Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5096 MembresCréer un compte

Comment bien choisir une charrue ?

Home_big_charrue

Équipement agricole destiné dans sa mission principale à labourer les champs pour en retourner la terre et l’aérer, la charrue et ses déclinaisons ont traversé les âges pour accompagner les agriculteurs. En retournant le sol, la charrue permet aussi l’enfouissement des résidus des précédentes cultures et l’élimination d’un grand nombre d’éléments pathogènes. Tiré d’abord par les animaux, cet instrument aratoire est aujourd’hui attelé le plus souvent à un tracteur.

La charrue simple à socs, la plus courante, est composée d’un dispositif d’attelage, d’une poutre centrale en fer support (ou « âge »), d’un système de réglage, d’un coutre ou d’un aileron, d’une pointe, d’un soc en acier et d’un versoir. Soc, versoir et pointe, montés sur un sep et un étançon composent généralement un corps. L’ensemble de la charrue est lié par boulonnage.

Les différents types de charrues :

  • Charrue à socs simple : pour retourner le sol dans un sens,
  • Charrue à socs réversible : permet de retourner le sol dans les deux sens,
  • Charrue à socs portée : repose sur le tracteur via l’attelage trois points.
  • Charrue à socs semi-portée : le relevage du tracteur à l’avant et à l’arrière, via une roue ou un essieu deux roues, assure la portance de ces grands ensembles lourds qui peuvent comprendre de 5 à 12 corps.

Les charrues peuvent être in fine à versoir (pièce triangulaire) ou à disques (pièce ronde à large diamètre), plus rare en France.

Voir : Comment régler votre charrue ?

Analyser son contexte et ses besoins 

Il n’existe pas un modèle type de charrue qui pourra répondre à tous les besoins et contraintes d’un agriculteur, même si certains constructeurs vantent des produits « universels ». En effet, plusieurs éléments géographiques, géologiques et climatiques vont influer sur le choix de tel ou tel modèle de charrue et sur les besoins de l'agriculteur en équipements optionnels.

Quatre principaux critères sont à considérer pour le choix d’une charrue :

  • La nature du sol,
  • La nature de la précédente culture (y compris friche ou jachère),
  • La puissance du tracteur utilisé,
  • Le type de labour souhaité.

Ainsi, si votre sol est argileux ou au contraire très rocailleux, l’équipement nécessaire ne sera pas le même. Dans un sol rocailleux, votre machine devra être équipée d’un système anti-pierres, comme un procédé de sécurité non-stop hydraulique. Au passage, veillez également à ce que le conducteur du tracteur soit protégé, au niveau du dos et de la tête, d’éventuels jets de pierre.

De même si vous disposez d’une tracteur à faible puissance, vous ne pourrez pas tirer n’importe quelle charrue. Avec un engin d’une puissance de 60 à 100 chevaux, vous pourrez tracter des charrues de 3 corps, voire 4 corps, mais pas plus. Il vous faudra une puissance d’au moins 200 chevaux pour une charrue de 6 corps.

De nombreux réglages sont également à observer sur la charrue avant le travail aux champs, dont quatre principaux : celui de la profondeur, du talonnage (horizontalité), de l’aplomb (travail perpendiculaire au sol) et de la largeur.

Les pièces et options à prévoir pour une charrue

Il existe une multitude d’options pour les charrues et rien que pour le choix du versoir, les constructeurs proposent des modèles distincts adaptés à des utilisations différentes.

Un versoir peut être américain pour sols très légers et peu profonds, hélicoïdal pour le labour d’hiver, cylindrique pour le labour d’été ou hélico-cylindrique, qui est assez polyvalent. Enfin, le versoir à claire-voie s'utilise pour les sols collants.

Parmi les options à considérer :

  • Contrôle de profondeur hydraulique,
  • Griffes sous-soleuse,
  • Asservissements hydrauliques,
  • Recentrage automatique (châssis)
  • Protections non-stop hydrauliques (anti-pierres),
  • Amortisseurs sur roues,
  • Etc.

Définir son budget

Pour définir son bugdet, deux étapes sont essentielles :

  • Il faut tout d'abord évaluer son ancienne charrue et ajouter ce budget au prix d’achat d’une neuve : il existe un marché de l’occasion pour les charrues. Comme pour tout ce qui se vend ou s’achète d’occasion, on trouve des bonnes affaires et des moins bonnes. Pour acheter une nouvelle charrue, plus grande, portant plus de corps, il est possible de revendre son ancien modèle. Il pourra également être judicieux de contacter le fabriquant du modèle ancien pour l’achat de votre nouveau matériel et de voir avec lui les possibilités de reprise.
  • Le prix des pièces de rechange et la maintenance : c’est un budget à prévoir puisqu’une charrue utilise beaucoup de pièces d’usure. Versoirs, contre-seps, ailerons, pointes, etc. sont soumis à de rudes charges. L’entretien doit être optimum et si possible exécuté par un professionnel.

Les marques les plus populaires

Citons parmi les marques les plus réputées et vendues Amazone, Kuhn, Lemken, Grégoire Besson ou encore John Deere.


Réagissez à l'article en un clic

  • 4
  • 1
  • 14
  • 1
  • 1
  • 4
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_capture

    Le canola canadien en mauvaise posture

    Le Canada, 1er producteur mondial de canola, enregistre un déficit hydrique important. Le dôme de chaleur, survenu fin juin sur le pays, a accentué ce d&e...

  • Home_biostim_et_traitement_de_semences_ma_s_photo_slaude_compo_expert

    Des biostimulants en application sur les semences, l’assurance d’une levée réussie

    L’apport d’un biostimulant en traitement de semences améliore la vigueur du maïs à la levée Utilisés en traitement de semence...

  • Home_image_1-2.png

    Des biostimulants pour booster les cultures après un épisode de gel

    Un apport de Basfoliar Rhizo Bio a favorisé le redémarrage du développement végétatif après un épisode de gel. Ici, en 2020, ...

  • Home_capture2

    Le cours du porc chinois en forte baisse

    La Chine représente 50 % de la production mondiale de porc. Début 2019, le pays est frappé par la peste porcine africaine, décimant 30 % du chepte...

  • Home_capture3

    Pourquoi le Brésil inquiète-t-il les opérateurs ?

    Depuis plusieurs mois le Brésil est surveillé de près par les analystes et opérateurs du marché. Mais pourquoi une telle attention ...

  • Home_pietin-echaudage-2

    Désherbage et broyage des résidus, éliminez les réservoirs

    Résidus de récolte et adventices servent de réservoirs aux champignons. Il faut donc les éliminer rigoureusement pour ne pas entretenir le piétin échaudage au sein ...

  • Home_image3

    La Chine a débuté ses achats de maïs d’origine américaine nouvelle campagne

    Comme nous pouvons le voir sur le graphique ci-dessus, les achats sont conséquents, pour un démarrage, avec 8.2 Mt en 12 jours. Pour comparatif, l’ann&eac...

  • Home_pietin-echaudage-3

    Lutter contre le piétin échaudage : Retardez les semis

    Avec un semis tardif, la croissance du champignon, responsable du piétin échaudage, aura plus de chance d’être freinée par le froid. Les techniques...

  • Home_pietin-echaudage-2

    Lutter contre le piétin échaudage : Allongez les rotations

    Pour enrayer les attaques de piétin échaudage, il est nécessaire de combiner différents moyens de lutte afin de réduire la quantité ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit