosphaeria maculans. Cette ma...

  • Home_orge

    Jaunisse nanisante de l'orge (JNO), comment la repérer et la combattre ?

    Maladie virale végétale, la jaunisse nanisante provoque une altération majeure chez les céréales de la famille des graminées et en p...

  • Home_champ_de_pommes_de_terre

    Le guide des maladies de la pomme de terre

    Les pommes de terre sont sujettes à plusieurs maladies dont la plus redoutable est le mildiou. Mais alternariose, rhizoctone et gale argentée sont aussi des inf...

  • Home_tournesol

    Orobanche sur tournesol, comment le repérer et le combattre ?

    Phénomène parasitaire très récent en France, l’orobanche est apparue dans les champs de tournesol de l’Ouest et du Sud-Ouest de l&rsqu...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro