Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4368 MembresCréer un compte

Un mouvement d'initiative citoyenne s'oppose à la viande artificielle

Home_big_viande_artificielle

Un groupe de citoyens parisiens monte un mouvement pour dénoncer l'arrivée en France de la viande artificielle, censée remplacer la viande issue des élevages. WikiAgri vous présente ce mouvement.

Les mots-clés #touchepasamonsteak et #nocleanmeat fleurissent désormais sur les réseaux sociaux. On trouve même des banderoles, des affiches, des inscriptions diverses et variées en plein Paris avec ces slogans, et d'autres : "Touche pas à mon steak", "No clean Meat", "Mangez terroir, pas laboratoire !"... Le mouvement est né, il existe, celui de la réaction, de l'opposition à la viande artificielle promise pour nos assiettes une fois l'oeuvre des vegans, achever l'élevage français, accomplie. Et c'est très intéressant de constater que ce mouvement ne vient ni d'éleveurs, ni de chasseurs, ni de bouchers en colère : il est à l'initiative d'un groupe de citoyens parisiens, plutôt jeunes, âgés de 20 à 35 ans ! Ils pensent à leur avenir, et donc à celui de l'ensemble des Français, et ont décidé d'agir parce qu'ils refusent de voir, à terme, toute viande remplacée par de la viande artificielle.

J'ai pu discuter avec l'un d'entre eux (pour l'instant, ils préfèrent conserver l'anonymat pour éviter de devenir les prochaines victimes des attentats vegans). Il précise bien : "Nous ne sommes pas là pour défendre la filière viande, mais nous avons découvert des études sur la "cleanmeat" (Ndlr : littéralement "viande propre", nom donné à la viande artificielle), et nous voulons dénoncer tout ce qui se trame derrière."

Ils ont ainsi créé un site internet, l'observatoire des innovations alimentaires, dans lequel ils recensent quantité d'informations sur les innovations alimentaires en général, mais avec une préférence marquée pour la viande in vitro. Et ces informations sont sourcées. Les citoyens à l'origine de ces actions n'utilisent pas leur anonymat pour balancer n'importe quoi selon leurs opinions perso comme cela se pratique chez les auteurs de fake news. Non, les informations qu'ils donnent sont réelles, avec pour sources des parutions dans des journaux ayant pignon sur rue sous la plume de journalistes professionnels patentés.

La "clean meat", issue de start-ups de la Silicon Valley avec des moyens monumentaux

Quelle est donc cette "clean meat" que dénoncent ainsi ces citoyens ? Il s'agit de la reconstitution artificielle, cellule par cellule, en laboratoire, d'une tranche de viande. L'un des médias pointé par l'observatoire des innovations alimentaires, Moustique.be, explique qu'une seule start-up américaine a levé 400 millions de dollars pour ses recherches en la matière (dont une grande partie de la part de Google) ! Obligatoirement, avec de tels budgets investis, il doit y avoir des résultats derrière. Mon interlocuteur reprend : "Ces start-ups américaines financent des associations anti-spécistes en Europe et particulièrement en France, terre d'élevage et de terroirs par excellence. Parce que si ces associations parviennent à écoeurer la population de l'élevage en France, alors tout le marché européen sera ouvert pour le produit de substitution affiché comme idéal, la viande de synthèse." Il reprend : "Il y a 40 ans, la grande distribution est arrivée en France et a fixé ses prix, contribuant à appauvrir les producteurs. Là, le deuxième étage de la fusée se prépare, mettre nos producteurs en concurrence avec un produit qui, à coups de millions investis dans la recherche, apparaitra moins cher sur le marché, et avec une image plus "propre"... Qu'il ne devrait pourtant pas avoir !"

En effet, cette "viande propre", ne le serait pas tant que ça, et une infographie des citoyens résume les informations qu'ils ont collectées :

La détermination du mouvement NoCleanMeat

Sur le site internet de l'observatoire des innovations alimentaires, on peut lire une véritable profession de foi montrant tout l'engagement des engagés dans leur cause, en voici un (large) morceau choisi : "Les premières réflexions de l’Observatoire des innovations alimentaires débouchent sur le constat d’une offensive majeure de grands industriels étrangers sur le marché français de la viande. Spécialisés dans les protéines végétales, les substituts à base d’insectes, ou la viande cellulaire obtenue par le développement in vitro de cellules souches, ces acteurs mènent un combat cognitif et informationnel visant à faire évoluer les mentalités françaises et les détourner des modes de consommations traditionnels. Du financement d’ONG anti-spécistes ultra-médiatiques, aux stratégies agressives de lobbying sur les normes européennes, telles que le règlement n°2016/2012 sur la zootechnique, ces entreprises souvent liées à des fonds d’investissements ou milliardaires anglo-saxons semblent avoir fait de la pénétration du marché français une priorité en s’associant à la grande distribution. L’Observatoire de l’innovation alimentaire tentera donc de décrypter cette stratégie d’encerclement, mais aussi ses conséquences pour l’économie française."

Une pétition en ligne pour refuser la viande cellulaire issue des laboratoires

Le mouvement des citoyens parisiens ne communique pas qu'avec son site internet dont les articles sont ensuite relayés sur les réseaux sociaux. Il a également ouvert une chaine YouTube, appelée Défendons nos terroirs !, avec déjà plusieurs vidéos en ligne pour dénoncer l'arrivée annoncée de la viande artificielle pour remplacer celle issue des élevages (WikiAgri vous propose d'en visionner à la fin de cet article). Et il a ouvert, sur le site change.org, une pétition intitulée Non à la viande cellulaire issue des laboratoires !, adressée entre autres au ministre de l'Agriculture.

Le texte argumentant la pétition est orienté sur trois axes : 1. Défendons nos valeurs ! 2. Défendons nos agriculteurs ! 3. Dénonçons un procédé barbare ! Ce troisième précise le procédé en question (je cite) : "La production de viande cellulaire repose sur l’emploi du sérum fœtal bovin, impliquant l’abattage d’une vache enceinte d’au moins trois mois. Une fois la mère abattue, le fœtus est prélevé vivant par éviscération ! Pire encore, le cœur du fœtus est directement ponctionné sans anesthésie, vouant le veau avorté à une souffrance inouïe et à une mort certaine… Le liquide ainsi prélevé est ensuite placé dans des incubateurs de cellules souches pour fabriquer la fameuse viande moléculaire, encore faussement appelée « clean meat »"

Pour signer la pétition, cliquez ici

En résumé, nous nous approchons à grands pas d'une catastrophe pour tout le secteur de la viande en France puis en Europe, déjà particulièrement perturbé par de nombreuses crises. Là, il pourrait s'agir du coup de grâce. Seulement, heureusement, il existe un mouvement citoyen, jeune, plus concerné par la consommation et un "rejet de la bien-pensance qui nous est inculquée", selon mon interlocuteur, que par quelques intérêts économiques que ce soit qui se met en place. Ce mouvement a certainement davantage de chances de réussir qu'un autre qui serait corporatiste, et montré du doigt comme tel. Et si, plutôt que d'attendre qu'il soit déjà très tard pour tenter de s'organiser entre agriculteurs, il n'était pas plus judicieux de pousser ce mouvement jeune et plein de ressources ?
 

En savoir plus : L’observatoire des innovations alimentaires (site internet) ; Défendons nos terroirs (chaine YouTube) ; Non à la viande cellulaire issue des laboratoires ! (pétition).

Dans le rétro : Google va-t-il remettre en cause l'élevage pour la viande ? (relire cet article de WikiAgri daté de novembre 2015, prémonitoire ?)


Ci-dessous, trois vidéos élaborées pour le groupe de citoyens qui s'élève contre la viande articielle.


L'illustration ci-dessous montrant de la viande artificielle est une copie d'écran de la première vidéo partagée ci-dessus.

Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • 0
  • 2
  • 0
  • 2
  • 2
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

  • Vous aimerez également
  • Home_agribashing_accueil_ferme_x_300

    Menacés en octobre 2018, des agriculteurs ouvrent leurs portes à leurs voisins

    Comment tenter de retourner une opinion faite d’a priori défavorables, lesquels ont été jusqu’à mener à des menaces de mort&nbs...

  • Home_agribashing_charentemaritime__michel_cambon_

    Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme

    En Charente-Maritime, sur la commune de Champdolent, un agriculteur a été attaqué sans dialogue préalable par le voisin d'une parcelle dont il...

  • Home_maraicher_victime_desherbant_x_600

    Un maraicher suspend sa production à cause d'un désherbant qui pollue son puits

    Depuis le mois de juillet dernier un maraîcher de Valence d’Agen, en Tarn-et-Garonne, vit un enfer. Il a suspendu toute sa production, car son puits d’arros...

  • Home_au_nom_de_la_terre_600_

    Au nom de la terre, une saga familiale pour attirer les cinéphiles vers le monde paysan

    Et si le cinéma proposait (enfin) un film précis et documenté sur la réalité du quotidien du monde paysan ? A travers une saga familia...

  • Home_balance_ton_post_hanouna_schiappa_maurin

    Pourquoi Patrick Maurin n'ira pas à l'émission de Cyril Hanouna et Marlène Schiappa sur le grand débat national

    Sur C8 ce vendredi à 22h30, la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa doit coanimer avec Cyril Hanouna l'émission Balance ton post dédi...

  • Home_jean_lassalle_sia_2018

    Exclusif, ce que Jean Lassalle pense du film qui sort sur lui le 23 janvier au cinéma

    Ce mercredi 23 janvier 2019 sort au cinéma Un berger et deux perchés à l'Elysée ?, qui retrace la candidature de Jean Lassalle aux derni&egrav...

  • Home_culture_de_sorgho

    Sorgho, de possibles développements pour la nutrition animale en France ?

    Suite à l’article que nous avons publié dans WikiAgri au sujet de la baisse des cours du porc en 2018, un semencier nous a contacté via Twitter. Fr...

  • Home_fich__s_agriculteur

    Trois ans et demi de prison pour le fiché S qui a poignardé un agriculteur du Lot-et-Garonne

    L’individu radicalisé qui avait poignardé un agriculteur dans son champ en juin 2017 a été condamné à 3 ans et demi de prison ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit