Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4484 MembresCréer un compte

La tordeuse des céréales

Home_big_champ_agricole_pousses

Le cnephasia pumicana est un papillon de la famille des lépidoptères, classé dans la catégorie des ravageurs de céréales. Cet insecte mesure de 1,6 à 1,8 centimètre à taille adulte, mais c’est sa larve qui se montre la plus dangereuse pour les cultures. Elle connaît six stades de transformations, passant de 1 à 15 millimètre durant cette mutation, entre avril et juillet. Cette chenille dévore notamment les épis.

Une attaque de ce ravageur peut entraîner jusqu’à 25 % de pertes d’une récolte.

Elle n’est apparue en France qu’à la fin des années 1960.

Cycles du développement de la tordeuse des céréales

La tordeuse de céréales ne connaît qu’une seule génération par an (univoltine) mais ce cycle de reproduction est assez complexe. La procréation des insectes adultes se déroulent à la fin de l’été : les œufs sont pondus généralement dans l’écorce des arbres, qui sont alors des hôtes primaires.

La jeune chenille qui naît va se cacher dans cette écorce et hiverner pour une diapause de près de 7 mois.

C’est lorsqu’elle a décidé de se laisser porter par le vent en se pendant à un fil de soie, que la chenille va alors migrer vers un hôte secondaire, généralement une culture de céréales.

Dans ces trois premiers stades larvaires, l’insecte va s’enfoncer dans le sol en creusant une galerie. Elle remonte petit à petit à partir et se trouve à l’air libre au début du stade 4. C’est au stade 5 qu’elle va remonter jusqu’à l’épi où va se dérouler la nymphose du stade 6.

Le cnephasia pumicana deviendra papillon à la fin juillet.

Les types de cultures touchées

Ce sont principalement les céréales qui sont les victimes du Cnephasia pumicana, mais cet insecte est polyphage. Il peut également se nourrir des plantes comme la luzerne, le plantain ou encore le lin et globalement des légumineuses.

Les dégâts causés par la tordeuse des céréales

Les dommages les plus sévères sont engendrés par la larve du papillon. Celle-ci s’attaque d’abord aux parenchyme foliaire en vivant dans les galeries qu’elle creuse jusqu’au stade 3 de son évolution, qui correspond à la phase de montaison.

Au stade 4 elle se nourrit des feuilles puis devient la plus nuisible au stade 5 lorsqu’elle atteint les tiges et les épis, qu’elle dévaste en phase d’épiaison.

La tige peut être sectionnée au-dessus du dernier nœud, les épis blanchissent, dessèchent, les grains sont atrophiés, rongés et mutilés.

Quand et comment intervenir contre ce ravageur ?

Il faut d’abord savoir que les dégâts susnommés seront souvent bien plus importants si la parcelle est située à proximité des zones boisées puisque les arbres constituent les hôtes primaires du Ccephasia pumicana.

En outre, la prolifération va être plus forte en cas de période sèche, mais la lutte phytosanitaire ne sera généralement pas nécessaire.

Toutefois, il peut être utile d’intervenir en pulvérisant un insecticide en fin de montaison, si l’on constate une présence supérieure à 1,5 larves touts les dix pieds observés pour le blé (35 à 40 larves au m²), une larve tous les dix pieds pour l’orge (25 à 30 larves par m²).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_screen-pulverisateur-2

    Des conseils d'experts pour bien choisir son pulvérisateur

    Dossier pulvérisateurs 2020 : le guide expert et le diagnostic personnalisé sont en ligne. À travers ce dossier spécial, WikiAgri veut aider ses lecteurs ...

  • Home_matthieu_cob_rac

    Sous le hangar, un parc matériel au top chez le Charentais Matthieu Cobérac

    Matthieu Cobérac a fondé en 2006 l’ETA du même nom. Toujours basée à Saint-Amant-de-Nouère, non loin d’Angoulême, l’entreprise est devenue récemment...

  • Home_semoir_horsch_

    Semoirs de précision, des rendements maximisés avec des semences bien ordonnées

    Si le contrôle de la profondeur concentre toute l’attention des constructeurs, Arvalis institut du végétal planche sur un nouveau paramètre, consistant à positionn...

  • Home_agriculture_pr_cision___champ_bl_

    La technologie de précision affine la fertilisation azotée du blé

    L’azote est un moteur de la croissance pour les plantes mais aussi l’élément le plus surveillé par la réglementation. Pour une fertilisation optimale, agronom...

  • Home_jeunes_pousses

    Herbicides céréales, des adjuvants pour sécuriser l'efficacité

    De plus en plus utilisés, les adjuvants optimisent l’efficacité des herbicides en affinant ses caractéristiques physiques et chimiques aux besoins de chaque par...

  • Home_ma_s_avec_enrouleur

    Ravageurs, comment protéger ses semis de maïs sans néonicotinoïdes

    L’interdiction des néonicotinoïdes, insecticides systémiques utilisés en enrobage de semences, demande de repenser la protection des jeunes plants de maïs. Cel...

  • Home_sous-le-hangar

    Sous le hangar, prime au débit de chantier chez Alexandre et Jean-Baptiste de Meulenaere

    En 2007, sur la base de leur ferme familiale de Seine-et-Marne dans la Brie, les jumeaux de Meulenaere ont entamé une belle aventure, celle de la prestation de services en a...

  • Home_moissonneuse-batteuse-1

    Moissonneuses-batteuses, les 40 bougies des Axial-Flow

    Case IH fête le 40e anniversaire des Axial-Flow, inaugurant le battage non conventionnel au moyen d’un rotor longitudinal. Un système qui a fait des émules. En 1...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit