Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4845 MembresCréer un compte

Qu'est-ce qu'une ETA agricole ?

Home_big__pareuse_agriculture

Entreprise de travaux agricoles, l’ETA a pour but de diversifier ses activités et ses revenus agricoles :

  • mener des travaux sur des exploitations existantes concurrentes en utilisant le matériel agricole disponible sur place ou son propre matériel ;
  • louer son propre matériel à un autre exploitant agricole.

L’ETA peut également être élargie en ETARF, soit Entreprise de Travaux Agricoles, Ruraux et Forestiers, pour diversifier davantage ses services et revenus. 

L’entrepreneur qui crée une ETA ou une ETARF intervient dans une zone géographique de petite taille ou élargit son champ d’action à tout le territoire français, voire européen.

Pourquoi créer une ETA agricole ?

En créant une ETA pour utiliser son matériel agricole et générer des revenus supplémentaires en période creuse sur sa propre exploitation :

  • on utilise son matériel, ses compétences et celles de ses ouvriers agricoles en les mettant au service d’autres exploitants et des collectivités ;
  • on loue son matériel agricole à d’autres exploitant

Ainsi, l'investissement sur le matériel agricole sera amorti plus vite et pour réaliser des gains substantiels (jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros annuels). 

La location de matériel génère également des bénéfices supplémentaires pour l'exploitation (avec des frais moindres).

Quelles sont les activités que vous pouvez proposer en tant qu’ETA ?

Si vous avez créé votre ETA, vous pouvez tout à fait proposer tous types d’activités agricoles saisonnières à un exploitant, à une collectivité ou à une entreprise privée, en fonction du matériel que vous possédez, de vos domaines d’expertise et des compétences de vos employés.

Renseignez-vous au préalable sur les potentialités de travail, faites une étude de marché pour cibler la zone géographique où vous installer et les clients potentiels, pour proposer des services en adéquation avec la demande : préparation des sols, labour, épandage et pulvérisation, semis des cultures, récoltes des légumes, fruits, céréales, transport des récoltes, réparations des machines agricoles, revente de pièces, fauchage et entretien des fossés et chemins, élagage et entretien des arbres, etc.

Le projet de création d’une ETA

Avant de créer son ETA, il faut penser investissements mais aussi nature des services à proposer. D'où quelques questions à) se poser en amont :

  • avez-vous l’esprit d’entreprise et de la recherche active de clients ? Car il faut savoir qu’à moins de décrocher rapidement de gros contrats avec les collectivités locales et les grands exploitants de votre région, vous allez devoir démarcher de nombreux clients potentiels, dont les besoins passeront avant les vôtres.
  • quels sont les services que vous souhaitez et pouvez proposer ? Voulez-vous vous orienter vers la production animale, végétale ou céréalière ? Vers des services d’entretien rural et forestier ? Avez-vous déjà du matériel à louer et des ouvriers compétents à disposition ?
  • Que vous ayez votre propre exploitation agricole ou non, quelle est votre capacité d’investissement ?

Les étapes de création d’une ETA

Une fois le projet d’ETA décidé, voici la liste des démarches à effectuer auprès des autorités compétentes pour la création de l'entreprise,  :

  • immatriculer l'ETA au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) en fonction du statut juridique d’entreprise qui convient à l'activité : en EI ou en EIRL pour séparer le patrimoine personnel de celui de l’ETA, ou en société (SA, SARL, EARL, SCEA...), un statut plus contraignant mais qui permet l’association.
  • choisir le régime fiscal qui convient et se rapprocher de la MSA pour la couverture sociale.
  • souscrire une assurance prenant en charge la responsabilité civile entreprise.

Que l'agriculteur possède déjà sa propre exploitation agricole ou non, il peut créer une ETA afin de diversifier ses activités et percevoir des revenus complémentaires non négligeables en se mettant au service d’autres exploitants ou de collectivités pour réaliser leurs travaux agricoles, en louant le matériel lorsqu'il n'est pas utilisé, ou en mettant les ouvriers disponibles à disposition.

Réagissez à l'article en un clic

  • 5
  • 3
  • 8
  • 20
  • 1
  • 3
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_img209

    Compo Expert et les biostimulants, une stratégie à long terme

    Fort de son expérience dans l’optimisation de la fertilisation, le groupe COMPO EXPERT innove également dans le segment des biostimulants. La not...

  • Home_img188

    Maximiser la qualité des récoltes grâce aux biostimulants

    Si leurs effets face aux stress abiotiques sont bien connus, les biostimulants sont également des leviers intéressants pour agir sur la qualité des r&eac...

  • Home_img151

    Les biostimulants, un soutien efficace face aux stress d’été

    Par manque d’eau comme par excès de de température, les stress estivaux peuvent mettre à mal les récoltes. Des biostimulants aident les plan...

  • Home_img126

    Biostimulants 2020 : Des bénéfices clés pour le système racinaire

    Pérenne comme annuelle, c’est l’élément fondamental pour réussir toute culture : le système racinaire doit être d&ea...

  • Home_img17

    Biostimulants : gestion des stress abiotiques et qualité des récoltes

    Les biostimulants donnent les moyens aux plantes de se défendre face aux aléas climatiques, de valoriser au mieux les ressources en eau et en élém...

  • Home_img46

    Les 8 étapes clefs à contrôler avant d’acheter un semoir monograine

    Ne serait-il pas judicieux d’investir dans des éléments semeur dernier cri sans accroitre le prix du semoir ? C’est possible sur bon nombre de semoi...

  • Home_img115

    Semoir monograine : définir le châssis en fonction de la traction disponible

    Pour adapter le dimensionnement sans risquer le suréquipement il est indispensable d’estimer les jours effectifs disponibles pour semer toute la surface dans une...

  • Home_img145

    Ne pas déléguer le contrôle aux capteurs

    Du châssis jusqu’à la mise en terre, l’ajout de capteurs combinés à un affichage chargé de données en cabine nous fait parfo...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit