Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4369 MembresCréer un compte

L'altise de la betterave

Home_big_betteraves_r_coltes

Coléoptère à la couleur bleu métal, le chaetocnema tibialis ou Chaetocnema concinna, est un insecte sauteur (grâce à ses pattes arrière) considéré comme un redoutable ravageur de betteraves qu’il mord et perfore pour se nourrir. Ces attaques peuvent entraîner de lourdes pertes sur des parcelles qui auraient été attaquées au moment de la levée.

La présence de l’insecte est référencée dans une trentaine de pays dans le monde, dont l’intégralité du sol français.

La nuance entre chaetocnema tibialis ou chaetocnema concinna vient de leur hôte de prédilection. Le premier colonise plus volontiers la betterave sucrière, le second la betterave fourragère.

Voir : Tous les ravageurs de la betterave

Cycle de développement de l’altise de la betterave

C’est au printemps, après avoir hiverné dans le sol, que les coléoptères adultes reprennent leur activité. Ils colonisent en premier lieu les adventices. Puis c’est au début de l’été que les altises adultes vont pondre et enterrer leurs œufs à quelques centimètres sous la surface du sol. Les insectes ont alors migré sur les hôtes secondaires en se déplaçant grâce à leur capacité de saut.

A l’état de larve, blanche et jaune avec quelques tâches sombres, l’altise peut mesurer jusqu’à 5 millimètres (2,5 lorsqu’il est adulte). Elle dévore les racines à proximité.

Les altises peuvent connaître plusieurs générations par an. Le développement est accéléré dans des conditions de fortes chaleurs et d’étés secs.

Les types de cultures touchées

Ce coléoptère s’attaque aux plantes de genre "beta" (chénopodiacées) comme la betterave bien sûr, mais aussi l’épinard, le sarrasin, l’oseille, le chanvre ou encore la rubarbe.

Il peut également coloniser certaines mauvaises herbes ou adventices qui sont souvent pour lui un hôte primaire.

D’autres familles comme la petite altise (phyllotreta nemorum) ou grosse altise (psylliodes chrysocephala) s’attaquent au colza ou au chou et généralement aux brassicacées (ex crucifères).

Les dégâts causés par les altises de la betterave

Le chaetocnema t. ou c. attaque les cotylédons de la betterave et provoque des petites perforations irrégulières dans les feuilles, qui sont rendues à l’état de nervure.

De la levée jusqu’au stade 6, une attaque défoliatrice peut entraîner un fort retard de développement, une levée irrégulière et donc d’importantes pertes de rendement.

Quand et comment intervenir contre ce ravageur ?

Préventivement, il est bon d’éliminer les mauvaises herbes en bordure de parcelles, qui constituent des hôtes primaires pour les altises.

Un semis précoce constitue également un moyen efficace pour réduire les dommages, pour court-circuiter le cycle de l’altise. Ainsi, les betteraves sont bien plus développées et résistantes à l’apparition des chaetocnema t. ou c..

Une terre bien préparée et meuble sera bénéfique aux plantes et donc à leur capacité de résistance.

Si la méthode d’observation de la parcelle au printemps montre une infestation importante et un pourcentage de feuilles atteintes de l’ordre de 30 % ou plus, une intervention doit absolument être appliquée en végétation par le biais d’un insecticide spécifique.

Second seuil d’intervention nécessaire, le milieu de l’été ; cette fois il faut intervenir si 50 % des feuilles portent des marques de piqûres/morsures.

Les produits à base de deltaméthrine ont un effet réputé efficace et résistant dans la durée.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 1
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_paturin_commun

    Le pâturin commun

    Tirant son nom du latin poa trivialis, le pâturin commun, également connu sous le nom de “gazon d’Angleterre” ou de “pâturin rude&r...

  • Home_v_ronique_de_perse

    La véronique de Perse

    Connue également sous le nom de véronique commune, “boyau-de-chat” ou “plante-à-thé”, cette plante herbacée annuell...

  • Home_chanvre_d_eau

    Le chanvre d'eau

    Du latin lycopus europaeus, cette plante herbacée vivace dicotylédone est une graminée appartenant à la famille des lamiacées, égale...

  • Home_chiendent_rampant

    Le chiendent rampant

    Du latin elytrigia repens ou elymus repens, cette plante herbacée vivace monocotylédone est une graminée appartenant à la famille des poacé...

  • Home_chardon_des_champs

    Le chardon des champs

    Tirant son nom du latin cirsium arvense, cette plante herbacée dicotylédone vivace appartenant à la famille des astéracées est égale...

  • Home_cardamine_hirsute

    La cardamine hirsute

    Connue également sous le nom de cardamine hérissée, la cardamine hirsute tire son nom du latin Cardamine hirsuta et de sa base velue. Cette plante herbac...

  • Home_convoi_agricole

    La réglementation des engins agricoles

    Circuler sur les routes nationales ou départementales avec un tracteur ou tout autre engin agricole doit respecter plusieurs règles liées au code de la r...

  • Home_pneu_sima_2013

    Comment lire les indications de vos pneus de tracteur ?

    Entre désir de bien rouler, charge à transporter, travaux à effectuer et respect de la terre qui va être cultivée, le choix des pneus pour d...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit