Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5377 MembresCréer un compte

Ukraine et Russie en guerre: les dizaines millions de tonnes de céréales indisponibles à l'export menacent la sécurité alimentaire de la planète

Home_big_adobestock_276864118_preview

La Russie et l’Ukraine produisent 200 millions de tonnes (Mt) de céréales, soit 9 % de la production mondialeLes deux pays exportent environ la moitié de leur production. Ces ventes équivalent à un quart des exportations des principaux pays exportateurs de grains. Si le conflit armé dure, la sécurité alimentaire de nombreux pays est menacée.

Le 11 mars dernier, lors de la réunion des ministres de l’Agriculture du G7 (1) présidé par l’Allemagne, l’Ukraine et son Agriculture étaient évidemment le principal sujet au cœur des discussions.

Invité par le G7, Roman Leshchenko, le ministre ukrainien de l’Agriculture, n’a pas été en mesure d’expliquer dans quelle mesure la guerre affecterait la prochaine campagne céréalière et oléagineuse. Or la période des semis de tournesol et de maïs débutera dans les prochaines semaines alors que les céréales d’hiver auront besoin d’engrais pour se développer.

En fait, les agriculteurs ukrainiens et leurs salariés ne se sont pas joints à la masse de réfugiés qui ont fui leur ville et leur village pour échapper à l’armée russe. Ils n’ont pas non plus été mobilisés. Mais dans les fermes, ces agriculteurs et leurs salariés sont confrontés à des problèmes de sécurité et de logistique (engrais, carburants, matériels en panne) qui les empêchent de cultiver leurs champs quand ces derniers ne sont pas devenus des champs de bataille.

Sur les marchés agricoles, les pays importateurs de commodités (l’ensemble du bassin méditerranéen et pays africains sub-sahariens) sont les victimes collatérales du conflit armé en Ukraine. La fermeture des ports céréaliers ukrainiens et russes de la Mer Noire les prive d’approvisionnement. Le Liban et l'Egypte achetaient exclusivement leurs céréales rn Ukraine et en Russie.

A l’avenir, la reprise des échanges commerciaux dépendra de l’issue du conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie. Si les ports ukrainiens sont annexés, les pays importateurs de grains pourraient refuser de financer la guerre menée par le Russie, en boycottant l’ensemble des produits agricoles de la région.

Et si la Russie perd la guerre qu’elle a enclenchée, elle pourrait être mise sur le banc du commerce mondial.

Mais prendre de telles décisions ne serait pas sans conséquences car les productions agricoles russes et ukrainiennes sont  indispensables pour assurer la sécurité alimentaire de la planète.

Les pays importateurs achètent la paix sociale de leur population en lui mettant à disposition des céréales bon marchè. La résurgence d'émeutes contre la faim est une menace prise au sérieux.  

L’Ukraine est le théâtre d’un conflit armé alors qu’elle se partageait il y a encore un mois, avec la Russie et six autres pays de la planète, l’essentiel des exportations de céréales de la planète.

La Russie et l’Ukraine produisent 200 millions de tonnes (Mt) de céréales, soit 9 % de la production mondiale mais les deux pays en exportent environ la moitié. A l’échelle mondiale, près d’un quart des exportations de grains étaient ukrainiennes et russes.  

Un tiers des ventes de blé (58 Mt) et la moitié de livraisons d’orges (15 Mt) réalisées par les huit pays exportateurs majeurs étaient russes et ukrainiennes. 

Près de 100 % des importations égyptiennes de blé étaient originaires de la Mer Noire. L’Ukraine et la Russie livraient du blé aux principaux pays importateurs de la planète (Indonésie, Algérie, Bengladesh etc.)

Au mois de février dernier, le Conseil international des céréales (CIC) estimait la production mondiale 2022-2023  de blé à 791 Mt et les exportations mondiales de la céréale à 190 Mt. Mais surtout la production de blé serait à peine suffisante pour couvrir la demande mondiale.

Depuis, ces estimations sont d’ores et déjà dépassées car la production ukrainienne de blé pourrait être réduite de moitié. Autrement dit le pays serait absente sur les marchés de l’export.

La production ukrainienne de maïs (35 Mt en moyenne sur trois ans) équivaut à 3 % de la production mondiale. Mais plus de 80 % de la récolte est exportée chaque année.

Cette année, l’Ukraine a pour premier client la Chine (2,9 Mt sur six mois de campagne) et l’Union européenne, premier importateur au monde de maïs quand elle n’est pas détrônée par l’empire du milieu.

Si la planète ne pouvait pas compter l’an prochain sur les exportations ukrainiennes de maïs, les stocks mondiaux des principaux pays producteurs – exportateurs de grains, diminueraient d’un tiers à la fin de la campagne 2022-2023. Le baisse serait plus importante si la demande des pays importateurs est, dans le même temps, amenée à croître.

Sans relais de croissance dans d’autres pays producteurs, la planète ne disposerait plus de stocks de report de maïs de fin de campagne d’ici 2 à trois campagnes.

On en parle moins, mais l’Ukraine est devenue un pays producteur de volailles majeur qui exporte une grande partie de sa production vers l’Union européenne.

Et surtout, la guerre en Ukraine empêche peu à peu l’agriculture ukrainienne de pourvoir aux besoins alimentaires élémentaires de la population. Les rayons des magasins ne sont plus achalandés.

Légende photo: Paysage ukranien (@sergii Mostovyi)

 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 2
  • 1
  • 3
  • 1
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_adobestock_287468380_preview

    390 Mt de Soja, 78 Mt de colza : de bonnes récoltes dans le monde à l’écart du con...

    Les prévisions de production de colza et de soja dans le monde, annoncées par le CIC, augurent un retour un l’équilibre des marchés de ces d...

  • Home_adobestock_216161866_preview

    Filière bovine, la hausse des prix de la viande bovine va t-elle durer?

    Ces deux dernières années, les prix ont davantage progressé à l’étranger que dans l’Union européenne et en France en par...

  • Home_adobestock_296754711_preview

    Les agriculteurs évincés du marché foncier ?

    Les achats de terres ont atteint des niveaux inédits en 2021. Mais elles s’opèrent de plus en plus entre personnes morales et sous formes de parts sociale...

  • Home_champ_ukraine

    Campagne 2022-2023 : une production mondiale de céréales déficitaire de 28 Mt

    Hors riz, le CIC annonce une production mondiale 2022-2023 de grains de 2 251 Mt. L’Ukraine resterait potentiellement exportatrice malgré le repli attendu d...

  • Home_adobestock_19192446_preview

    Filières ovines, jusqu’à 19 000 € de manque à gagner/ UMO en 2022

    La hausse des prix des ovins et du lait permet de compenser les coûts intrants si ces derniers reviennent très vite à leur niveau du début de l&rsq...

  • Home_eta_29_semaine_18_bis_couverture

    La méthanisation n’est qu’en bourgeon

    C’est aujourd’hui démontré. La France a la capacité pour « verdir » l’intégralité de ses besoins en gaz &agra...

  • Home_adobestock_377726972_preview

    Prix du lait, les éleveurs français payés 100 €/t de moins que leurs voisins belges

    Produire du lait pour être transformé en beurre et en poudre destinés à l’export paie plus que produire  du lait livré à d...

  • Home_douvres

    Pas de Frexit des produits français exportés au Royaume Uni

    Les produits français répondent toujours aux aspirations des consommateurs britanniques de déguster des produits sains et de qualité. La crise san...

  • Home_1000_f_346394340_2ym23tsvwgslwmtfcftyjre9jaud1qqu

    Marchés des céréales, le conflit entre la Russie et l’Ukraine réactive des tension...

    Le conflit entre la Russie et l’Ukraine catalyse un ensemble de problèmes géopolitiques et climatiques. L’Ukraine produira-t-elle suffisamment d...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit