Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5072 MembresCréer un compte

Les ravageurs du tournesol

Home_big_tournesol

Les limaces

Gastéropodes aussi connus que repoussants, les limaces sont des ravageurs sévères pour toutes sortes de cultures, et notamment le tournesol. Deux espèces sont particulièrement nuisibles parmi les dix espèces recensées en France : la limace grise (deroceras reticutatum) et la limace noire (arion hortensis) qui dévorent tout sur leur passage. La première particulièrement les parties souterraines (graines et racines), la seconde les parties aériennes (feuilles et tiges).

La bête n’est pas seulement gloutonne : elle est également très féconde puisque chacune d’elles (hermaphrodites) peut pondre jusqu’à 500 œufs.

Se débarrasser d’une forte colonie de limaces passe par d’abord par une observation pointilleuse des parcelles puis par l’utilisation de différents outils agronomiques et si besoin, phytosanitaires.

Le puceron vert du pêcher

Cousin proche du puceron vert du prunier - myzus persicae - le puceron vert du pêcher se différencie d’abord par son hôte primaire. L’insecte, qui peut être ailé ou aptère, se développe aussi bien en pleine nature que sous serre. Son évolution dépend grandement des facteurs climatiques. Elle est fortement ralentie lors de température à plus de 30°C.

C’est seulement après la troisième génération annuelle que les ailés s’envolent vers l’hôte secondaire que constitue le tournesol.

Ce ravageur va créer des dégâts directs et indirects aux plantes. Piqué et sucé par ce puceron pou nutrition, le tournesol est déjà sérieusement touché. Les feuilles se rabougrissent. La plante devient plus sensible à la maladie Sclérotina. Le puceron est également porteur de virus.

Puceron vert du prunier

Ce petit puceron dénommé brachycaudus helichrysi a comme son nom l’indique le prunier comme hôte primaire et différents arbres de la même famille prunus. Il peut également, notamment en serre, se développer sur les cinéraires et les chrysanthèmes.
Mais aussitôt l’époque (avril-mai) de la migration impulsés par les insectes ailés, le tournesol devient un hôte secondaire de prédilection pour ce puceron, qui se pose sur les feuilles pour s’en nourrir par piqûre. Les pucerons rejoignent ensuite les capitules, encerclent les graines et peuvent ainsi causer de fortes pertes.

Il est à noter que brachycaudus helichrysi peut également transmettre aux plantes des viroses comme celle de la sharka.

Taupin

Le nom vernaculaire de taupin englobe plusieurs dizaines d’espèces de coléoptères dont une quinzaine sont référencés en France. Les espèces les plus ravageuses pour les cultures sont une série d’agriotes qui peuvent s’appeler A. obscurus, A. sputator, A. sordidus et A. lineatus. Un autre genre dénommé athous sévit également dans les cultures françaises.

Ces insectes sont surtouts dangereux par le biais de leurs larves ou chenilles, appelées vers fil de fer dans le langage courant, qui attaquent les graines en cours de germination ou des parties souterraines de la plantule.

Si les attaques fortes sont rares sur le tournesol et plus courantes sur le maïs, les parcelles ainsi touchées peuvent quand même perdre jusqu’à 50 % de leurs pieds.

Les noctuelles

Si le tournesol n’est pas un met de prédilections pour les noctuelles, ces papillons nocturnes (lépidoptères) dont les chenilles sont redoutables pour les cultures, n’hésitent pas à s’installer dans les parcelles et à dévorer les jeunes plants.

Noctuelles terricoles (ou vers gris) comme noctuelles défoliatrices peuvent engendrer des dégâts sévères aux cultures. Les premières en s’attaquant aux jeunes plants du tournesol, les secondes en se nourrissant plutôt vers les parties aériennes entraînant alors une dégradation massive du feuillage.

Les myriapodes

La grande famille des myriapodes, petits animaux invertébrés composés d’anneaux et de pattes, est nuisible pour de nombreuses cultures dont le tournesol. Ils vivent le plus souvent cachés la journée sous les amas de résidus de culture et sortent se nourrir la nuit.

C’est là que leur nutrition engendre les dégâts majeurs sur une récolte, en dévorant tout ce qui fait la base des plants.
 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 2
  • 1
  • 2
  • 2
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_capture2

    Le cours du porc chinois en forte baisse

    La Chine représente 50 % de la production mondiale de porc. Début 2019, le pays est frappé par la peste porcine africaine, décimant 30 % du chepte...

  • Home_capture3

    Pourquoi le Brésil inquiète-t-il les opérateurs ?

    Depuis plusieurs mois le Brésil est surveillé de près par les analystes et opérateurs du marché. Mais pourquoi une telle attention ...

  • Home_pietin-echaudage-2

    Désherbage et broyage des résidus, éliminez les réservoirs

    Résidus de récolte et adventices servent de réservoirs aux champignons. Il faut donc les éliminer rigoureusement pour ne pas entretenir le piétin échaudage au sein ...

  • Home_image3

    La Chine a débuté ses achats de maïs d’origine américaine nouvelle campagne

    Comme nous pouvons le voir sur le graphique ci-dessus, les achats sont conséquents, pour un démarrage, avec 8.2 Mt en 12 jours. Pour comparatif, l’ann&eac...

  • Home_pietin-echaudage-3

    Lutter contre le piétin échaudage : Retardez les semis

    Avec un semis tardif, la croissance du champignon, responsable du piétin échaudage, aura plus de chance d’être freinée par le froid. Les techniques...

  • Home_pietin-echaudage-2

    Lutter contre le piétin échaudage : Allongez les rotations

    Pour enrayer les attaques de piétin échaudage, il est nécessaire de combiner différents moyens de lutte afin de réduire la quantité ...

  • Home_pietin-echaudage-2

    D'importantes pertes de rendement

    Quand le champignon rencontre des conditions favorables à son développement, le piétin échaudage cause d’importants dégâts au s...

  • Home_capture1

    Les cours de la graine, de l'huile et du tourteau de soja sur des niveaux de prix ...

    Sur ce graphique : en bleu le tourteau de soja, en violet la graine de soja et en vert l’huile de soja. De septembre 2020 à mars 2021, les cours du soja grai...

  • Home_capture_d_e_cran_2021-05-04_a__10.58.10

    Identifier les situations à risques pour prévenir le piétin échaudage

    Quand les dégâts de piétin échaudage sont visibles, il est trop tard pour intervenir. C’est en préventif qu’il faut agir, ce qui...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit