Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4319 MembresCréer un compte

Avec Arash Derambarsh, la lutte contre le gaspillage alimentaire prend une dimension internationale

Home_big_arash_derambarsh_prix_win_win

En obtenant le prix Win Win décerné par la ville de Göteborg (Suède), Arash Derambarsh obtient la reconnaissance de la dimension internationale qu'il donne à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Ce combat fait partie de ceux qui visent à redonner du sens à l'ensemble des filières alimentaires.

Lutter contre le gaspillage alimentaire, c'est aussi combattre l'opacité ressentie parfois par le grand public sur le comportement des filières de l'alimentaire. Pour un producteur agricole, cette lutte représente le souci d'éviter que son travail ne finisse en bout de chaine dans une poubelle, c'est une manière de le réhabiliter aux yeux du grand public.

En France, Arash Derambarsh assume pleinement cette lutte, débutée pour obtenir une loi finalement votée en février 2016, et qu'il prolonge depuis sans cesse sous tous les horizons.

En France donc, mais pas seulement. Le rayonnement de son action dépasse le cadre des frontières, et l'homme est écouté, pris au sérieux, cité en exemple pour cet acharnement à l'international.

A tel point qu'il vient de recevoir un prix dont les Français étaient jusqu'alors exclus, le prix Win Win. Avec ce prix, la ville de Göteborg (Suède) récompense l'homme de l'année en matière de développement durable. 2019 devient donc l'année de l'alimentation durable par ce choix du jury suédois.

Ce prix Win Win est particulièrement élogieux. Puisqu'il n'existe pas de prix Nobel du développement durable, il en occupe l'espace. A son palmarès, on trouve des noms prestigieux, tels ceux de Al Gore (qui a lancé le mouvement de reconnaissance du danger dû au réchauffement climatique) en 2007, ou encore de Kofi Annan (qui fut secrétaire général des Nations-Unies et un grand artisan du maintien de la paix entre les peuples) en 2011.

Les motivations qui ont conduit le jury à décerner le prix Win Win 2019 à Arash Derambarsh

Le prix Win Win du développement durable 2019 (Gothenburg Sustainabily Award) sera remis officiellement le 31 octobre prochain. Le jury a communiqué sur les motivations de son choix : "Responsable de l’une des plus importantes empreintes environnementales de l’activité humaine, la production alimentaire est non seulement essentielle à notre survie, mais également à celle de toute la planète. Elle perpétue également l’un des paradoxes mondiaux les plus difficiles à résoudre - un tiers de la nourriture produite est jetée ou gaspillée, alors que trop de gens continuent à souffrir de la faim. Le lauréat de cette année a réussi à pointer du doigt cette injustice fondamentale, mais aussi, par son dynamisme et son action, permis de mettre en place des mesures concrètes impliquant un réel changement.
Les idées, l'initiative et les efforts d'Arash Derambarsh pour réduire le gaspillage alimentaire ont entraîné une modification de la loi française, qui interdit aux grandes surfaces et aux restaurants de jeter ou de détruire la nourriture invendue. La loi les oblige désormais à coopérer avec les associations et les banques alimentaires afin que la nourriture profite à ceux qui en ont besoin. Les objectifs mondiaux des Nations visent à réduire de moitié les déchets alimentaires sur l'ensemble de la chaîne alimentaire d’ici à 2030.
La réalisation de cet objectif passera forcément par un changement d’attitude chez le consommateur, mais également par un changement du système à plus grande échelle, notamment sur le plan législatif comme le montre l’évolution de la loi française. Le travail d'Arash Derambarsh a inspiré des gens dans le monde entier et a permis d’inscrire la question du gaspillage alimentaire à l'agenda mondial. Son exemple montre qu'il est possible de faire la différence et de prendre des mesures concrètes dans une direction durable en matière de production alimentaire."

La réaction d'Arash Derambarsh

De son côté, Arash Derambarsh entend poursuivre cette lutte comme il l'a affirmé dans un communiqué : "C’est un grand honneur pour moi de recevoir ce prix, mais ma personne importe peu. Ce qui est important c’est la loi contre le gaspillage alimentaire qui permet aux personnes en situation de pauvreté, aux sans-domicile et à la classe moyenne invisible de bénéficier d’une aide alimentaire. J’en appelle désormais à l’Union Européenne, ainsi qu’à tous les pays du monde : Adoptez une loi similaire dans votre pays pour enfin mettre fin à cette aberration sociale, environnementale et économique. En France, grâce à cette loi, plus de 10 millions de repas sont distribués chaque année par les associations aux personnes qui en ont besoin. Soit une hausse de 22 % du don alimentaire aux associations. Il est de notre devoir de dire stop au gaspillage alimentaire pour lutter contre la pauvreté et pour notre planète."

Qui l'eût cru ? Nous avons donc en France un homme qui avance dans le sens d'un mieux-être général, officiellement considéré comme tel à l'international...


Ci-dessous, photo d'archives (janvier 2018) montrant Arash Derambarsh en train de vérifier devant la presse l'application de la loi de lutte contre le gaspillage alimentaire en constatant qu'un magasin ne jette plus ses denrées alimentaires encore consommables.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 3
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

  • Vous aimerez également
  • Home_export_orge__cultures_

    Export d'orge 2019-2020, six pays se partagent un marché de 27 millions de tonnes

    La production mondiale d’orge record (150 millions de tonnes) ne va pas relancer le commerce mondial de la céréale.  L’Union européenne ...

  • Home_ma_s_export__culture_

    Export de maïs 2019-2020, cinq pays se partagent un marché de 163 millions de tonnes

    Le maïs est la première céréale produite dans le monde avec 1 091 millions de tonnes (Mt) en 2019-2020. Le marché mondial du maïs est po...

  • Home_bl__export__culture_

    Export de blé 2019-2020, un marché de 162 millions de tonnes pour sept pays et l'Union européenne

    Sur les 768 millions de tonnes (Mt) de blé produites dans le monde, 174 Mt seront exportées (22,6 % de la production mondiale) durant la campagne 2019-2020, sel...

  • Home_export_c_r_ales__moisson_france_

    Marchés céréaliers 2019-2020, l'export monopolisé par une dizaine de pays

    L’approvisionnement céréalier de nombreux pays repose sur un nombre restreint de pays exportateurs de grains. Durant la campagne céréali&egr...

  • Home_agriculture_france

    Chambres d'agriculture, le projet stratégique 2019-2024 menacé par un plan de restructuration

    Si la baisse de 15 % de la taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TA-TFNB) envisagée par le gouvernemen...

  • Home_zhomivores

    mangerdetout.fr, un site d'information et de réflexion sur notre alimentation

    Pour contrebalancer les prises à partie anxiogènes des mouvements animalistes, les filières bretonnes lancent mangerdetout.fr, un site qui affirme la pro...

  • Home_bertrand_patenotre

    Sa bergerie prend feu, il arrête tout

    Bertrand Patenotre a 58 ans. Un âge auquel on ne redémarre pas tout de zéro. Précurseur dans l’Aube dans un système où il a li&...

  • Home_m_diation_animale_flourens

    Médiation animale, quand des animaux de la ferme apaisent enfants et adultes

    Depuis septembre 2017 à Flourens, près de Toulouse, des séances de médiation animale sont dispensées avec l’aide d’animaux de l...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit