Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4137 MembresCréer un compte

Start-up et innovations, séparer le bon grain de l'ivraie

Découvrez agri-meteo
Home_big_conf_rence_saf_agr_id_es

L'innovation c'est le must... À condition d'être utile ! Derrière cette lapalissade, sans doute serait-il temps d'ouvrir la réflexion sur toute cette ingéniosité qui s'exprime à travers de la naissance de nombreuses start-up agricoles, mais dont on finit par se demander si elles répondent vraiment toutes à une demande, en particulier du terrain...

Il existe start-up et start-up. A priori, un classement en trois catégories vient à l'esprit. La première, la start-up qui nait d'une idée issue de la consultation avec les utilisateurs (en l'occurrence les agriculteurs) pour offrir un service qui répond à un besoin réel, inassouvi sans cela, ou dans des conditions insatisfaisantes, ou pour des gains de temps, de précision, et donc de productivité. La deuxième, sans doute la plus répandue, vient d'une bonne idée d'une personne, qui tente le coup de monter une entreprise derrière, mais sans assurance d'avoir un marché réel, en d'autres termes sans avoir vérifié auprès de suffisamment d'interlocuteurs que le service est pertinent. Et puis n'oublions pas les cyniques, les chasseurs de subventions, qui montent une boite davantage en fonction des critères retenus pour obtenir une bourse ou une autre que pour autre chose...

Le think tank Saf agr'iDées vient de publier une note sur les start-up (rédigée par Marie-Cécile Damave), en s'intéressant avec volontarisme et quasi exclusivité à la première catégorie : po-si-ti-vons ! Et en l'étudiant pour tracer des typologies. Il ressort ainsi (c'est donc l'opinion émise par Saf agr'iDées) qu'une innovation sortie d'une start-up agricole sera réellement utile si elle aide l'agriculteur dans son autonomie de gestion. En d'autres termes, l'outil qui fournira des données telles que l'agriculteur pourra économiser le conseil. La note est conclue avec le souhait "que la transformation numérique soit une opportunité pour le monde agricole", ce qui parait la moindre des choses, mais malheureusement pas dans l'esprit de tous...

Pour illustrer cette note, Saf agr'iDées a également organisé une conférence sur le thème "AgTech, entre promesses et réalités", préparée et animée par Marie-Laure Hustache (avec l'ensemble du think tank, tout comme la note citée précédemment et signée Marie-Cécile Damave). Il s'est agi de donner la parole à différents acteurs de ces start-up, choisis parmi ceux qui veulent réellement apporter quelque chose. Parmi les invités, citons quelques réflexions. Celle de Rémy Heim, chef d'entreprise agricole en Alsace, qui a posé une question essentielle : "Quelle place pour l'agriculteur ?" (dans l'innovation agricole), rapportant au passage sa propre expérience montrant qu'il est difficile parfois de se faire entendre alors que l'on est l'utilisateur principal. Citons aussi une initiative toute récente, Valeur-tech, qui souhaite mettre la technologie au service de la formation et du conseil. L'un de ses deux co-fondateurs, Pierre Poullain, eut cette réflexion qui montre les limites de l'apport des technologies de pointe : "Nous savons obtenir de magnifiques cotes de précision pour la viticulture, mais l'agriculteur ne bénéficie pas des pulvérisateurs qui vont avec pour les utiliser au mieux..." Il convient donc, aussi, d'harmoniser les progrès dans un domaine avec ceux réalisés par ses autres acteurs...

A travers ces travaux de Saf agr'iDées, mais aussi d'un ressenti plus général, on comprend tout l'enjeu par rapport à ces start-up. Il faut tenir compte du contexte, où les crises se succèdent mais où il reste aussi des chefs d'entreprise agricoles volontaires, et donc savoir discuter avec eux, mais aussi avec les tous les autres acteurs du secteur de façon à apporter des réponses harmonieuses en plus qu'utiles...
 

En savoir plus : https://www.safagridees.com/download/publications/Note-Transition-numerique-agricole-aout-2017.pdf (la note de Saf agr'iDées sur la transition numérique et l'agriculture) ; https://wikiagri.fr/archive/25 (numéro de WikiAgri Magazine sur les start-up agricoles).

Les start-up invitées à la conférence de Saf agr'iDées :
- Valeur tech : http://valeur-tech.com
- Sencrop : http://www.sencrop.com
- Echange parcelle : https://www.echangeparcelle.fr
Egalement invités :
- Emertec : http://emertec.fr
- InVivo Invest : http://www.invivo-group.com/sites/default/files/atoms/files/invivo_invest.pdf
- Rémy Heim : http://earlheim.free.fr

Et connaissez-vous... ? http://www.farmleap.com (FarmLeap, start-up créée, entre autres, par Yannick Pagès, également créateur de WikiAgri).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

Découvrez agri-meteo
  • Vous aimerez également
  • Home_gilets_jaunes_agriculteurs_cr_coordination_rurale_somme

    Transition écologique, l'expérience des agriculteurs que n'ont pas les autres ruraux parmi les Gilets jaunes

    Le mouvement des Gilets jaunes en zone rurale et dans les petites villes, exprime l’absence de politique économique et environnementale pour adopter des modes de...

  • Home_dominique_pipet_gilet_jaune

    Pourquoi n'y a-t-il pas d'agriculteurs parmi les porte-paroles des Gilets jaunes ? WikiAgri en propose trois !

    Parmi tous les porte-paroles identifiés du mouvement des Gilets jaunes, il n’y a pas le moindre agriculteur, alors qu’un tiers de la profession a un revenu...

  • Home_agriculteurs_gilets_jaunes

    Et si la jacquerie des gilets jaunes atteignait les syndicats agricoles ?

    La rupture entre pouvoir central et territoires dénoncée par le mouvement des gilets jaunes existe-t-elle aussi à l'intérieur même des s...

  • Home_gilets_jaunes_manifestant_agricole_cr

    17 novembre, pourquoi les agriculteurs seront nombreux parmi les gilets jaunes

    Ce 17 novembre, la France doit assister à un mouvement inédit, sans leader véritable, né au départ des augmentations des carburants, mais q...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro