Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4587 MembresCréer un compte

Arash Derambarsh critique la "pseudo loi anti gaspillage" de Brune Poirson

Home_big_arash_derambarsh_avocat_gaspillage

La loi anti gaspillage vient d'être adoptée, ce 30 janvier 2020, à fort renfort de bonnes paroles. WikiAgri a demandé à Arash Derambarsh, à l'origine de la loi de lutte contre le gaspillage alimentaire (aujourd'hui, nous sommes dans le non alimentaire) votée il y a 4 ans, de réagir au contenu de cette nouvelle loi.

Et s'il en était pour la loi de lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire comme pour la loi EGAlim qu'ont bien connu, à défaut de profiter, les agriculteurs ? Une annonce forte, une communication bien huilée, mais pour quel résultat derrière ?

Nouvel épisode aujourd'hui, la loi anti gaspillage. On y trouve des interventions qui, là encore bien présentées, sont visiblement alléchantes. Tout ce qui est emballage plastique doit disparaitre dans les prochaines années. Les auteurs de dépôts sauvages seront sanctionnés par une amende de 1500 €...

"A Bali, une année a suffi pour arrêter les emballages plastique"

Oui mais, une nouvelle fois, le diable est dans les détails. Arash Derambarsh est un grand spécialiste en France de la lutte contre le gaspillage après de multiples actions dans le domaine alimentaire. Cet avocat à l'origine de la loi contre le gaspillage alimentaire, élu de Courbevoie, reprend quelques-unes des mesures-phares du texte de Brune Poirson avec force critiques : "De qui se moque-t-on ? Tout ce qui est annoncé ne représente en rien une lutte contre le gaspillage, mais tient uniquement de l'effet d'annonce. Pourquoi dater à 2040 la fin des emballages plastique à usage unique en France ? À Bali, une année a suffi ! Même chose pour obtenir 100 % de plastique recyclé, attendre 2025 montre une totale absence d'ambition de développement durable par rapport à l'objectif affiché. La vérité, nous avons encore beaucoup de plastiques en réserve à écouler, cette loi soi-disant écologique va permettre de les utiliser jusqu'aux derniers."

Autre aspect, l'amende de 1500 € contre les dépôts sauvages : "Où est l'annonce ?, s'insurge Arash Derambarsh. Elle existe déjà dans le droit français !" J'ai personnellement vérifié, effectivement, un article de LCI.fr  daté bien antérieurement à la loi, mentionne : "Abandon ou dépôt de déchets par un particulier transportés en véhicule : contravention de 5e classe, soit une amende d'un montant maximum de 1.500 euros (3.000 euros en cas de récidive) prononcée par un juge, selon l'article R635-8 du Code pénal repris par l'article R541-77 du Code de l’environnement." Lesquels articles de loi datent de... 2010 !

L'amende de 1500 € pour les dépôts sauvages existait déjà en 2010 !

En d'autres termes, rien de bien "durable", si ce ne sont les dispositions déjà prises par le passé à nouveau réécrites...

Les agriculteurs ont l'expérience de ces effets d'annonce sans avancement des situations. En ce qui concerne les retours sur la loi issue des états généraux de l'alimentation, ils attendent toujours le revenu digne qui leur a été promis, tout en étant critiqués à la moindre hausse des produits dans les rayons des grandes surfaces, alors qu'ils ne sont pas les bénéficiaires de cette différence. Plus récemment, sur les retraites, l'annonce sur un minimum de 1000 euros ne concerne pas les retraités agricoles actuels, laissés sur le bord du chemin ; et même pour ceux qui deviendront éligibles, les conditions d'accès (avoir cotisé toute sa vie sans interruption) en limiteront largement le nombre puisqu'au moindre souci financier, l'une des solutions avancée est de reporter le paiement des cotisations...

Arash Derambarsh vilipende Brune Poirson

Finalement, cette loi anti gaspillage estampillée "développement durable" ressemble à bien d'autres actions de ce gouvernement, fondées sur la communication davantage que sur le respect de l'intitulé dans les faits. Pas étonnant que celui qui vient de recevoir le prix international Win-Win du Développement durable (l'équivalent du prix Nobel), Arash Derambarsh, refuse de laisser Brune Poirson s'enorgueillir trop longtemps d'un tel résultat, et qu'il qualifie son texte de "pseudo loi anti gaspillage"...


Ci-dessous, Arash Derambarsh.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 10
  • 9
  • 1
  • 1
  • 2
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

  • Vous aimerez également
  • Home_christophe_bitauld_cr_dit_agricole_corde_au_cou

    "Je ne me suiciderai pas à cause du Crédit agricole"

    La cour d'appel de Rennes va-t-elle reconnaitre, ce mercredi 4 mars 2020, "l'acharnement bancaire" (selon les termes du cabinet d'avocats) du Cré...

  • Home_salon_agriculture_2019

    Salon 2020, mais quelle est cette agriculture qui "vous tend les bras" ?

    Le slogan est aguicheur, "l'agriculture vous tend les bras". Mais derrière cette thématique on trouve, particulièrement en cette anné...

  • Home_arash_derambarsh_colloque

    Gaspillage alimentaire, l'avenir de la lutte dépend aussi des start-up

    Ce lundi 3 février, jour anniversaire (le quatrième) du vote de la loi française contre le gaspillage alimentaire, un colloque organisé au S&eacut...

  • Home_patrimoine_sensoriel

    Les cloches des vaches et le chant des coqs appartiennent désormais au patrimoine sensoriel

    Il est particulièrement rare aujourd'hui de voir des sujets faire l'unanimité au Parlement. Depuis ce jeudi 30 janvier 2020, avoir un voisin irascible q...

  • Home_plage_de_biarritz

    Quel avenir pour (le ministère de) l'agriculture en France ?

    Faut-il déjà commencer à écrire, comme le suggère le titre de cet article, le ministère de l'Agriculture entre parenthèse...

  • Home_2019_2020_agriculture

    Les événements qui ont marqué l'année agricole 2019

    Rétrospective. L'année 2019 a confirmé les vicissitudes traversées par l'agriculture française, dans une période charni&egra...

  • Home_manifestation_fnsea_septembre_2015

    5 décembre, pourquoi les agriculteurs ne vont (presque) pas participer

    Ce 5 décembre 2019, la France doit être bloquée par un grand mouvement national multi-corporatiste. Pourtant, une profession sera absente (en dehors des i...

  • Home_agriculteur_probl_me_banque___adobe_

    Revenus désastreux des agriculteurs, et si la responsabilité était juridiquement partagée ?

    Quelques jours après l'annonce par l'Insee des chiffres désastreux du revenu agricole, le tribunal de grande instance d'Angers a mis en délib...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit