669412 10

Nouvelles moissonneuses-batteuses CR11 et CR10 : la plus grande avancée de New Holland en une génération vis-à-vis de la productivité et de la réduction des pertes

  • Le modèle CR10 rejoint la CR11 présenté en avant-première au salon Agritechnica lors du lancement officiel de la nouvelle gamme.
  • CR10 : 635 ch/trémie de 16 000 litres – CR11 : 775 ch/trémie de 20 000 litres
  • Les deux modèles sont équipés de 2 rotors de 24 pouces et du nouveau caisson de nettoyage Twin-Clean

La nouvelle moissonneuse-batteuse CR11 de New Holland présentée en avant-première à Agritechnica 2023 a été rejointe par sa compagne, la CR10, lors du lancement officiel de la nouvelle génération de produits pour la récolte 2024. Ces moissonneuses-batteuses – fabriquées dans le Centre d’excellence de New Holland «Harvesting Excellence» à Zedelgem, en Belgique – sont toutes les deux équipées de nouvelles technologies de pointe qui contribueront à augmenter la productivité et à minimiser les pertes, avec une réduction considérable du coût total de récolte.

La principale différence entre les deux modèles réside dans leur puissance et la taille de leur trémie, de sorte que les nouvelles moissonneuses-batteuses répondent aux besoins d’un large éventail de grosses exploitations agricoles. La CR11 est équipée d’une trémie de 20 000 litres et d’un moteur FPT Cursor 16 de 15,9 litres développant 775 ch. Le moteur de la CR10 est un FPT Cursor 13 de 12,9 litres qui développe 635 ch, tandis que sa trémie a une capacité de 16 000 litres. En plus de l’évolution de leur puissance et de la capacité de leur trémie, ces moissonneuses-batteuses atteignent de nouveaux sommets en matière de productivité, de qualité de grains et de réduction des pertes grâce à ses doubles rotors plus longs et au nouveau caisson de nettoyage Twin-Clean.

Plus de capacité de l’avant à l’arrière

À l’avant, ces nouvelles moissonneuses-batteuses CR sont conçues pour traiter de plus grands volumes de récolte. Les barres de coupe sont proposées en 10,6-15 m de largeur, avec des coupes à vis avec tablier variable ou des coupes à tapis. Des cueilleurs de maïs à 12-16 rangs sont également disponibles et il est possible de choisir la longueur de la vis de vidange en fonction de la largeur de la barre de coupe. Choix entre trois transmissions pour répondre à tous les besoins des barres de coupe: standard avec entraînement fixe, standard avec entraînement variable et système variable à très haute capacité. Une transmission CVT sur la boîte de vitesse du moteur permet de faire varier la vitesse de la barre de coupe/du convoyeur en fonction des conditions de la récolte et de la parcelle. L’inversion de la barre de coupe/du convoyeur est réalisée par un moteur hydraulique à vitesse fixe, et par la transmission CVT à vitesse variable.

Le convoyeur est équipé de série d’un réglage de la face avant et d’une inclinaison latérale commandés à distance depuis la cabine. À partir de là, la récolte est acheminée vers le système Dynamic Feed Roll (DFR) de New Holland, dont le mouvement peut désormais être inversé – en même temps que celui du convoyeur et des rotors – en cas de bourrage. Le DFR accélère la récolte et la divise en deux flux réguliers pour alimenter les deux rotors longitudinaux de battage et de séparation qui suivent. Un grand bac à pierres situé devant le DFR peut être vidé manuellement ou, en option, à distance grâce à son activation hydraulique depuis la cabine.

Il y a près de 50 ans, en 1975, New Holland a été le premier à proposer une moissonneuse-batteuse équipée de deux rotors longitudinaux, en inaugurant sa technologie de battage et de séparation Twin Rotor. Au cours des années, sa conception a évolué pour répondre à la demande en matière de débit, de protection des grains, de rétention des grains et de qualité de la paille. Sur les nouvelles CR10 et CR11, le diamètre et la longueur des deux rotors de 600 mm ont été augmentés, ce qui permet à la récolte de circuler plus facilement et aux grains d’être battus et séparés. Chaque rotor est équipé de 40 plots de série, de huit plots HX et de 12 plots à pointes. Les unités HX allient la hauteur des plots à pointes au profil des unités standard, avec un angle de paroi latérale plus important permettant d’accélérer le flux de récolte dans la zone de transition de la cage du rotor étagé, entre la zone de battage et la zone de séparation. L’angle des ailettes est réglable à distance depuis la cabine, et les nouvelles ailettes facilitent l’éjection de la récolte si les rotors doivent être inversés. Les nouvelles cages des rotors sont étagées avec une cage plus large et des ailettes plus hautes dans la zone de séparation, pour augmenter l’envergure de déplacement de la récolte, améliorer la séparation et réduire la consommation d’énergie. La zone du contre-batteur comprend deux groupes de trois contre-batteurs légers et au niveau séparation, deux groupes de six grilles légères.

Nouveau caisson de nettoyage TwinClean

Le nouveau caisson de nettoyage TwinClean a été conçu pour augmenter la productivité et minimiser les pertes de grains. Il comprend deux systèmes de nettoyage l’un derrière l’autre, avec deux grilles supérieures, deux grilles inférieures, deux vis sans fin pour le grain propre, et s’articule autour d’une grande trémie avec une chute plus longue jusqu’à la première grille supérieure. Le flux d’air est assuré par le ventilateur du caisson de nettoyage de grande puissance.Deux mécanismes automatiques, un sur la table de préparation et l’autre sur les grilles supérieures, garantissent une distribution transversale uniforme du caisson de nettoyage dans toutes les conditions. Deux groupes de capteurs de pression, un sur la grille et l’autre sur les grilles supérieures, mesurent la charge du caisson de nettoyage et détectent les anomalies dans la distribution transversale de la récolte. Un mécanisme latéral conjugue son action avec celles de la table de préparation et des grilles de manière à uniformiser la quantité de récolte sur toute la largeur du caisson de nettoyage. Ainsi, le caisson de nettoyage peut compenser une alimentation irrégulière et neutraliser les effets des dévers jusqu’à 28 %. La surface totale des grilles est de 8,76 m².

Des trémies pour une autonomie maximale

La trémie de la CR11 a une capacité de 20 000 litres, avec une vitesse de vidange de 210 l/s, tandis que la trémie de la CR10 a une capacité de 16 000 litres pour une vitesse de vidange 159 l/s. L’arrêt de la vis de fond de la trémie permet de vider complètement la vis de vidange quand la trémie contient encore du grain. Sur la CR11, un système en option permet de réduire de 50% la vitesse de vidange en débrayant la vis de fond frontale, ce qui facilite le remplissage des remorques. L’extrémité de toutes les vis de vidange pivote pour faciliter le remplissage et permettre aux tracteurs de suivre la trajectoire.

Gestion des résidus adaptée aux grandes largeurs de coupe et aux gros volumes de paille

Les moissonneuses-batteuses CR10 et CR11 peuvent être équipées d’un broyeur intégré de série ou d’un broyeur fin monté en hauteur sur le capot. Alors que le premier est conçu pour le broyage de paille sèche, le second monté en hauteur est destiné aux utilisateurs qui doivent broyer finement de gros volumes de paille et l’éparpiller uniformément sur une grande largeur de coupe.

Le broyeur intégré de série est doté de 60 couteaux fixes qui agissent en association avec 52 contre-couteaux tournant à 3 000 tr/min pour le broyage ou à 800 tr/min pour l’éparpillage de l’andain. Réglage manuel des contre-couteaux de série ou réglage hydraulique en option. Un rouleau entraîné facilite l’éjection de la paille pendant l’andainage ou son acheminement dans l’éparpilleur pendant le broyage. Les deux disques de 800 mm à entraînement hydraulique, avec trois doigts chacun, éparpillent la récolte broyée sur une largeur de 15 m. Un déflecteur oscillant situé derrière les éparpilleurs crée un effet de pulsation dynamique sur l’éparpillage des résidus afin d’assurer une distribution uniforme sur toute la largeur de coupe.

Le broyeur en hauteur optionnel comprend un rouleau de 500 mm avec deux rangées de pointes et deux rangées de lames puis une table non perforée. Ensuite, il contient un broyeur à six rangées de 88 couteaux à fléau et 67 contre-couteaux. Le broyeur peut fonctionner à bas régime (900 tr/min) ou à haut régime (3 600 tr/min), avec une position neutre pour permettre l’entretien. La sélection à distance du régime du broyeur est en option. Les deux disques à commande hydraulique de 970 mm de diamètre portent cinq doigts chacun permettant un éparpillage sur une largeur de 18 m. Comme sur l’unité standard, un déflecteur oscillant est installé derrière les éparpilleurs sur le broyeur en hauteur, afin de pulser dynamiquement les résidus sur toute la largeur de coupe. Le système Intellispread en option utilise des radars pour évaluer en permanence la largeur totale des résidus éparpillés et ajuster automatiquement la vitesse des deux éparpilleurs afin d’assurer une couverture complète et uniforme des résidus derrière la moissonneuse-batteuse. Parmi les autres options : sélection à distance de la position de la porte du broyeur, engrenages du broyeur et contre-couteaux. Un indicateur de charge du broyeur est également disponible en option. Il fournit des informations sur la consommation d’énergie du broyeur, ce qui permet d’évaluer l’efficacité énergétique du broyeur en fonction de la longueur du broyage, afin que l’opérateur puisse choisir l’équilibre optimal entre la consommation d’énergie, la qualité du broyage et la productivité.

Technologie et confort pour une récolte plus facile

Les nombreuses améliorations apportées à la cabine des CR10 et CR11, telles que le nouveau toit et le réservoir de lavage de 25 litres avec distributeur de savon intégré situé près des marches d’accès, offrent à l’utilisateur un confort absolu. L’utilisation est facilitée par l’incorporation de deux terminaux à écran tactile Intelliview 12. L’écran principal, situé sur la console de droite, permet de gérer et de surveiller les principales commandes de la moissonneuse-batteuse, tandis que l’écran secondaire, situé sur le montant droit, est configuré pour afficher la cartographie et les données du système de guidage. Les deux moissonneuses-batteuses sont équipées de trois caméras pour voir l’arrière de la machine, la trémie et la vis de vidange, tandis qu’une caméra à 360° est disponible en option, ainsi qu’une caméra pour contrôler le crochet d’attelage de la remorque. Chaque écran peut être configuré pour afficher les images de caméras externes. L’utilisateur peut désormais contrôler entièrement plus de fonctions depuis la cabine, notamment le régime des rotors, le broyeur et de la vis de vidange, l’inversion du DFR et des rotors ainsi que l’engagement/désengagement complet du broyeur de paille.

Parmi les changements introduits dans la cabine, nous citerons le nouveau style des pédales de frein et des repose-pieds, un volant de luxe et des sièges en tissu ou en cuir de première qualité, ainsi qu’une nouvelle climatisation multizone avec des conduits d’air au plancher. Une nouvelle radio Bluetooth permet de gérer la radio et un téléphone portable depuis le panneau de commande situé au niveau du toit, ou sur les écrans tactiles du système IntelliView12. À l’extérieur, les nouveaux rétroviseurs offrent un angle de vue plus large ; le rétroviseur droit peut être rabattable électriquement en option, tandis que les marches d’accès au pare-brise facilitent le nettoyage des vitres.

La machine est livrée avec un pack d’éclairage complet comprenant quatre gyrophares à LED (deux à l’avant et deux bandes à l’arrière), 13 feux de travail à LED sur la cabine, deux phares à LED pour le déchaumage, un phare à LED pour la vis de vidange, un phare à LED pour la trémie, huit feux de travail à LED à l’arrière, deux feux à LED sur les côtés, trois bandes de LED sous le pare-brise, deux bandes de LED pour l’entretien du moteur et une bande de LED pour les grilles. En option, des phares longue portée de 36 000 lumens éclairant jusqu’à 500 mètres peuvent être intégrés sous chacune des ailes du toit de la cabine. Un projecteur de travail portable supplémentaire est également disponible.

Une précision à la hauteur des performances

L’agriculture de précision est incorporée dans les nouvelles moissonneuses-batteuses CR10 et CR11 pour répondre aux besoins des plus grandes exploitations. Un pack Core PLM Intelligence couvre les besoins les plus courants, comme IntelliSense, qui permet des réglages automatiques en fonction de la stratégie de récolte choisie par l’utilisateur, comme la réduction des pertes, l’optimisation de la qualité de grain, l’augmentation de la productivité ou le maintien d’un débit constant. La seconde option consiste à intégrer la plateforme avancée PLM Intelligence, destinée aux exploitants les plus exigeants.

Des signaux de correction pour le système d’autoguidage IntelliSteer et d’autres fonctions, telles que la cartographie des rendements et des taux d’humidité, peuvent être installés en usine avec deux niveaux de précisions et trois options de fourniture.

Grâce au logiciel optionnel IntelliField, les propriétaires et les exploitants reçoivent instantanément des données de terrain et peuvent facilement partager les limites de parcelle, les données cartographiques et de guidage lorsque plusieurs machines travaillent dans le même champ.

Une chaîne cinématique adaptée aux conditions les plus exigeantes

Les CR10 et CR11 sont équipées d’une transmission hydrostatique à deux vitesses et d’un blocage de différentiel semi-automatique TerraLock qui s’engage manuellement et se désengage automatiquement en fonction de l’angle de braquage et de la vitesse d’avancement. Les modèles équipés de SmartTrax sont proposés en trois largeurs de chenilles: 660 mm, 810 mm et 910 mm, avec des amortisseurs en caoutchouc ou hydrauliques. Les largeurs correspondantes des machines sont de 3,49 m, 3,79 m et 3,99 m. Un modèle à poutre large avec des chenilles de 910 mm, pour une largeur totale de la machine de 4,8 mètres, est disponible sur certains marchés.

Pour les clients qui préfèrent une machine sur pneus, New Holland et Michelin ont développé conjointement des pneus de 900 mm de large et de 2,32 m de diamètre (VF 900/65 R46), afin de minimiser le compactage et de maximiser la traction. Il est également possible d’utiliser des pneus VF 800/70 R46 (2,32 m de diamètre) et VF 900/60 R38 (2,05 m de diamètre). Les pneus arrière des moissonneuses-batteuses sur roues ou sur chenilles sont disponibles dans des largeurs de 500 à 750 mm. D’autres options incluent des pneus jumelés 710/70 R42 ou 800/70 R38, et des pneus LSW d’une largeur allant jusqu’à 1400 mm.

Le moteur de la nouvelle CR10 est un six cylindres turbo FPT Cursor 13 de 12,9 litres alimenté via un réservoir de carburant de 1 300 litres, tandis que le moteur de la CR11 est le FPT Cursor 16 de 15,9 litres, également un six cylindres turbo alimenté via un réservoir de 1 500 litres. Les puissances maximales respectives sont de 635 ch et 775 ch. Pour une efficacité maximale, les moteurs sont installés longitudinalement dans le même sens et avec le même angle que les rotors et l’air de refroidissement est aspiré derrière la trémie. La CR10 est équipée de deux ventilateurs de refroidissement et la CR11 en a trois. Tous les ensembles collecteur d’échappement/turbocompresseur/post-traitement sont entièrement isolés, afin de limiter la température superficielle des composants chauds. Le régime du moteur de récolte est de 1 900 tr/min, ce qui permet d’atténuer le bruit et de réduire la consommation de carburant. En mode route, le régime moteur est de 1 300 tr/min, pour une vitesse d’avancement maximale.

Tous les entraînements sont assurés par une transmission reliée directement à l’arrière du moteur, ce qui minimise les pertes de puissance. Le filtre à huile est très facile d’accès à droite du moteur, tandis que le filtre à air se trouve du côté gauche du châssis de la moissonneuse-batteuse, et peut être retiré depuis le sol sans avoir à grimper sur le pont du moteur.

Un compresseur d’air moteur disponible en option comprend un compresseur monocylindre monté sur le moteur et un réservoir avec un tuyau spiralé de 10 m et un pistolet à air rangé à côté de la boîte à outils. Il alimente cinq prises, situées à l’entrée de la porte de la cabine, sous la plate-forme, à côté du logement de la batterie, dans la zone du moteur et sur l’échelle arrière. Les accessoires du moteur comprennent des brosses installées sur chaque tamis rotatif pour assurer l’élimination continue des poussières lourdes produites par les cultures telles que le maïs et les tournesols.

Sur le tout nouveau système hydraulique des moissonneuses-batteuses CR10 et CR11, l’acheminement des flexibles hydrauliques a été entièrement repensé afin d’améliorer l’accès et la simplicité. Au démarrage ou lors des déplacements sur route, toutes les commandes hydrauliques de la moissonneuse-batteuse sont débrayées mécaniquement par l’intermédiaire d’un embrayage situé dans la boîte de vitesses du moteur principal, ce qui réduit les résistances et permet d’économiser jusqu’à 20 ch/15 kW de puissance. L’utilisation de pompes à détection de charge permet de réduire encore les besoins en puissance hydraulique et d’améliorer l’efficacité. La filtration de l’huile a également été améliorée dans l’ensemble du système hydraulique pour augmenter la fiabilité réduire l’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article Précédent
Article Suivant