Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5096 MembresCréer un compte

La protection passe par les semences

Home_big_pietin-echaudage-3

La protection phytosanitaire face au piétin échaudage repose uniquement sur le traitement de semences.

Face au piétin échaudage, la protection phytosanitaire est restreinte et doit se raisonner en préventif. En effet, il n’existe pas de traitement curatif autorisé en cours de cultures, à l’apparition des premiers symptômes visibles. Le seul recours passe par la prévention et le traitement des semences à base de Latitude XL. Ce traitement, à base de silthiofam, inhibe la croissance fongique. En créant une zone de protection autour des racines, elle retarde les infections primaires.

Télécharger le guide gratuit : Prévenir le piétin échaudage

Homologué sur blé tendre et dur, orge et triticale, Latitude XL est à utiliser dans les situations à risque (céréale sur un précédent céréale, piétin échaudage déjà observé sur la parcelle).
En blé dur, culture la plus sensible aux attaques de piétin échaudage, le traitement des semences est fortement recommandé, dès lors qu’un risque est identifié. En plus de limiter les pertes de rendements, la protection des semences permet de préserver le poids spécifique.

À combiner avec la lutte agronomique

Désormais, avec Latitude XL, l’utilisation du traitement de semences est autorisée tous les ans sur même parcelle.

Pour obtenir une efficacité maximale, l’utilisation de ce traitement de semence doit être couplée à des pratiques culturales défavorables au champignon. Latitude XL est compatible avec tous les autres traitements de semences homologués, permettant de lutter contre les maladies des semences (Fusarium, etc.).

Un choix gagnant

On estime qu’en blé sur blé, pour 1€ investi dans la protection de semences, le retour économique est de 1 à 5 €. Des essais d’Arvalis ont montré que le traitement des semences face au risque piétin échaudage permet un gain de rendement en moyenne 10 q/ha. Ce gain pouvant aller jusqu’à 16q/ha.

Dans ses propres essais, Certis a montré que Latitude XL assure un retour sur investissement :

  • en rotation blé sur blé : gain de 8q/ha en moyenne et 16q/ha lorsque la pression piétin échaudage est forte,
  • en rotation blé précédé d’un maïs : gain de 11q/ha en forte pression,
  • en rotation orge précédé d’une céréale : gain de 8,2q/ha en forte pression.

Les essais se poursuivent pour estimer le gain de rentabilité jusqu’à l’effet bénéfique de Latitude XL sur la qualité du grain.

 

Conclusion

Pour en finir avec les pertes de rendement à cause du piétin échaudage, il faut combiner la lutte agronomique (rotations plus longue, désherbage efficace, élimination des résidus de cultures et semis tardif) avec une protection des semences, dans les situations les plus à risques.

De quoi permettre à vos cultures de pleinement exprimer tout leur potentiel !

 

Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
  • Vous aimerez également
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit