Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4903 MembresCréer un compte

Nutrition animale en 2030, la farine d'insectes ne sera pas la panacée

Home_big_nutrition_animale_vaches

D’ici 2030, l’élevage européen consommera quasiment autant d’aliments très riches en protéines même si plus de protéagineux seront utilisés. L’essor attendu de la production de farine d’insectes ne fera pas de miracles.

Au cours des dix prochaines années, l’Union européenne ne renoncera pas à produire de la viande, selon la Commission européenne. Elle livre ses prévisions agricoles à l'horizon de 2030 dans un document d'une centaine de pages.

Et pour nourrir leurs animaux, les agriculteurs consommeront au moins autant d’aliments qu’en 2020, soit 40 millions de tonnes équivalent protéines. Car l’essor des filières de volailles compensera le déclin de la production de porcs (- 4,6 % en dix ans).

La production de farine animale issue d’élevages d’insectes ne couvrirait qu’à la marge la consommation de protéines végétales. Elle équivaudrait à 1,5 millions de tonnes (Mt) de protéines (sur les 40 Mt consommées).

Cette production de farine s’inscrit pleinement dans l’économie circulaire dont le potentiel de croissance est limité. Les 129 Mt de déchets alimentaires produits chaque année constituent en soit une ressource immense. Pour autant, ces déchets ne permettent pas de produire suffisamment de protéines pour couvrir les besoins des filières animales.

Selon la Commission européenne, 65 Mt de déchets seront nécessaires pour produire, d’ici 2030, 1,5 Mt de farine d’insectes, soit la moitié des 129 millions de tonnes produites chaque année.

Au niveau mondial aussi, les perspectives de production de farine issue d’insectes nourris à partir de déchets sont limitées. Selon la FAO, seules 23 Mt de farine protéinée et 6 Mt d’huile seront produites d’ici 2030, soit 5,4 % et 2,5 % de leur consommation mondiale, si 50 % des déchets alimentaires disponibles sont recyclés pour les nourrir.

En 2030, les fourrages verts fourniront toujours 45 % des protéines employées dans l’Union européenne par les filières animales. Et au cours des dix prochaines années, les quantités de tourteaux, de farine de poissons et de poudre de lait reconstituée composeront, comme en 2020, une grande partie des rations d’aliments distribués aux animaux. Les quantités employées ne diminueraient que de 0,2 % par rapport à celles utilisées au cours des dix prochaines années.

En revanche, l’utilisation de protéagineux cultivés dans l’Union européenne augmenterait de 18 % au cours des dix prochaines années. Mais moins de 3 Mt équivalent protéines entreraient dans la composition des aliments.

Selon la Commission européenne, l’Union européenne pourvoirait à 100 %, en 2030, à ses besoins en protéines végétales issues d’orges. Pour le blé, le taux d’autosuffisance serait de 90 %.

La production de colza déclinant, moins de tourteaux entreraient aussi dans la composition des rations animales. Mais l’Union européenne pourvoirait un peu moins à la moitié de la consommation de tourteaux de tournesol issus de cet oléagineux. 

Dans ses prévisions, la Commission européenne n’anticipe pas une moindre dépendance de l’Union européenne vis-à-vis de ses importations de soja. La culture de ce protéagineux dans les vingt-sept pays membres ne couvrirait que 2 à 3 % de la consommation européenne.


Notre illustration ci-dessous est issue de Adobe.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 0
  • 1
  • 0
  • 1
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_accord_transmanche_post_brexit

    L'accord post Brexit va compliquer les échanges commerciaux transmanche

    Bien qu’il soit plus ambitieux que l’accord de libre-échange conclu en 1988 entre le Canada et les Etats-Unis, l’accord en vigueur depuis le 1er janv...

  • Home_ferme_france_champ_de_bl_

    Revenu agricole, la ferme France ne crée plus de valeur ajoutée

    La loi Egalim n’a pas enrayé la baisse de la valeur ajoutée de la ferme France et par conséquent, la diminution structurelle des revenus des agricu...

  • Home_pain_champ_de_bl_

    Voulez-vous acheter du pain produit avec du blé fertilisé par l'urine humaine ?

    Le développement de l’économie circulaire passe, aussi, par le recyclage des déjections de l’homme, et en particulier de l’urine. Renau...

  • Home_parcel_application

    Combien d'agriculteurs faut-il pour nourrir la population de votre village ?

    L'outil de simulation Parcel évalue la superficie nécessaire pour nourrir un groupe de personnes, les emplois agricoles induits et les impacts écolog...

  • Home_port_c_r_alier_chine

    L'influence de la Chine sur les marchés alimentaires

    Premier pays importateur et consommateur au monde de nombreux produits agricoles, deuxième puissance économique mondiale, la Chine exerce une forte emprise comm...

  • Home_tiphaine_chatal_muriel_landat-pradeaux_adrien_gannac

    Graines d’agriculteurs 2020, des lauréats pros de la communication

    Le thème de l’édition 2020 du concours "Graines d’agriculteurs" organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation du syndicat de...

  • Home_agriculture_am_ricaine

    Joe Biden veut rendre l'agriculture américaine plus verte et neutre en carbone

    Le Parti démocrate a publié un projet de plate-forme de 80 pages pour 2020 au début de la campagne des élections américaines. Aucun chapitr...

  • Home_paysage_agricole_champagne_ardennes

    Pourquoi ne pas rendre la Pac flexitariste ?

    Le think tank Agr’IDées (ex SAF) promeut, dans une note rendue publique, le fléxitarisme. Ce serait, selon lui, une opportunité pour rendre l&rsquo...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit