Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4674 MembresCréer un compte

Toutilo, le robot agricole qui pense au mal au dos lors de la cueillette

Home_big_desherbage_toutilo-1place

Une jeune entreprise savoyarde a mis au point un petit robot électrique autoportant multifonctions. Toutilo enjambe les cultures et il suffit de s’allonger sur le châssis pour cueillir les légumes. Il est commercialisé depuis le mois de mai.

Designer industriel, Flore Lacrouts-Cazenave a inventé une machine qui facilite la vie des maraîchers : Toutilo. « Ma sœur Laurence est maraîchère à Rumilly. Je savais qu’il y avait un vrai besoin d’équipements adaptés aux petites surfaces. C’était le point de départ du projet », se souvient-elle.

Il faut dire que la famille Lacrouts avait de sérieuses compétences pour se lancer dans l’aventure : Flore Lacrouts a travaillé chez Renault Trucks et son père officiait aux services électrotechniques de Renault. « Ensemble, nous avons décidé d’aider ma sœur pour rendre son travail moins pénible et plus rentable. Avant tout, elle avait besoin d’une alternative au désherbage manuel, le point noir du maraîchage, surtout en agriculture biologique. Mais il fallait aussi la soulager des charges à porter, la soutenir lors des plantations et des récoltes… Il fallait donc inventer un outil multitâches. »

Dernier impératif du cahier des charges : maintenir le lien direct avec les plantes et la terre. A peine inventé, le premier prototype remporte le concours BPI France. L’entreprise Toutiterre rejoint alors l’incubateur grenoblois Linksium et le réseau Entreprendre Haute-Savoie pour finaliser le projet.

Un engin agricole électrique et malin

Les deux moteurs électriques ont été glissés dans les roues. Sa batterie lithium assure une autonomie d'une journée (un peu moins si l’on travaille le sol) avec une vitesse maximale de 4 km/h, et minimale de 50 m/h. « Il a fallu trouver le bon rapport entre autonomie, vitesse et puissance. Pour cela, le poids de l’engin a été réduit à 250 kg. Toutilo fait partie des nouvelles références techniques électriques, et les agriculteurs sont très demandeurs. Toutilo permet va dans les serres et travaille en silence, sans les vibrations du moteur thermique, et sans une goutte de carburant. Il est aussi extrêmement précis dans ses trajectoires », indique Flore Lacrouts-Cazenave. Un laboratoire de Grenoble (INRIA), spécialisé dans la navigation autonome, a assuré le transfert technologique.

Toutilo peut tracer les sillons et les refermer, transporter des plateaux et sarcler à 10 cm de profondeur (ces cinq bêches mécaniques sont positionnables). "On peut aussi faire plusieurs opérations en un seul passage, comme sarcler et récolter", souligne la conceptrice. L’ergonomie a été particulièrement travaillée avec un bureau d’étude de Chambéry et la MSA. La hauteur de la plateforme varie entre 10 et 50 cm et le siège est reconfigurable. Certains modèles prévoient même deux sièges.

Pour toutes les exploitations maraîchères

Toutilo existe en trois tailles pour s’adapter aux différentes cultures. Si le robot était d’abord destiné aux petites exploitations peu mécanisées, de plus grosses exploitations s’y intéressent fortement, notamment pour désherber sous les cultures. Il faut dire que le prix reste très attractif : autour de 16 000 euros pour le modèle de base. Intéressant, quand on sait que l’outil remplace un demi ETP (équivalent temps plein) dans une exploitation non mécanisée.

Une dizaine d'engins ont été vendus depuis le mois de mai et une première levée de fonds auprès de France Active, Transméa et du Crédit Agricole des Savoie a permis de réunir 250 000 euros. Une seconde est prévue en 2017 avec à terme un développement international.

En savoir plus : http://www.toutilo.com (site internet de Toutilo).

Ci-dessous, Toutilo 1 place...

... Et Toutilo 2 places.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jacson-Allemand Christel
Thumb_p1190113

Journaliste en milieu rural, je suis passionnée par l'élevage et les filières agricoles innovantes et originales.

  • Vous aimerez également
  • Home_prix_et_marges_loi_egalim

    Revenu des agriculteurs, la loi EGAlim n’a rien changé

    Dans chaque filière, le revenu des agriculteurs et des éleveurs est d’abord lié à la conjoncture des prix. Seuls les éleveurs de porc...

  • Home_kossowski_derambarsh

    Arash Derambarsh : "Nous voulons une ville durable à Courbevoie"

    Connu pour la lutte qu'il mène contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh, vient de devenir adjoint au maire à Courbevoie, chargé du dé...

  • Home_pac_2027

    Relance économique de l'Europe, la Pac et le Green Deal passeront après

    Le coronavirus, le confinement qu'il a impliqué, et la crise économique qui en découle ont changé la donne au niveau des priorités en E...

  • Home_commerce_mondial_c_r_ales

    Après coronavirus, deux poids deux mesures entre farmers américains et agriculteurs européens

    Aux Etats-Unis, la politique agricole et une partie des 3 000 milliards de dollars débloqués pour relancer l’économie américaine vienne...

  • Home_s_bastien_alaire_banques_infos_recours

    Le débat sur le plafonnement des frais bancaires concerne aussi les agriculteurs

    Cette semaine, une proposition de loi a été rejetée mais un décret gouvernemental est annoncé : le sujet du plafonnement des frais bancaire...

  • Home_foncier_agricole_safer

    Foncier agricole, ces centaines de milliers d'hectares qui échappent au contrôle des Safer

    Les ventes de parts sociales, de biens en usufruit ou en nue-propriété, masquent des transactions foncières et financières qui échappent au...

  • Home_rebecca_vaissermann_salle_de_traite

    "Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

    Une pièce de théâtre devenue un ouvrage dépeint avec réalisme l'engrenage qui conduit un éleveur laitier jusqu'au suicide. Ce...

  • Home_ruches_abeilles_fleurs

    Le miel, fer de lance de la reconquête de l'opinion publique des céréaliers

    Comment peut-on mieux démontrer que les pratiques agricoles sont, en France, parmi les plus contrôlées au monde qu'en élevant des abeilles au b...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit