agritel

La déprime sur les cours du colza continue

Depuis le début du mois de juillet, les prix du colza sont orientés à la baisse en Europe. Pourtant, cette année, les disponibilités de la graine sont nettement inférieures par rapport à l’an passé ce qui devrait continuer à soutenir les prix.

Cependant, les opérateurs s’interrogent sur le niveau de la demande. En effet, les triturateurs anticipent le phénomène de réduction de l’offre depuis le début de la campagne. De ce fait, certaines usines commencent à changer le produit à triturer, pour passer du colza au soja. En outre, les marges de trituration en soja sont meilleures vis-à-vis de celles du colza en ce moment.

En conséquence, les chiffres de trituration de colza publiés par la Fediol (Fédération des industries d’huiles végétales et de protéagineux) en Europe se sont affichés en baisse de 200 Kt pour le mois d’août par rapport à l’an passé à la même période atteignant 1,8 millions de tonnes. La trituration qui était jusqu’à maintenant sur des niveaux supérieurs à 2014 commence à ralentir, ce qui pèse sur les prix du colza européen.

wikiagri ebook colza 2

Réussir son colza pour la campagne 2022-2023

  • Optimiser les itinéraires culturaux
  • Bien protéger son colza
  • Bien choisir sa variété de colza

De plus, les difficultés d’approvisionnement de certaines usines en ce moment, notamment en Allemagne, ne favorisent pas la consommation de colza. La déprime est donc de mise sur le marché de la graine, ballotée par les variations du prix de l’huile de palme et du pétrole. Des incertitudes émergent par rapport à la demande en graine dans les mois à venir.

Article Précédent
Article Suivant