Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4669 MembresCréer un compte

Participez au sondage wikiagri.fr en 5 petites minutes et anonymat garanti !

A l’approche des 10 ans de wikiagri.fr, votre avis est plus important que jamais. Notre volonté de vous proposer, chaque jour, une information de qualité, qui réponde à vos besoins est au centre de nos préoccupations.
En participant à ce sondage, vous aiderez wikiagri.fr à vous correspondre encore un peu plus.



Nous vous remercions d’avance pour votre participation.
L’équipe Wikiagri.fr

> Je participe au sondage

Une reconnaissance scientifique internationale pour l'inventeur des OGM

Home_big_vanmontagu2

Le biologiste belge Marc Van Montagu vient de recevoir le prix mondial de l'alimentation (world food prize) pour l'ensemble de son oeuvre. Or, Marc Van Montagu est l'inventeur des OGM, qui sont donc en l'occurrence considérés comme une avancée sociale majeure.

Le prix mondial de l'alimentation est un prix qui récompense les avancées, souvent scientifiques, en matière d'alimentation. L'humanité, depuis la nuit des temps, a toujours su progresser et a su s'accroître en trouvant les moyens de s'alimenter. Ces moyens ont fait appel à la nature, mais aussi à l'ingéniosité des hommes pour savoir la dominer. Aujourd'hui, on connaît les enjeux : être capable de nourrir 9 milliards d'humains (et même plus d'après les dernières estimations) à l'horizon 2050. Avec la perte de terres agricoles, l'enjeu consiste à nourrir trois fois plus d'êtres humains en 2050 qu'en 1960, avec 2,5 fois moins de terres arables. On peut retourner le problème dans tous les sens, parvenir à cet enjeu n'est pas possible sans progrès dans les rendements. D'autant que, parallèlement, la qualité de cette alimentation augmente. La Chine est passée du fameux bol de riz par jour par habitant à une aspiration à manger de la viande au moins une fois par semaine : non seulement la population de la Chine, ou de l'Inde, croit, mais en plus il s'agit de nourrir le bétail qui va nourrir l'homme.

Face à cette problématique, les OGM peuvent être considérées comme une solution. WikiAgri a publié, dans le numéro 8 de son magazine, un reportage en Espagne avec l'interview d'un producteur de maïs OGM, lequel disait pouvoir faire une quatrième récolte en deux ans, soit 25 % de rendement en plus.

Plus récemment, début octobre, l'AFBV (association française des biotechnologies végétales) et la SAF société des agriculteurs de France ont organisé une journée d'information sur le sujet. Marc Van Montagu y était présent. Selon lui, les OGM ont subi "la plus grande campagne des années 1990, mais aujourd'hui l'urgence est devenue extrêmement grande". "Avoir plus de 3 milliards d'humains qui vivent avec 1 à 2 € par jour, c'est inadmissible dans notre société", avait-il ajouté. Le scientifique belge intervenait ainsi dans le cadre d'une conférence de presse de l'AFBV où justement son président, Marc Fellous, se demandait comment redonner bonne presse aux OGM après cette fameuse campagne évoquée plus haut, alors que toutes les études scientifiques sérieuses ont démontré l'efficacité en termes de rendements et d'environnement des OGM, tout en préservant le sanitaire.

Un rejet similaire à celui des gaz de schiste ?

Cette négation du progrès, finalement très égoïste (on a peur pour soi alors on refuse ce progrès aux générations futures), et qui fait prendre des risques à l'humanité entière, fut également débattue tout au long de l'après-midi de cette journée d'information, par des intervenants de standing. Parmi eux, citons l'économiste renommé Philippe Chalmin qui s'est montré ainsi "surpris de la manière dont les OGM sont devenus un casus belli politique", comparant la situation à celle des gaz de schiste : "C'est irrationnel, il n'y a pas de raisonnement scientifique, dans les deux cas on rejette, sans discernement." Et en refusant d'essayer de trouver le juste compromis qui changerait la peur en risque acceptable. Pour lui, "les OGM ne sont plus une question scientifique, c'est un enjeu politique".

En disant cela, n'a-t-il pas répondu en partie à la question que se posait Marc Fellous plus tôt dans la journée : comment redonner bonne presse aux OGM... En entrant dans le jeu politique.

En savoir plus : http://www.worldfoodprize.org (site internet du prix mondial de l'alimentation) ; http://www.biotechnologies-vegetales.com (site de l'AFBV, association française des biotechnologies végétales) ; http://www.agriculteursdefrance.com/fr/LesConferences.asp?ThemePage=3&Rubrique=10&Num=17 (le programme du colloque organisé début octobre par l'AFBV et la SAF).

Notre photo : Marc Fellous et Marc Van Montagu.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

  • Vous aimerez également
  • Home_ruches_abeilles_fleurs

    Le miel, fer de lance de la reconquête de l'opinion publique des céréaliers

    Comment peut-on mieux démontrer que les pratiques agricoles sont, en France, parmi les plus contrôlées au monde qu'en élevant des abeilles au b...

  • Home_l__levage_en_vrai_pr_sentation

    "L'élevage en vrai", ou comment connaître le quotidien d'un élevage allaitant

    Pierre Olivier est éleveur bovin et ovin dans l'Allier. Passionné, il partage la vie qu'il mène avec ses charolaises sur une chaine Youtube, &quo...

  • Home_cultivonsnoustv_edouard_bergeon

    CultivonsNous.tv, le Netflix de l'agriculture et de l'alimentation

    Edouard Bergeon, le réalisateur du film de cinéma Au Nom de la terre qui a fait deux millions d'entrées l'automne dernier, lance CultivonsNous.tv...

  • Home_commerce_mondial_agroalimentaire

    En 2019, la France a réalisé un quart de l'excédent commercial de l'Union européenne

    Les vingt-huit pays de l’Union européenne ont exporté 151 milliards d’euros de produits agricoles et agroalimentaires l’an passé, soit ...

  • Home_msa_coronavirus

    Coronavirus, les conseils de la MSA

    La MSA publie une série de fiches de consignes sanitaires pour les entreprises et leurs salariés. Neuf d’entre elles portent sur les consignes spéc...

  • Home_produits_locaux_bzh

    Produits-locaux.bzh, la plateforme de produits locaux de la région Bretagne

    Comme d’autres régions de France en cette trouble période de pandémie de Covid-19, la région Bretagne vient de monter une plateforme d&rsquo...

  • Home_post_brexit

    Au Royaume-Uni, la fin des paiements directs est programmée

    La future politique agricole britannique de l'après-Brexit sera "très verte". Les paiements directs disparaîtront après une pé...

  • Home_prot_lis

    Avec Protélis, les coopératives se lancent dans l'épargne de précaution

    Les coopératives agricoles complètent leur gamme de services en mettant à disposition de ses adhérents Protélis (www.protelis.fr), un outil...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit