Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4987 MembresCréer un compte

GPS agricole, le guide pour bien choisir

Home_big_gps_tracteur

A l’origine créé pour les besoins militaires américains dans les années 1970, le Global Positionning System (GPS) est un système de radio-positionnement et de guidage par satellite, pour connaître notre position exacte à l’instant T n’importe où sur Terre : un matériel technologique de pointe largement démocratisé et aujourd’hui développé dans le monde agricole et adapté à ses problématiques.

Nous avons établi pour vous un guide, afin de vous aider à choisir le GPS qui conviendra le mieux à votre situation.

Pourquoi utiliser un GPS en agriculture ?

L’usage d’un GPS agricole présente nombre d’avantages pour améliorer le rendement des parcelles et diminuer la pénibilité du travail car il permet notamment de :

  • limiter les recouvrements et les manques en optimisant le trajet sur la parcelle
  • poursuivre le travail malgré des conditions de visibilité mauvaises ou nulles (poussière, brouillard, nuit…)
  • optimiser l’ensemensement et l’épandage des engrais et traitements
  • éviter au maximum les manoeuvres difficiles en bout de rang en les automatisant
  • contrôler avec précision le travail accompli
  • éviter les tâches pénibles et répétitives pour se consacrer à la productivité des parcelles

Si le GPS standard n’est pas adapté car pas assez précis (différentiel de 5m minimum), d’autres systèmes ont été mis au point pour répondre aux besoins des agriculteurs en apportant des corrections pour améliorer la précision du positionnement dans l’espace : 

  • le GPS différentiel (dGPS), avec un différentiel de précision inférieur à 1m ;
  • les bornes RTK, idéales pour l’autoguidage, avec un différentiel de précision de 2 à 3cm seulement (mais une portée limitée à 15km).

En fonction de la précision nécessaire, voici les systèmes de guidage existant aujourd’hui sur le marché : GPS d’arpentage (utilisé seulement pour cartographier les parcelles), barre de guidage et système d’autoguidage.

Quelles différences entre assistance au guidage et autoguidage ?

La barre de guidage est une assistance de guidage pour informer le conducteur de l’engin par signal lumineux d’une erreur de trajectoire, afin de pouvoir la corriger manuellement. Son différentiel de précision varie entre 20cm et 6cm.

Le système d’autoguidage remplace le conducteur sur le suivi de trajectoire et les manoeuvres de bout de rang, grâce à l’asservissement du volant au système (et sur l’usage des outils). Sa précision est meilleure, pouvant aller jusqu’à seulement 2cm de différentiel, et la réduction des erreurs est significative.

Les choses à savoir avant d'acheter du matériel de guidage ? 

Tenez compte du type de cultures et donc des travaux à mener et de leur importance, mais aussi des évolutions potentielles de votre activité, du matériel agricole et des technologies. 

Réfléchissez également à la précision dont vous avez besoin, et donc éventuellement à la nécessité d’une correction du différentiel, et dans quelle mesure, puisque le prix d’une borne RTK est sensiblement plus élevé que celui d’un dGPS, d’autant plus si vous optez pour un différentiel minimal. 

Notez néanmoins les économies de carburant et de semis réalisées avec l’autoguidage, assez substantielles par hectare.

Les prix des GPS agricoles : calcul

L’utilisation du logiciel coûte entre 100 et 150 euros/an. 

Pour la correction, renseignez-vous auprès d’EFarmer et MachineryGuide (prix réduits) ou comptez entre 400 et 1 900 € par an pour une antenne GPS, et autour des 10 000 € pour faire installer une borne RTK (+ 650 € pour le modem et un abonnement de 500 à 1 500 € par an pour l’autoguidage)

Si vous choisissez l’autoguidage, comptez également entre 6 000 et 20 000 € HT pour le dispositif d’assistance au volant.

L’investissement dans un système GPS fiable et performant est financièrement conséquent mais si votre activité tend vers la nécessité d’une automatisation progressive, il peut être réellement intéressant pour vous, pour faciliter le travail agricole, réaliser des économies (carburant, temps, intrants) et améliorer votre rendement.

Réagissez à l'article en un clic

  • 3
  • 17
  • 10
  • 5
  • 6
  • 5
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_capture_d_e_cran_2021-04-07_a__12.42.28

    Premier achat de blé de l'Egypte pour la nouvelle récolte

    Mercredi 7 avril, le GASC qui effectue les achats de céréales pour le compte de l'état égyptien a rendu public le résultat de son appel...

  • Home_capture_d_e_cran_2021-03-04_a__12.00.04

    Un banc de pulvérisation pour mesurer l’impact

    Un matériel pédagogique unique, de pulvérisation mobile a été mis au point afin de reproduire les différentes étapes de l&rsq...

  • Home_capture_d_e_cran_2021-03-04_a__11.53.53

    Fongicides T1& T2 : comment sécuriser l’efficacité et réduire les doses

    Les traitements fongicides sur céréales à paille, T1 et T2 méritent souvent d’être adjuvantés. Les adjuvants de nouvelle g&eacu...

  • Home_img66

    Cultivez la diversité

    Comme dit le dicton, ne mettons pas tous nos œufs dans le même panier. C’est aussi vrai pour les prairies où les implantations multi-espèces f...

  • Home_img139

    Du foin à haute valeur par le séchage en grange

      Crédit photo illustration de l'article : Segrafo. Le séchage en grange permet de produire du foin de valeur alimentaire proche d’...

  • Home_img133

    Décomposer les coûts de la récolte de l’herbe

    Les fourrages représentent environ 20 % du coût total de l’élevage des herbivores. La maîtrise de ces coûts au moment critique de la r&e...

  • Home_img127

    Organisation du chantier de récolte : chaîne de matériel

    Le moment de la fauche (voir article récolte) met à terre un potentiel de rendement et de qualité. Mais c’est ensuite, tout le long de la chaî...

  • Home_img119

    Déterminer sa date de récolte optimale

    La période de récolte de l’herbe est un compromis à trouver entre qualité du fourrage, quantité, conditions météorologi...

  • Home_img110

    Rénover sa prairie

    Une prairie qui n’assure plus correctement les fonctions attendues notamment en termes de qualité et de quantité de production mérite parfois d&rsq...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit