Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4674 MembresCréer un compte

Le chanvre d'eau

Home_big_chanvre_d_eau

Du latin lycopus europaeus, cette plante herbacée vivace dicotylédone est une graminée appartenant à la famille des lamiacées, également connue sous le nom de “lycope d’Europe”, “patte de loup” ou “bident tripartite”.

Originaire d’Asie, d’Europe et d’Afrique du Nord, cette adventice s’est naturalisée facilement en Amérique du Nord et on la trouve aujourd’hui sur tous les continents.

Très commun dans toute la France (particulièrement dans la vallée du Rhône, le centre-ouest et la région parisienne), le chanvre d’eau est une espèce hygrophile qui apprécie la lumière et l’humidité, et les sols neutres ou basiques, avec une texture argileuse riche en éléments nutritifs comme les sols alluvionnaires riches en nitrates et limons. Il se développe en plaine (jusqu’à 100 mètres d’altitude), au bord des cours d’eau, dans les marécages et fossés humides, les formations végétales comme les saulaies, les peupleraies ou encore les roselières.

Au stade de plantule, le chanvre d’eau ne présente pas de caractéristiques notables suffisantes pour l’identifier aisément.

A l’âge adulte, il mesure 30 cm à 1 mètre, avec une tige érigée et carrée, glabrescente ou pubescente. Ses grandes feuilles vertes ou rouge violacé, courtement pétiolées, opposées et décussées, dentées, fortement lobées à leur extrémité et pennatifides à leur base sont disposées par deux, laissant un intervalle vide assez important sur la tige. L’inflorescence du chanvre d’eau, très dense, se compose de petites fleurs blanches ponctuées de rouge, à quatre lobes, sessiles et groupées en couronne à l’aisselle de chaque duo de feuilles. Les corolles en entonnoir reposent sur un calice pubescent à cinq dents. Les fruits du chanvre d’eau sont des akènes qui contiennent les graines, à peine visibles dans le calice. Son système racinaire est rampant, horizontal.

Il est possible de confondre l’espèce du chanvre d’eau avec certaines variétés de menthe.

Cycles de développement de cette adventice

Le chanvre d’eau étant une espèce vivace, elle vit toute l’année. Ses graines très appréciées des oiseaux aquatiques sont disséminées aux alentours. La levée est plutôt échelonnée et a lieu en mai et juin lorsque les températures sont optimales (15 à 25°C). La période de floraison court de juillet à septembre.

Produisant 500 à 5000 graines par plante entre septembre et novembre, le chanvre d’eau est une espèce prolifique, ce qui en fait une adventice de premier plan. La persistance de son stock semencier dans le sol est de quelques années.

Les types de cultures touchées par le chanvre d’eau

S’il est commun dans toutes les campagnes françaises, le chanvre d’eau se développe surtout sur les parcelles à rotation alternant culture de printemps et culture d’été, soit les plantations à écartement large cultivées sur les sols humides et riches. 

Les cultures principales touchées par sa présence sont le tournesol, le soja, le maïs, les betteraves...

Les dégâts causés par le chanvre d’eau

Le chanvre d’eau est une espèce très invasive et concurrentielle, à développement rapide et vivace, qui peut causer de très importantes baisses de rendement sur les cultures infestées.

Le chanvre d’eau est également responsable d’une gêne à la récolte du tournesol et de l’introduction d’humidité dans les grains récoltés (baisse de la qualité de la récolte).

Quand et comment intervenir contre le chanvre d’eau

Le meilleur moyen de lutte contre cette espèce invasive est la rotation des cultures avec introduction d’une culture d’automne ou d’hiver sur la parcelle. 

Nettoyer soigneusement les abords de parcelles et particulièrement les fossés limite la propagation du chanvre d’eau par broyage ou fauchage avant sa floraison.

Au stade de plantule, le chanvre d’eau peut facilement être éradiqué au moyen d’outils de labour mécanique et de sarclage (herse étrille et houe rotative).

Le décalage de la date des semis en amont, avec une plantation dense permet également de limiter la présence de l’adventice.

Enfin, les herbicides présentent aussi de bons résultats.


La photo de chanvre d'eau ci-dessous est issue de Adobe.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_capture_d_e_cran_2020-01-23_a__10.23.41

    Pulvé : comment se différencier par la réactivité ?

    La pulvérisation représente une prestation stratégique pour séduire ou fidéliser des agriculteurs qui sont actuellement de plus en plus nom...

  • Home_pulverisation-de-precision-miniature

    Pulvérisation de précision, pour qu'aucune goutte ne rate sa cible

    La maîtrise de la dérive a longtemps reposé sur le respect des conditions d’application, dont la vitesse du vent, et le recours à la buse ada...

  • Home_nouveaute-pulverisateur-1

    Les nouveautés de la pulvérisation 2020

    Dans le cadre de notre dossier spécial pulvérisation, voici la présentation des nouveautés en la matière. Lemken, un traîné...

  • Home_buses_pulv_

    Pulvérisateurs, les éléments essentiels à une pulvérisation de qualité

    Une circulation optimale de la bouillie, grâce à une pression constante, par exemple, est assurée par la pompe, la régulation, la filtration, la rampe, ou encore les buse...

  • Home_pulv_risateur_horsch_leeb_pt-5322

    Pulvérisateurs, quelle architecture répond le mieux aux besoins ?

    S’il peut paraître accessoire de s’attarder sur le choix d’un châssis ou d’une cuve, ces éléments présentent, en réalité, une influence importa...

  • Home_screen-pulverisateur-2

    Des conseils d'experts pour bien choisir son pulvérisateur

    Dossier pulvérisateurs 2020 : le guide expert et le diagnostic personnalisé sont en ligne. À travers ce dossier spécial, WikiAgri veut aider ses lecteurs ...

  • Home_matthieu_cob_rac

    Sous le hangar, un parc matériel au top chez le Charentais Matthieu Cobérac

    Matthieu Cobérac a fondé en 2006 l’ETA du même nom. Toujours basée à Saint-Amant-de-Nouère, non loin d’Angoulême, l’entreprise est devenue récemment...

  • Home_semoir_horsch_

    Semoirs de précision, des rendements maximisés avec des semences bien ordonnées

    Si le contrôle de la profondeur concentre toute l’attention des constructeurs, Arvalis institut du végétal planche sur un nouveau paramètre, consistant à positionn...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit