Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5072 MembresCréer un compte

QUELLES CONNEXIONS ENTRE CONFORT ET ÉCONOMIES

Home_big_couverture_s21_bis_eta06
Les dernières présentations de distributeurs d’engrais au SIMA ont permis de se mettre à jour sur la cadence infernale des innovations autour de la fertilisation. Même si les barres de guidages et l’autoguidage circulent dans les parcelles depuis plusieurs années, les évolutions capitales viennent de la coupure de tronçons automatique et de la modulation de doses.
 
Nous pensions que les régulations DPAE allaient faire disparaître les erreurs de dosages mais les argumentaires autour des innovations commercialisées n’ont pas changés. Pour affiner le débit des distributeurs d’engrais, le facteur d’écoulement est le premier critère à prendre en compte. Deux sacs de fertilisant n’ont jamais les mêmes caractéristiques même s’ils contiennent la même formulation, de la même marque et produit le même jour. C’est pourquoi les constructeurs proposent la pesée embarquée qui permet d’actualiser régulièrement le facteur d’écoulement afin d’ajuster les trappes de débit pour respecter avec précision le dosage à l’hectare. Par exemple, le distributeur d’engrais Kuhn Axis H-EMC-W (Electronic Mass Control) est équipé de la régulation de la dose d’engrais sur chaque disque. Cela veut dire que toutes les secondes, une actualisation du facteur d’écoulement est réalisée afin de modifier la position de la trappe de débit. D’autres constructeurs ont fait le choix d’ajuster ce facteur à partir d’une quantité d’engrais débitée (par exemple tous les vingt kilogrammes d’engrais écoulés). Maîtriser son facteur d’écoulement est une chose mais ne pas mettre deux fois la dose au même endroit en est une autre. La coupure de tronçons automatique qui, connectée au guidage par satellites, est la technologie qui apporte confort et économies à l’utilisateur. Toute nappe d’engrais épandue par la force centrifuge est épandue sous la forme d’une courbe de Gauss. Sulky parvient à gérer cette répartition sinusoïdale avec son système Econov. Par ce concept, douze tronçons sont gérés automatiquement à sections égales quelle que soit la largeur de travail. En démarrant une parcelle droite, les sections s’ouvriront progressivement de l’extérieur vers l’intérieur, tout en respectant la forme réelle de la nappe d’épandage, en l’occurrence en courbe. Suivant les constructeurs, le principe de fonctionnement diffère. Quand l’entraînement des disques est mécanique c’est le point de chute de l’engrais sur le disque qui est modifié. Tandis que lorsque l’entraînement de ceux-ci se fait hydrauliquement, c’est la vitesse d’un ou des disques qui varie. De plus certains constructeurs permettent de cumuler avec une modulation différente par disque. La modulation intra parcellaire exige d’informer l’épandeur de la vigueur des plantes et leur capacité à absorber l’azote, cela coïncide donc très fortement avec la biomasse. Les informations peuvent provenir d’un drone, d’un satellite ou bien d’un équipement monté sur le tracteur, le distributeur d’engrais ou le pulvérisateur. Distribué par GéoPro, le Greenseeker est un capteur actif, qui en émettant ses propres sources de lumières s’approprie instantanément les conditions climatiques. Plusieurs capteurs optiques sont installés sur l’outil afin d’analyser les besoins de la plante avec la mesure de la NDVI (Différence normalisée d’indice de végétation).Les capteurs du Greenseeker ou les cartes de préconisation donnent l’information au boitier de régulation de l’épandeur pour apporter la dose qu’il convient. Sur le marché, Amazone vient de sortir le système Argus Twin qui permet de visualiser par le biais de la technique du radar, les zones de projection et la saisie de la répartition transversale de l’engrais sans être influencé par les saletés ni par la
poussière. Cette technologie est proposée sur les épandeurs d’engrais Isobus ZA-TS. Argus Twin surveille, par le biais de capteurs radar, sur les deux moitiés du distributeur la
zone de projection à la fois du côté droit, mais aussi du côté gauche, et corrige si nécessaire le système d’alimentation électrique du point de chute de l’engrais indépendamment l’un de l’autre afin d’obtenir une répartition optimale.
CDA System » de chez KUHN source : https://lc.cx/3vaw
 
Chez Renaud SONNARD, exploitant céréalier à Villiers en Plaine dans les Deux Sèvres et équipé
d’un distributeur d’engrais sulky X 44 avec pesée embarquée, la coupure de tronçons automatique rime avec la modulation de doses. Il témoigne : « J’utilise la modulation à la fois pour mes blés, mes colzas et mes orges et ce pour l’ensemble de mes apports. Contrairement à certains qui ne modulent que sur le dernier apport pour rechercher la qualité. Je module sur l’ensemble du cycle de la plante pour essayer de corriger les défauts dès le début. Au niveau des économies je sais qu’elles couvrent au minimum l’achat de mes équipements de guidage, de modulation de doses et de coupure de tronçons. Il y a par contre un gain d’engrais que j’estime de l’ordre de 2 à 4 % en colza en conservant les mêmes rendements. Alors qu’en céréales (blé et orge) j’estime une hausse de rendement d’environ 5 quintaux avec la même quantité d’engrais épandue». Toutes les coopératives et négoces de la région proposent la cartographie pour moduler l’engrais en fonction des besoins de la plante. Ces différents organismes le proposent pour environ 10 à 15€/ha (via Farmstar ou Cérélia) et le traitement des données vous est directement transféré par mail. « Je suis autonome sur la gestion de ma cartographie, chaque semaine je me connecte sur le logiciel de l’organisme avec qui je travaille et je récupère des cartographies récentes afin de les transférer dans le boitier du distributeur d’engrais. Cela me coûte 13.5€/ha pour toute l’année ». Explique Renaud SONNARD. La modulation de dose permet donc de réduire les zones de « sur et sous » dosage d’engrais, de réduire les hétérogénéités intra-parcellaire et donc d’optimiser les rendements.L’agriculteur possède sur ses tracteurs principaux la connexion ISOBUS, c’est-à-dire qu’il a le confort d’avoir l’autoguidage, les informations du tracteur et de l’outil attelé derrière sur un seul et même écran. Quand on lui demande ce qui l’a poussé à investir dans de tels équipements voici ce qu’il répond : « L’intérêt d’avoir de l’autoguidage est d’abord pour le confort. En revanche pour la coupure de tronçons automatique et la modulation de doses c’est à la fois une question d’économie mais aussi d’écologie. Cela permet de mieux répartir l’engrais et donc d’optimiser les apports en apportant ce qu’il faut au bon endroit et au bon moment. En ce qui concerne l’Isobus, nous n’en sommes encore qu’au début, il est difficile à l’heure actuelle de dire que les compatibilités entre constructeurs sont fiables à 100% ».
Système « Argus Twin » du constructeur AMAZONE (source : http://www. amazone.fr/4764.asp)
 
Texte et photos Simon Dubin
 

 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Thumb_avatars_h02

  • Vous aimerez également
  • Home_eta_22_semaine_24_couverture

    4 CHARRUES PORTÉES POUR UN TIMING DE SEMIS SERRÉ

    Située en bord de mer dans un climat doux, l’ETA Pellen commence les semis de céréales à la mi-novembre. Pour que les parcelles soient impla...

  • Home_couverture_eta_07_semaine_23

    VALORISER LE GISEMENT « PAILLE »

    La SARL Raimond, au coeur de la champagne crayeuse s’est spécialisée dans l’activité de ramassage et de négoce des pailles. Elle s&rs...

  • Home_couverture_s23_wm_44

    Nouveautés grosses puissances 2021

    En 2021, transmettre plus de 400 chevaux au sol n’aura jamais été aussi facile tant l’offre proposée par les constructeurs est pléthor...

  • Home_couverture_eta_06_semaine_22

    LE SHREDLAGE FAIT RUMINER… ET SALIVER

    Développé aux États-Unis, le principe du déchiquetage du maïs débarque en Europe sous l’impulsion de Claas, propriétaire ...

  • Home_couverture_s22_w44

    Nouveautés Combinés de semis

    KUHN - Un entraînement électrique pour le Sitera « e » Sur cette version « e », la distribution Helica à cannelures h&eac...

  • Home_couverture_s21_eta23

    COVID OU PAS, L’ACHAT SUR INTERNET GAGNE DU TERRAIN

    Quand les magasins étaient fermés ou compliqués à visiter, pas trop le choix : on a acheté en ligne ! Pour les fêtes de Noë...

  • Home_couverture_semaine_21

    Choisir son combiné de semis sans se tromper

    Le souhait de polyvalence du semis sur labour jusqu’aux techniques culturales les plus simplifiées a confirmé le succès de combinés de semis...

  • Home_couverture_eta_05_s20

    LE SEMIS GRANDE LARGEUR À L’ÉPREUVE DU BOCAGE

    Dans la Manche, la SARL Doguet s’est équipée d’un combiné de semis de précision de maïs de grande largeur - 6 m et 8 rangs. Le ma...

  • Home_couverture_s20_eta23

    SEMIS EN LIGNE : DES CHANTIERS MODULÉS POUR SE DIFFÉRENCIER

    Les gains de la modulation de densité de semis peuvent être importants y compris pour les cultures d’hiver comme les céréales. C’e...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit