Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4431 MembresCréer un compte

Comment lutter contre les pucerons noirs de la fève

Home_big_pucerons_noirs

Le puceron noir "de la fève", (Aphis fabae Scop) est un petit insecte (de 1,5 à 2,5 millimètres) particulièrement nuisible pour plus de 200 plantes cultivées par l’homme. De couleur noire comme son nom l’indique, il pique les végétaux pour se nourrir en prélevant leur sève.

Il existe deux familles de pucerons noirs :

  • Les pucerons ailés
  • Les pucerons aptères (sans ailes)

Le puceron est marqué de petites taches noires sur un abdomen vert. Le thorax et la tête sont noirs.  Le puceron aptère est plus petit que le puceron ailé qui dispose lui d’un corps plus allongé.

Ces insectes vivent au sein de colonies très importantes.

Cycles du développement du puceron noir

Le processus de reproduction du puceron est en soi un phénomène assez particulier. Si la plupart du temps la première génération à naître des œufs d’hiver est exclusivement composée de pucerons aptères, la situation peut évoluer si les insectes manquent de place sur leur support (feuilles, tiges, branches…). La procréation va s’adapter.

Ainsi, une génération de pucerons ailés peut se substituer aux réguliers pour pouvoir décoller et migrer vers d’autres horizons qu’ils vont infester.

Autre caractéristique particulière : cette première bordée d’œufs d’hiver est exclusivement composée de pucerons femelles. Les générations suivantes sont mixtes.

Un puceron femelle va vivre 25 jours et peut à son tour pondre jusqu’à une centaine d’œufs.

Les types de culture touchées

Les pucerons noirs sont des petits organismes polyphages : ils se nourrissent d’aliments très variés et peuvent s’approvisionner en croquant plus de deux cents plantes différentes. La fève et la betterave comptent parmi ses victimes préférées. Il se délecte aussi des feuilles de la pomme de terre ou du haricot.

Voir : les ravageurs des cultures

Les dégâts causés par le puceron noir

Les cultures infestées vont souffrir de deux façons.

D’abord de dégâts liés aux attaques mêmes de l’insecte. Le puceron pique la sève pour se nourrir et lorsque les colonies sont vastes, la multiplication des prélèvements va inexorablement mener la plante à se flétrir et dépérir. Les croissances vont être phagocytées, les fruits ou fleurs seront moins nombreux et pour certains déformés.

Le puceron est aussi porteur de virus qu’il transmet lorsqu’il s’alimente et lors de la production de miellat, c’est-à-dire les excréments évacués directement sur les végétaux. C’est la double peine.

Les dégâts peuvent être sévères pour les récoltes de betteraves, notamment à cause des maladies virales dont la jaunisse. Cette dernière, propagée en masse, peut réduire à néant une parcelle entière.

Quand et comment intervenir ?

Il est très difficile de se débarrasser des colonies de pucerons noirs lorsqu’elles ont envahi un espace même si les pucerons sont faciles à détecter sur une plante, puisqu’agglutinés les uns aux autres, ils forment des grappes identifiables.

Cependant, il est préférable d’intervenir bien avant ce stade et d’anticiper leur présence par une observation assidue. Il faut détruire toute possibilité d’infection avant les semis.

Les solutions agricoles pour lutter contre ce ravageur ?

D’un point de vue agronomique, il est primordial que les semis soient réalisés dans des conditions saines. Par l’élimination des résidus de culture mais aussi des mauvaises herbes. A contrario, il peut être judicieux d’implanter des végétaux pouvant abriter des prédateurs de pucerons (comme la coccinelle).

D’un point de vue phytosanitaire, il existe des produits à pulvériser assez efficaces pour la destruction des pucerons noirs, mais qui doivent respecter l’environnement proche des cultures traitées.


Ci-dessous, pucerons noirs sur une feuille (photo Adobe, lien direct https://stock.adobe.com/fr/images/aphids-are-a-parasitic-insect-that-sucks-juice-from-plants/209023036).

Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • 0
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_sous-le-hangar

    Sous le hangar, prime au débit de chantier chez Alexandre et Jean-Baptiste de Meulenaere

    En 2007, sur la base de leur ferme familiale de Seine-et-Marne dans la Brie, les jumeaux de Meulenaere ont entamé une belle aventure, celle de la prestation de services en a...

  • Home_moissonneuse-batteuse-1

    Moissonneuses-batteuses, les 40 bougies des Axial-Flow

    Case IH fête le 40e anniversaire des Axial-Flow, inaugurant le battage non conventionnel au moyen d’un rotor longitudinal. Un système qui a fait des émules. En 1...

  • Home_horsch_terragrip

    Indéracinable déchaumage

    Les objectifs assignés au déchaumage ne souffrent guère de remise en question. Mais la pratique mérite toujours un examen au cas par cas, à l’aune des deux famille...

  • Home_fertilisation_azot_e_bien_ajust_e

    Fertilisation azotée bien ajustée, taux de protéines amélioré

    Les blés français ne se distinguent pas toujours par l'excellence de leurs taux de protéines. Si ce taux dépend grandement de la météo, une fertilisation azotée bi...

  • Home_colza_fleurs

    Le cas des semences de colza contaminées par des OGM

    Au nom de la tolérance zéro, la détection d’une contamination de semences par des OGM a entraîné la destruction de 17000 hectares de colza. Au-delà du débat sur ...

  • Home_limace_noire_au_bord_d_un_champ_de_c_r_ales

    Limaces, tous les leviers pour une lutte efficace

    Pour empêcher les limaces de mettre à mal les jeunes cultures, les pratiques agronomiques se combinent à une protection phytosanitaire, renforcée par l’arrivée sur...

  • Home_limacapt

    Les nouvelles technologies à la rescousse de la lutte contre les limaces

    De nouveaux outils d'aide à la décision (OAD) vont faciliter le suivi des populations de limaces pour anticiper leurs dégâts et n’envisag...

  • Home_coccinelle_symbole_biocontrole

    Le biocontrôle en plein développement

    Solutions d’origine naturelle pour combattre les bio-agresseurs des cultures, les produits de biocontrôle se multiplient. Après les cultures maraîchères, l’ar...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit