Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5377 MembresCréer un compte

Bien choisir votre semoir agricole

Home_big_home_big_semoir_sulky_xeos_pro_-_x_300_

Indispensable machine pour les agriculteurs, à des années lumières de l’ancestral semis à la main, le semoir répartit les graines de façon régulière et en ligne pour la future récolte. L’utilisateur réalise un gain de temps considérable et la production s'en trouve décuplée.

Le semoir est composé de trois parties fondamentales : une trémie (ou réserve) où sont stockées les semences, un procédé de distribution des graines (pneumatique ou mécanique) et des outils pour favoriser l’implantation en terre à la profondeur souhaitée (socs, disques ou dents). L'outil est tiré par un tracteur ou toute autre machine agricole adaptée.

Il existe des semoirs adaptés pour chaque culture à différents degrés de précision. Leur fonctionnement est soit mécanique, soit pneumatique.

Les semoirs agricoles peuvent être :

  • Monograines (ou de précision) : pour disposer les graines une à une dans un espacement régulier et inter-rangs supérieur à 25 centimètres. Certains sont conçus pour « grosses graines », et idéaux pour maïs, pois, haricots, tournesol, fleurs, etc. D’autres officient pour « minigraines » et favorisent la plantation des carottes, navets…
  • Multigraines (ou en ligne) : pour toutes les grandes cultures (blé, riz, avoine, orge…), semis en ligne et à profondeur identiques ;
  • Semi-directs : généralement pour toute culture ne nécessitant pas de préparation du sol ;
  • Planteurs : pour des cultures spécifiques telles que les plants de pomme de terre.

Définir un budget et une stratégie pour choisir son semoir

Suivant la culture à planter, la nature du sol et son état, les moyens à investir, le choix d’un semoir peut s’avérer cornélien. Mais en tenant compte de chaque critère de l’environnement et en réalisant une étude préalable auprès des concessionnaires, vous pourrez affiner votre choix.

Les modèles de semoirs sont en constante évolution et nouvelle chaque gamme est plus richement dotée d'un point de vue technologique. Mais savoir freiner la course à la surenchère peut s'avérer judicieux : un semoir n’a pas forcément besoin d’être high-tech pour une petite exploitation.

Il faut retenir notamment que les semoirs à disques peuvent travailler indifféremment sur un terrain labouré ou non, alors qu’un semoir à dents ne pourra être utilisé sur un champ labouré que si le sol a été nivelé avant semis. En outre, le semoir à dents n’apprécie que modérément les fortes présences de résidus.

Quatre options s’offrent à un agriculteur souhaitant disposer d’un semoir :

  • L’achat neuf : investissement important mais sur du long terme ;
  • L’achat d’occasion : coût réduit mais risques au niveau de la solidité ;
  • La participation à une Cuma (coopérative d’utilisation de matériel agricole) : la mise en commun de moyens entre agriculteurs au sein d’une association pour une utilisation mutualisée. Le semoir est utilisé à tour de rôle ;
  • La location : de plus en plus de sociétés proposent des machines à la location via Internet, y compris avec le chauffeur (votremachine.com, wefarmup.com, w.e-loue.com…).

Quelle marque pour quel semoir ?

Il faut le voir pour le croire : en mai 2019, la marque Fendt a lancé sur la marché un semoir monograine gigantesque au doux nom de Momentum. Il présente tout simplement une capacité de 40 rangs avec des technologies de précision ! Si ce modèle est exclusivement réservé pour l’instant au marché brésilien, il existe dans l’Hexagone de très larges semoirs à la solide réputation comme le Maxima 2 RT (repliable télescopique) de chez Kuhn. C'est une machine lourde et efficace, qui présente différentes options.

Mais pour revenir sur cette bonne vieille terre ferme, et à des largeurs de travail en rangs plus classiques a contrario de ces produits haut de gamme, plusieurs marques méconnues proposent des produits à bas prix comme Ebra ou Garmach.

Les marques Monosem, Kverneland, Kuhn, ou encore Gaspardo constituent autant de choix possibles.


Réagissez à l'article en un clic

  • 4
  • 5
  • 5
  • 0
  • 3
  • 1
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_desangosse_-_620_x_260

    HVE : un bon indice avec LE 846

    L’emploi du LE 846® pour 100 L/ha de bouillie avec une buse XR 110 02 à 2b et 8km/h, améliore la couverture de pulvérisation (photo de droite) ...

  • Home_desangosse_graph_-_620_x_260

    FORMULATION IN-TECHTM : un couteau-suisse des adjuvants

    L’innovation adjuvante homologuée en 2021 améliore ou sécurise l’efficacité d’une large gamme d’applications phytosanitair...

  • Home_gros-tracteurs-wikiagri-5

    Les tracteurs les plus puissants du monde en vidéo

    Diffusée sur YouTube, la chaine américaine World Of Tractor propose une vidéo de tracteurs maous costauds, à couper le souffle : des engins g...

  • Home_depliant_process_-_620_x_260

    Les biostimulants, une solution d’avenir

    De l’algue Ecklonia maxima, à la croissance de 30 cm par jour, sont extraits des principes actifs qui renforceront les cultures Les biostimulants sont reconn...

  • Home_e-eryxsvuaamvbb

    L’influence de l’ouragan Ida sur les marchés

    L’ouragan Ida qui a frappé le sud des USA fin août a engendré des dégâts sur les ports maritimes du Golf du Mexique. Suite à ces...

  • Home_silice_pomme_pascal_9644

    Redécouvrez tous les bienfaits d’un apport de silice

    Par son effet double vitrage, le silicium protège les fruits des aléas climatiques et leur apporte de la résistance face aux chocs. La silice est un ...

  • Home_port

    L’Ukraine exporte déjà ses futurs maïs

    Avec des conditions climatiques très favorables à la culture du maïs jusqu’à présent, les prévisions de production de maïs ...

  • Home_spring_wheat

    La production de blé russe décevante

    Depuis plusieurs semaines, le prix du blé Euronext est élevé en grande partie grâce au bilan tendu du maïs. Les éléments sont di...

  • Home_capture

    Récolte 2021 : plus de blé fourrager français qu’attendu ?

    La moisson de blé 2021 n’est pas encore terminée que des craintes sur les quantités et les qualités se font déjà ressentir&nbs...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit