Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5159 MembresCréer un compte

L’Ukraine exporte déjà ses futurs maïs

Home_big_port

Avec des conditions climatiques très favorables à la culture du maïs jusqu’à présent, les prévisions de production de maïs de l’Ukraine sont en hausse. Les derniers chiffres de l’USDA estiment cette production à 37.5 Mt soit une hausse de 24 % par rapport à l’année dernière. Le rapport de ce jeudi 12 aout devra confirmer ces chiffres.

L’Ukraine, comme la France,  avait subi l’an dernier, une longue période de sécheresse pénalisant les rendements. Les exportations avaient donc été stoppées, allant jusqu’à l’annulation de contrats auprès de fabricants d’aliments du Nord de l’Europe pour raison de « forces majeures ».

Au vu de la bonne production estimée aujourd’hui, les Ukrainiens sont aux affaires depuis plusieurs semaines, et pourraient avoir déjà vendu 20 % de leur potentiel d’exportations, estimé à 30.5 Mt. Leur principal acheteur est la Chine, qui est devenue un des plus gros acheteurs mondiaux avec une estimation d’imports de 20 Mt pour la campagne à venir. La Chine, qui achetait habituellement 6 à 7 Mt de maïs ; a importé l’an dernier 26 Mt.  Les prix du maïs ukrainien sont légèrement plus élevés que ceux de l’Argentine, mais la différence de fret est favorable au maïs ukrainien.

Le choix de la Chine peut être aussi expliqué par les difficultés actuelles de l’Amérique du Sud, avec le Brésil qui engrange actuellement sa 2eme récolte « Safrinha »  largement en dessous de la production précédente. Concernant l’Argentine, le fleuve Paraná dont le niveau est extrêmement bas, limite l’acheminent de la production vers les ports d’exportations causant un retard sur les volumes exportés.

 

Réagissez à l'article en un clic

  • 2
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : JULIA Olivier
Thumb_logo_stratagro_-_petit

Après une expérience d'une vingtaine d'années dans l'agrofourniture, j'ai crée la société STRATAGRO pour me rapprocher des problématiques des agriculteurs. S...

  • Vous aimerez également
  • Home_depliant_process_-_620_x_260

    Les biostimulants, une solution d’avenir

    De l’algue Ecklonia maxima, à la croissance de 30 cm par jour, sont extraits des principes actifs qui renforceront les cultures Les biostimulants sont reconn...

  • Home_e-eryxsvuaamvbb

    L’influence de l’ouragan Ida sur les marchés

    L’ouragan Ida qui a frappé le sud des USA fin août a engendré des dégâts sur les ports maritimes du Golf du Mexique. Suite à ces...

  • Home_silice_pomme_pascal_9644

    Redécouvrez tous les bienfaits d’un apport de silice

    Par son effet double vitrage, le silicium protège les fruits des aléas climatiques et leur apporte de la résistance face aux chocs. La silice est un ...

  • Home_spring_wheat

    La production de blé russe décevante

    Depuis plusieurs semaines, le prix du blé Euronext est élevé en grande partie grâce au bilan tendu du maïs. Les éléments sont di...

  • Home_capture

    Récolte 2021 : plus de blé fourrager français qu’attendu ?

    La moisson de blé 2021 n’est pas encore terminée que des craintes sur les quantités et les qualités se font déjà ressentir&nbs...

  • Home_capture

    Le canola canadien en mauvaise posture

    Le Canada, 1er producteur mondial de canola, enregistre un déficit hydrique important. Le dôme de chaleur, survenu fin juin sur le pays, a accentué ce d&e...

  • Home_biostim_et_traitement_de_semences_ma_s_photo_slaude_compo_expert

    Des biostimulants en application sur les semences, l’assurance d’une levée réussie

    L’apport d’un biostimulant en traitement de semences améliore la vigueur du maïs à la levée Utilisés en traitement de semence...

  • Home_image_1-2.png

    Des biostimulants pour booster les cultures après un épisode de gel

    Un apport de Basfoliar Rhizo Bio a favorisé le redémarrage du développement végétatif après un épisode de gel. Ici, en 2020, ...

  • Home_capture2

    Le cours du porc chinois en forte baisse

    La Chine représente 50 % de la production mondiale de porc. Début 2019, le pays est frappé par la peste porcine africaine, décimant 30 % du chepte...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit