Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5135 MembresCréer un compte

CultivonsNous.tv, le Netflix de l'agriculture et de l'alimentation

Home_big_cultivonsnoustv_edouard_bergeon

Edouard Bergeon, le réalisateur du film de cinéma Au Nom de la terre qui a fait deux millions d'entrées l'automne dernier, lance CultivonsNous.tv, une chaine thématique sur l'agriculture, le bien-manger et la transition écologique. Guillaume Canet est le parrain (bénévole) de ce "Netflix de l'agriculture et de l'alimentation", qui propose moult programmes pour mieux comprendre et apprécier le cheminement du champ à l'assiette.

Edouard Bergeon n'est pas seulement un réalisateur de talent capable de reproduire les vérités du monde agricole parce que lui-même fils de paysan. Il s'engage. Ses documentaires puis son premier film au cinéma Au nom de la terre en témoignent, il a un message. A travers sa propre histoire que tout le monde connait désormais, il veut intervenir pour améliorer la condition humaine des travailleurs de la terre. Avec Guillaume Canet, acteur vedette du film et depuis engagé dans la même démarche, il avance ainsi pas à pas en espérant faire bouger les lignes : son film est directement à l'origine d'une mission d'information au Sénat puis une autre à l'Assemblée sur le suicide agricole. Il prône une agriculture à la fois plus respectueuse des hommes et plus écologique.

Guillaume Canet, parrain bénévole de CultivonsNous.tv

Cette connivence sur le sujet avec Guillaume Canet donne aux projets portés par Edouard Bergeon une autre dimension. La célébrité de l'acteur (qui n'empêche en rien le citoyen concerné) donne une image de suite plus ouverte aux médias aux propositions développées. C'est ainsi que Guillaume Canet parraine, bénévolement, le tout nouveau projet d'Edouard Bergeon : CultivonsNous.tv. Il s'agit d'une chaine thématique, sur internet, de vidéos à la demande. Sur le modèle de Netflix en quelques sortes. La chaine est payante (4,99 € par mois) avec une partie gratuite.

"A travers ces films que je sélectionne moi-même, explique Edouard Bergeon à WikiAgri, je veux montrer ce qu'est l'agriculture d'aujourd'hui, et aussi les tendances et ses enjeux. Celui qui s'abonne s'informe sur les modes de culture et les évolutions liées aux attentes sociétales – notamment en matière d'utilisation de pesticides –, mais aussi sur le bien-manger, nous allons du champ jusqu'à l'assiette."

Pour les débuts de la chaine, ouverte officiellement depuis le mercredi 28 avril 2020, 80 programmes représentant plus de 50 heures à visionner sont disponibles. Evidemment, ce programme va s'étoffer rapidement, et au fur et à mesure.

Six rubriques pour commencer

Les métrages, courts, moyens et longs, sont proposés selon six rubriques :

- Ceux qui nous nourrissent
- Ma vie de paysan 2.0 (partie gratuite accessible sans abonnement)
- Dans quel monde vit-on ?
- Pêcheurs du monde (la pêche n'est pas oubliée, à travers ceux qu'Edouard Bergeon appelle "les agriculteurs de la mer")
- Ce qu'on boit
- Ce qu'on mange.

La partie "Ma vie de paysan 2.0" reprend (et rassemble en un seul lieu donc) plusieurs vidéos des Youtubeurs agricoles.

L'association Solidarité Paysans bénéficiaire de l'opération

L'abonnement mensuel coûte donc 4,99 € (il existe une promotion de lancement pour six mois à un tarif global réduit). Sur ces (presque) 5 €, 1 € va à destination de l'association Solidarité Paysans, association très active pour aider les agriculteurs en difficulté pour les aider dans les différentes démarches d'accès aux dispositifs sociaux. Soit 20 % des recettes de la chaine ! "Les abonnements sont notre seule recette, précise ainsi Edouard Bergeon. Pas de publicité, nous tenons à rester totalement indépendants dans le choix des contenus que nous proposons à nos abonnés."

Une recette qui, bien sûr, sera délestée des droits aux auteurs des vidéos disponibles sur la chaine.

La bande-annonce vidéo de CultivonsNous.tv


 

Pour en savoir plus sur la TV VOD qui veut "recoudre le lien entre la terre et les urbains" : https://www.cultivonsnous.tv/FR/about.
 

Notre illustration ci-dessous est une copie d'écran de la bande-annonce de CultivonsNous.tv diffusée ci-dessus.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 16
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_antoine_jeandey

Journaliste professionnel depuis 1987. Rédacteur en chef de WikiAgri depuis sa création, en janvier 2012. Par ailleurs élu, adjoint au maire de Chaudon (comm...

  • Vous aimerez également
  • Home_img61

    ETA DES PRESTATIONS TOUTE L’ANNÉE

    CHANTIER - DES PRESTATIONS TOUTE L’ANNÉE ETA en plus de son activité de céréalier, Nicolas Chevrier complète ses prestations...

  • Home_img289

    SEMIS MONOGRAINE SYNCHRONISÉ

    AGRO ÉQUIPEMENT - SEMIS MONOGRAINE SYNCHRONISÉ   En fonction de l’espacement entre graines, des binages croisés seront possibles....

  • Home_wiki_46_semaine_34_couverture

    9 clés pour réussir son binage

    L’efficacité du binage sur les adventices peut être meilleure que les solutions chimiques et atteindre 90 %. Comme ici avec bineuse Econet de chez Carr&eac...

  • Home_eta_10_semaine_33_bis_couverture

    L’ANDAINEUR, CRÉATEUR DE LA VALEUR DANS LA CHAÎNE VERTE

    "C'est souvent dificile d'occuper les chevaux d'une ensileuse dans les récoltes d'herbe. Avec des andains espacés de 15m chacun, on optimis...

  • Home_port_ce_re_alier

    "Les marchés agricoles ne sont pas rentrés dans un cycle long de prix élevés"

    Lors des sixièmes entretiens de l’Observatoire de la formation des prix et des marges, Philippe Chalmin, le président, a présenté comment le...

  • Home_soja_graines_et_champ

    La Chine importera 60 pour 100 du soja exporté dans le monde en 2021-2022

    Chaque année, la production de soja bat des records et pourtant les marchés parviennent à peine à l’équilibre. L’an prochain, l...

  • Home_eta_22_semaine_26_couverture

    SUR QUELS CRITÈRES CHOISIR SA CHARRUE ?

    Comme le veut l’adage, choisir c’est renoncer. Il est malheureusement difficile de trouver un outil idéal qui correspond en tous points aux critères...

  • 300

    TRANSPORTS ROUTIERS: GARE AUX RADARS

    Le règlement européen 167/2013/CE ne fixe plus de limite à la vitesse de circulation des tracteurs. Mais pas notre Code de la route national. Pas de coup...

  • Home_brexit_lait

    L'après Brexit sur les marchés du lait et de la viande pour l'Union européenne

    Les vingt-sept pays de l’Union européenne font face au Brexit. La conjoncture mondiale est favorable pour réorienter les échanges commerciaux vers ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit