Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4528 MembresCréer un compte

Les maladies de la betterave

Home_big_betteraves

La France est le premier producteur mondial de betterave sucrière. Elle produit également betterave fourragère et potagère. Mais différentes maladies peuvent s’attaquer aux parcelles.  Pour compléter ce guide des maladies de la betterave, vous pouvez consulter le guide des ravageurs de la betterave.

Cercosporiose de la betterave

La cercosporiose est provoquée par un champignon, Cercospora beticola. Les pertes peuvent s’élever à 30 %. Le rendement des racines peut être affecté de 1 à 2 points. 

Des taches rondes de couleur grise avec une bordure brun-rouges, apparaissant sur la surface du feuillage. Lorsque les conditions sont humides, on distingue des points noirs au centre des taches. Lorsque la maladie progresse, elle peut provoquer le dessèchement des feuilles. 

En savoir plus sur la cercosporiose de la betterave

Ramulariose de la betterave

La ramulariose est provoquée par un champignon.  Les pertes occasionnées peuvent s’élever à 15 % de la récolte, avec une perte de richesse du rendement des racines de 0,5 points. 

En cas d’atteinte, de la fin de l’été à l’automne, on observe des taches de couleur grise avec un liseré sombre. En période humide, de petits coussinets blancs sont visibles, répartis de façons inégale sur les taches, provoqués par la fructification du champignon. Si les conditions sont favorables, avec de l’humidité et de la fraîcheur, les taches peuvent grandir et se rejoindre, occasionnant le dessèchement des feuilles.

En savoir plus sur la ramulariose de la betterave

Rouille de la betterave

Provoquée par un champignon, Uromyces betae, la rouille attaque les feuilles des plantes. La nuisibilité est assez faible, avec une perte de l’ordre de 10 % du poids des racines maximum.

De petits points orangés apparaissent sur les deux faces des feuilles, de juillet à septembre. Si les conditions sont favorables, les pustules ils peuvent se multiplier, et dessécher les feuilles entièrement. 

Voir : la rouille de betterave

Oïdium de la betterave

L’oïdium de la betterave est causé par un champignon. En cas d’attaque, les pertes peuvent atteindre 15 % de la récolte.

De petites taches blanches apparaîtront en premier lieu sur quelques betteraves. Si les conditions sont favorables, avec un climat humide, le foyer s’étend. Les feuilles se recouvrent alors d’un feutrage blanc-gris cotonneux, avec, au stade le plus avancé, des petits cercles noirs. Ensuite, les feuilles se dessèchent.

Voir : Odïum de la betterave

Rhizomanie de la betterave

La rhizomanie de la betterave est provoquée par un virus, transmis par un champignon, polymyxa betae. La maladie touche le feuillage et les racines. Les pertes de rendement peuvent attendre 70 %.

Les symptômes sont caractéristiques. On observe le jaunissement des nervures des feuilles et surtout leur décoloration, vert pâle ou jaune. Les feuilles du centre prennent une forme allongée, avec des pétioles dressés, étroits. En cas d’atteinte précoce, les racines présentent une multiplication des racines et radicelles, avec l’apparence d’une « barbe poivre et sel ». 

Voir : Rhizomanie de la betterave

Rhizoctone de la betterave

Le rhizoctone brun est provoqué par un champignon, Rhizoctonia solani. Il s’attaque au feuillage et à la racine. Les dégâts peuvent être considérables, avec une destruction totale de la récolte.

En cas d’atteinte, les feuilles flétrissent puis se nécrosent, partiellement ou en totalité. La racine est touchée par une pourriture grise à noire, sèche. 

Voir : Rhizoctones de la betterave

Jaunisse virale de la betterave

La jaunisse de la betterave est un virus transmis par les pucerons. La maladie s’attaque aux feuilles. Les pertes, importantes, peuvent atteindre 50% de la récolte. 

Les symptômes sont facilement reconnaissables. La maladie, au printemps et en été, apparaît d’abord sur des betteraves isolées, puis le foyer s’étend. Ainsi, la feuille se teinte de jaune entre les nervures, épaissit et devient cassante. On distingue la jaunisse modérée et la jaunisse grave, lorsque des nécroses rouges apparaissent. 

Pied noir de la betterave

Le pied noir, aussi appelé « fonte du semis » ou nécrose racinaire, est causé par plusieurs champignons. La maladie affaiblit les plantes, avec une perte importante de rendement et de qualité si les attaques ne sont pas maîtrisées. 

Des nécroses apparaissent sur le collet des plantes. Au fur et à mesure, les racines sont touchées et noircissent. Les betteraves présentent une apparence chétive, et peuvent se dessécher.

Retourner au guide des maladies par cultures.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_capture_d_e_cran_2020-01-23_a__10.23.41

    Pulvé : comment se différencier par la réactivité ?

    La pulvérisation représente une prestation stratégique pour séduire ou fidéliser des agriculteurs qui sont actuellement de plus en plus nom...

  • Home_pulverisation-de-precision-miniature

    Pulvérisation de précision, pour qu'aucune goutte ne rate sa cible

    La maîtrise de la dérive a longtemps reposé sur le respect des conditions d’application, dont la vitesse du vent, et le recours à la buse ada...

  • Home_nouveaute-pulverisateur-1

    Les nouveautés de la pulvérisation 2020

    Dans le cadre de notre dossier spécial pulvérisation, voici la présentation des nouveautés en la matière. Lemken, un traîné...

  • Home_buses_pulv_

    Pulvérisateurs, les éléments essentiels à une pulvérisation de qualité

    Une circulation optimale de la bouillie, grâce à une pression constante, par exemple, est assurée par la pompe, la régulation, la filtration, la rampe, ou encore les buse...

  • Home_pulv_risateur_horsch_leeb_pt-5322

    Pulvérisateurs, quelle architecture répond le mieux aux besoins ?

    S’il peut paraître accessoire de s’attarder sur le choix d’un châssis ou d’une cuve, ces éléments présentent, en réalité, une influence importa...

  • Home_screen-pulverisateur-2

    Des conseils d'experts pour bien choisir son pulvérisateur

    Dossier pulvérisateurs 2020 : le guide expert et le diagnostic personnalisé sont en ligne. À travers ce dossier spécial, WikiAgri veut aider ses lecteurs ...

  • Home_matthieu_cob_rac

    Sous le hangar, un parc matériel au top chez le Charentais Matthieu Cobérac

    Matthieu Cobérac a fondé en 2006 l’ETA du même nom. Toujours basée à Saint-Amant-de-Nouère, non loin d’Angoulême, l’entreprise est devenue récemment...

  • Home_semoir_horsch_

    Semoirs de précision, des rendements maximisés avec des semences bien ordonnées

    Si le contrôle de la profondeur concentre toute l’attention des constructeurs, Arvalis institut du végétal planche sur un nouveau paramètre, consistant à positionn...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit