Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5067 MembresCréer un compte

Plan protéines, les agroéquipements subventionnés pour produire plus d'oléoprotéagineux

Home_big_mate_riel_agricole_re_colte_pois

Par décision le 28 avril dernier, le gouvernement a débloqué une nouvelle enveloppe de 20 millions d'euros pour aider les agriculteurs à acquérir les matériels de cultures, de récoltes et de séchage des graines oléo-protéagineuses.

3 900 dossiers déposés, 1 160 acceptés : compte tenu du succès remporté par le premier dispositif d’aides au financement des agroéquipements pour acquérir les matériels de cultures, de récoltes et de séchage des graines oléo-protéagineuses, le gouvernement rallonge, de 20 millions d’euros, l’enveloppe initiale pour aider les agriculteurs à financer les équipements. La décision a été prise et annoncée le 28 avril dernier.

Un seul dossier peut être déposé par exploitation. Le montant minimal des dépenses éligibles aux aides est de 2 000 € HT et le montant plafond est de 40 000 € HT. Pour les Cuma, ce plafond est porté à 150 000 €. Les dossiers ne doivent porter que sur des matériels neufs.

La liste des matériels subventionnés figure en annexe du document que l'on peut télécharger sur ce lien.

Il s’agit en l’occurrence de :

- Couple flex A vis sans fin (Référence N12) ;
- coupe flexible et ou à tapis pour moissonneuse batteuse (N13) ;
- coupes russes pour tournesol (N14) ;
- équipements de coupe de type coupe Moresil (N20) ;
- extension de coupes pour colza (N21) ;
- matériel de tri (N28) ;
- matériel de trituration dont presses (N29) ;
- plateaux de coupe A tournesol avec rabatteurs (N31) ;
- rallonges de coupe (N35) ;
- toaster mobile (N44) ;
- toaster (N45) ;
- trieurs (N46) ;
- unité de triage des semences de protéagineux (N47) ;
- semoir de précision pneumatique pour semis de soja (N50).

Le taux d'aide l'acquisition des matériels est de 40 %

Le taux d’aide à l’acquisition de ces matériels est de 40 % du coût hors taxes. Ce taux est majoré de 10 points si les dossiers sont portés par des jeunes agriculteurs ou par des agriculteurs nouvellement installés.

Si ces derniers sont associés d’une société agricole, ils doivent détenir au moins 20 % du capital social de la société pour bénéficier de cette bonification.

La télé-procédure permettant le dépôt des dossiers dans le cadre de cette nouvelle mesure sera ouverte à compter du 17 mai prochain.

Les demandeurs doivent remplir des critères d’éligibilité personnels. Leurs exploitations doivent être à jours de leurs obligations légales (cotisations sociales entre autres) et ne pas être en difficulté.
 

En savoir plus : https://www.franceagrimer.fr/Accompagner/Plan-de-relance-Agriculture/Plan-de-relance-Agriculteurs/Le-plan-proteines-vegetales


Ci-dessous, récolte de pois (photo Adobe).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_brexit_lait

    L'après Brexit sur les marchés du lait et de la viande pour l'Union européenne

    Les vingt-sept pays de l’Union européenne font face au Brexit. La conjoncture mondiale est favorable pour réorienter les échanges commerciaux vers ...

  • Home_dynamique_agricole_banques_populaires

    La dynamique agricole toujours de mise, et récompensée

    La crise sanitaire de la Covid 19 n’a pas empêché les agriculteurs d’exceller dans leurs domaines de compétences. Voici justement les huit lau...

  • Home_commerce_international_agricole_chine

    Chef d'orchestre, la Chine mène les marchés à la baguette

    La demande mondiale de produits agricoles ne tarit pas. L'Empire du milieu a un pouvoir d'influence important sur la plupart des marchés de commodités, ...

  • Home_activite__ce_re_alie_re

    PAC 2023, des milliers de céréaliers évincés par le Plan stratégique national ?

    Plus d’écologie pour gagner moins, c’est ce que redoute une grande majorité de céréaliers s’ils souscrivent à l’arc...

  • Home_ble__et_farine

    Malt d'orges et farine de blé, des commodités lanceuses d'alertes

    Les échanges commerciaux de malt d’orges et de farine de blé sont d’excellents indicateurs économiques et conjoncturels. Même si le fon...

  • Home_capture

    Les marchés sous les ordres de la météo

    La météo est souvent au coeur des préoccupations dans le monde agricole. Ce printemps 2021, c'est la météo mondiale qui est scrut&eacut...

  • Home_viande_francaise

    L'élevage français profite de l'évolution de l'alimentation due à la Covid

    Le changement des habitudes alimentaires consécutif à la fermeture des établissements de restauration collective réoriente en France les dé...

  • Home_culture_de_manioc

    Le manioc et l'arachide contribuent à l'équilibre des marchés céréaliers

    309 millions de tonnes de manioc sont produites dans le monde et destinées essentiellement à la consommation locale. La production mondiale d’arachides (4...

  • Home_soja_bre_sil

    Les filières d'élevages en expansion à l'origine d'exportations record pour les ol...

    Les producteurs de soja et de colza sont assurés de trouver des débouchés à leurs récoltes. La demande mondiale ne tarit pas. Or les premi&...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit