Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5067 MembresCréer un compte

Le châssis des semoirs monograines : un enjeu d’importance

Home_big_img143

Le châssis des semoirs monograines est un élément important du fonctionnement du semoir et de ses possibilités. Voici un tour d’horizon de l’importance de cet élément clé.

Le châssis du semoir monograine est en réalité un porte-outil qui présente notamment une poutre destinée à l’accrochage des éléments semeurs. Un essieu assure la « roulabilité » dans la parcelle. Il est généralement surmonté d’une trémie pour l’épandage combiné d’engrais. Cet élément d’épandage reprend des caractéristiques communes aux semoirs à céréales. C’est en tout cas le choix qui a été fait par exemple par le constructeur Amazone pour le Precea, son nouveau semoir de précision.

En savoir plus sur le nouveau semoir monograine AMAZONE PRECEA

Le châssis, par sa conception, va également déterminer la capacité de l’outil à apporter une pression de terrage en adéquation avec le terrain en plus des réglages disponibles sur les éléments semeurs. Des systèmes de rappui hydrauliques notamment peuvent permettent d’accroître la pression de terrage pour des sols particulièrement durs. C’est aussi le châssis et ses réglages, qui va garantir un respect de l’objectif de planéité du semoir en fonctionnement. Le semoir ne doit pas seulement être aligné au tracteur ou à la herse. Il doit également être de son axe de travail pour que chaque partie travaille au même moment à une hauteur identique. Cette condition est primordiale pour une qualité de travail optimale sur toute la chaîne de préparation jusqu’à la mise en terre. Le châssis doit ainsi pouvoir s’adapter et se régler correctement à l’attelage du tracteur mais aussi en attelage sur la herse si l’option du semis en combiné est envisagée.

Réduire le temps passé

Le châssis est aussi un élément important du coût d’un semoir. Les grandes largeurs sont plus chères à la fabrication et donc à l’achat. C’est le châssis qui va déterminer la facilité avec laquelle le matériel peut être déplié et replié. Aujourd’hui les châssis des semoirs sont parfois proposés en version à châssis fixe, repliable, télescopique ou encore double télescopique. La conception de la poutre d’accroche des éléments semeurs va aussi déterminer la possibilité de travailler sur des écartements plus ou moins modulables et la possibilité d’accéder de façon plus ou moins simple à cette modularité. Pour conclure, le choix d’un châssis adapté à ses besoins permettra des gains de temps et d’efficacité. Tout ce qui peut réduire les opérations manuelles est souvent apprécié aujourd’hui par les agriculteurs avec de moins en moins de main d’œuvre dans les exploitations agricoles.

 En savoir plus sur le nouveau semoir monograine AMAZONE PRECEA

La conception du châssis et son adéquation aux besoins de l’utilisateur sont déterminantes dans la productivité de l’outil au travail. (source Amazone). 

 

Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
  • Vous aimerez également
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit