Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5449 MembresCréer un compte

Des cabanes pour développer l'accueil des randonneurs chez les agriculteurs

Home_big_cabanes_accueil_touriste_agriculture_3

Un Vendéen lance son entreprise de construction de cabanes pour accueillir des randonneurs chez des agriculteurs. L’idée consiste à leur apporter un complément de revenus, tout en favorisant l’économie touristique sur leur territoire.

Des cabanes de 8 mètres carrés en bois sur un châssis galvanisé sans fondations, livrées avec trois couchages, une table, un éclairage Led au plafond et trois prises électriques. Yves Poullain en a rêvé. Son projet est désormais réalisé. Voilà quelques mois ce Vendéen inventif a lancé son entreprise de construction de ces petits abris qui s’adressent aux opérateurs publics ou privés, mais en particulier aux agriculteurs. L’idée est d’accueillir des randonneurs qui se déplacent à pied, à vélo, à cheval ou en canoé et qui veulent faire une halte pour une nuit.

« J’ai constaté qu’il n’y a rien le long des sentiers de randonnée »

Mais Yves Poullain n’a pas réfléchi à ce concept tout à fait par hasard. Dans l’esprit de celui qui fut technicien agricole pendant les 35 dernières années, il s’agit de combler une offre d’hébergement très souvent non pourvue. « Je fais beaucoup de vélo. Grâce à cela, j’ai visualisé le nombre de corps de fermes situés le long des sentiers de randonnées où il n’y a rien. Pas une seule possibilité de s’arrêter pour se reposer ! C’est manifestement un manque et donc, le territoire ne profite pas de la manne financière que représente les randonneurs. C’est quand même dommage. Pour moi, tout est parti de ce constat. »

C’est donc parce que quantité d’éleveurs et de céréaliers sont particulièrement bien placés, car positionnés sur des parcours de randonneurs, que cet inventeur a décidé de prendre toute sa part sur ce marché encore insuffisamment exploité des cabanes d’hébergement à la nuitée. Et puis il faut dire que l’ensemble constitue un beau potentiel économique. Car on le sait, les touristes dépensent. Ils dépensent même beaucoup. En 2017, selon une étude réalisée par le magazine Vélos et territoires, leurs déplacements ont représenté entre 17 et 42 000 € de retombées par an et par kilomètre, dont une moyenne de dépenses 73,50 € pour des itinérants.

Un complément de revenus pour les agriculteurs

Ceux-ci sont même les plus dépensiers sur un territoire. Une bonne idée donc que de concevoir ces cabanes, qui d’ailleurs ne nécessitent aucun permis de construire et qui disposent toutes d’une serrure à codes. Ainsi à leur arrivée, les visiteurs d’un jour pénètrent à l’intérieur, sans l’astreinte d’une présence pour leurs hôtes. En fait cela s’apparente à un gîte d’étape, mais sans douche ni toilettes et il convient aussi pour l’agriculteur d’assurer un branchement électrique. Il peut trouver dans ces cabanes un complément d’activité. Une réalité qui devrait être décuplée pour celles et ceux qui pratiquent la vente directe de leurs produits.

Construites tout près d'Ancenis (Loire-Atlantique) par des salariés en insertion, ces maisonnettes doivent donner aux agriculteurs l’opportunité de participer à l’économie de leur environnement immédiat. « Je suis vraiment dans une démarche locale, sociale, durable et écologique », se réjouit encore Yves Poullain. « Surtout que les agriculteurs ont très souvent du terrain et qu’ils peuvent déplacer ces cabanes très facilement. Avec un chargeur télescopique, ils savent maîtriser la logistique. »


En savoir plus : https://www.hellocabanes.com (site internet de Hello Cabanes).


Ci-dessous, les cabanes qu’Yves Poullain propose d’installer chez les agriculteurs pour accueillir des randonneurs. On le voit ici, elles sont facilement déplaçables.

Réagissez à l'article en un clic

  • 5
  • 8
  • 36
  • 3
  • 0
  • 3
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Morineau-Cooks Christophe
Thumb_cmc

Journaliste professionnel depuis 25 ans. Toulousain, reporter dans de grands quotidiens régionaux du nord de la Loire et la radio. Aujourd'hui de retour à To...

  • Vous aimerez également
  • Home_parc_aunis

    BayWa r.e promet des parcs éoliens avec un impact positif pour l’environnement

    Parc Aunis @BayWa. r.e   Pour que l’édification d’un parc éolien s’intègre pleinement dans la transition agro-écolo...

  • Home_engie

    Des champs de céréales producteurs d’électricité, un horizon à ne pas exclure dans...

    L’agrivoltaïsme combine production agricole et production d’électricité. Grâce aux évolutions technologiques couplées &agra...

  • Home_vache1

    Jusqu’à 9 000 € de revenu complémentaire par éolienne

    Une éolienne terrestre a une puissance allant de 2 à 4 MW. Selon Engie, elle procure un revenu annuel d’environ 3000 € par mégawatt pour le pr...

  • Home_florent_2

    Le programme de compensation écologique de Florent Millon

    Pour compenser l’édification de parcs éoliens et solaires, BayWa r.e. finance les projets agro-écologiques des agriculteurs installés sur le...

  • Home_cn23r0dzh2frgb8rlnevpfod1fps

    Matériels de désherbage

    Phénix Agrosystem : une herse étrille Isobus Dévoilée lors d’Innovagri, la nouvelle herse étrille Arcadia autorise le pilotage in...

  • Home_btxxf7mz6ve1r4hln2r92dqgw7li

    La mécanique du désherbage

    Les ETA ont aujourd’hui de nombreux atouts pour tirer parti de la valeur ajoutée du désherbage mécanique et la partager avec leurs clients. D&eacut...

  • Home_cl_s_semis

    Les clés du semis rapide en maïs grain

    La mise en œuvre d’un semoir rapide est une alternative aux grandes largeurs pour accroître ses débits de chantier. Cela nécessite cependant d...

  • Home_capture_11

    Irrigant depuis toujours

    Damien Forgerit est un « enfant de l’irrigation ». Il a vu son père creuser les premiers forages il y a plus de 40 ans et il n’imagine pas cult...

  • Home_6e80005o3l65oz4oc5qulaqnyyut

    L'ETA Agrivilainetp crée un poste inédit

    De gauche à droite : Cédric Lebreton, Vincent Peuzé, Bruno Prévaire, Meven Eslan, Emilie Voland, Adrien Couvreux, Valentin Lebasnier...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit