Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5479 MembresCréer un compte

MOTEUR : Pulvérisateurs

Home_big_image_5

Nouvelle collection Spectre

En unifiant le savoir-faire de ses marques françaises Berthoud, Tecnoma et Matrot, France Pulvé lançait sa collection d’automoteurs Spectre lors du SIMA. Des appareils compatibles avec la solution de pulvérisation ultra-localisée Sniper.
Déclinés en rampe avant (Spectre A) ou en rampe arrière (Spectre B) avec cabine sur glissière pour descendre au plus près du sol, ils arborent une seule et même identité. Cette série sera exclusivement noire, soulignée d’inserts rouges, pour une touche de modernité. D’une capacité de 5200 litres et motorisé par un 6 cylindres Deutz Stage 5 de 244 chevaux, le S52 emploie une rampe de 36 à 44 m et sera garanti 5 ans (pièces et main d’œuvre). Il est bien équipé de base avec une mise en œuvre électrique entièrement motorisée et une nouvelle génération de caméras intégrées au niveau de la rampe et auto-nettoyantes afin de garantir une qualité de détection optimale de manière permanente. Le contrôle automatique de la hauteur de rampe est géré par des capteurs ultrasons disposés sur la rampe. Le terminal universel affiché sur tablette tactile et mise en œuvre électrique permet de commander les différentes fonctions du pulvérisateur, comme la préparation de la bouillie depuis la cabine. La tablette inclut aussi les fonctions GPS de coupure de tronçons et d’autoguidage. Pour personnaliser l’automoteur, un large choix d’options est proposé. D’abord, la solution Sniper, permettant la pulvérisation ultra–localisée détecte les adventices grâce à l’analyse spectrale d’images. Également proposée, la pulvérisation PWM permet de conserver une pression de travail constante en autorisant une variation de vitesse et/ou de volume par hectare de 50%. France Pulvé propose en outre d’équiper ses pulvérisateurs d’un système de télégonflage ; offre une garde au sol de 1,25 m à 1,8 m et une voie variable hydraulique de 1,25 à 1,8 m pour son appareil à rampe arrière. La location longue durée et l’ensemble des services France Pulvé sont également accessibles sur le Spectre, un appareil fabriqué dans l’usine Préciculture de Fère Champenoise (Marne).
Photo MB

Le Condor Vanguard atterrit à Paris

Présentée lors du SIMA 2022, la nouvelle déclinaison Vanguard du Condor se distingue par ses dimensions compactes, avec une largeur de 2,55 m sur route et une cuve capable d’embarquer jusqu’à 6000 litres de bouillie. D’une puissance de 288 chevaux fournie par un 6 cylindres Cummins de 6,7 litres, il pourra offrir une largeur de voie de 180-300 cm pour intervenir dans tout type de culture et circulera dans certains pays (selon réglementation en vigueur) à une vitesse de 50 km/h. Le Condor Vanguard reprend les technologies connues chez le néerlandais telles que le châssis Stabilo Plus (voie de 180 à 255 cm) et WideTrackPlus (de 255 à 300 cm), la stabilisation de rampe Balance Plus avec possibilité de travailler à 30 cm du sol grâce à des buses espacées de 25 cm, la rampe J-Boom de 24 à 49 mètres pouvant être combinée avec l’assistance pneumatique AirFlowPlus, le système de pompe GreenFlowPlus qui optimise l’utilisation de l’eau et la pulvérisation et les commandes en cabine EcoTronic Plus.
Agrifac annonce pouvoir chausser cet appareil de pneumatiques de grand diamètre, notamment les Alliance Agriflex +354 VG 480/95 R50 de 2,2 m.
Photo MB

 

Fendt : des évolutions pour 2023

Pour la saison 2023, le pulvérisateur automoteur Fendt Rogator série 600 profitera de plusieurs évolutions. Le support du système de contrôle de la hauteur de rampe a été révisé et la position des capteurs adaptée pour un meilleur fonctionnement du contrôle de la hauteur de rampe, mais aussi pour mieux les protéger des salissures. Le contrôle de hauteur de rampe repose désormais sur les données de position de 4 ou 6 capteurs. Le contrôle automatique de la hauteur de rampe OptiSonic est aussi amélioré, surtout dans les cultures en rangs ou irrégulières. De série, de nouveaux porte-buses équipent l’appareil, comme ceux du fabricant Altek adaptés à la réduction de la dérive. Ils sont compatibles avec la commande automatique des porte-buses avec Fendt OptiNozzle. La commande des vannes est électro-pneumatique, ce qui réduit la puissance nécessaire à leur fonctionnement.  Cette nouvelle commande augmente la longévité des vannes et facilite le nettoyage. Le circuit de pulvérisation OptiFlow permet une aspiration nettement plus rapide. De plus, l’accessibilité pour la maintenance a été nettement améliorée et la position du raccord de remplissage adaptée et facilite l’opération de remplissage. L’intégration d’une pompe additionnelle pour l’eau claire permet de nettoyer en continu l’intérieur de la cuve principale. Les opérateurs peuvent définir un seuil spécifique pour le démarrage du nettoyage. Si la quantité de bouillie est inférieure à cette valeur, l’eau est aspirée dans les canalisations qui ne sont pas en contact avec le produit. Cette opération repousse les résidus de bouillie des conduites vers la cuve principale, sans diluer le mélange. Une deuxième valeur seuil déclenche alors le nettoyage complet de l’intérieur de la cuve principale. Le nettoyage en continu du réservoir Fendt ContiRinse peut être effectué pendant l’application réduisant ainsi considérablement les temps d’arrêt.  À cela s’ajoute un nouveau kit de nettoyage à l’arrière (enrouleur tuyau eau). Celui-ci augmente le confort de travail, en particulier en version de 39 m.
On note également quelques évolutions à bord de la cabine Vision Cab, comme la nouvelle glacière capable de refroidir les boissons et les aliments jusqu’à 0 C°, même en cas de températures extérieures extrêmement élevées. Le nouveau microphone sur bras flexible et en position centrale permet d’améliorer la qualité des échanges téléphoniques tout en réduisant les bruits parasites. La nouvelle position des rétroviseurs augmente le confort de travail. Une nouvelle clé pour ouvrir et fermer les filtres augmente encore davantage le confort de travail. L’outil est situé sur le côté gauche du panneau OptiFlow, derrière l’incorporateur, ce qui permet d’y accéder facilement. Cette clé pour le filtre haute et basse pression fait partie de l’équipement de série. Les panneaux signalétiques d’avertissement ont été révisés et repositionnés, ce qui permet de réduire la largeur extérieure de la machine, même en présence de rampes larges.
Photo Fendt
 

Aller plus haut !

Pour les cultures hautes, le pulvérisateur automoteur Amazone Pantera 4504 s’offre un nouveau châssis HW qui permet le réglage hydraulique de la garde au sol, mais aussi de la voie. Amazone offre ainsi des voies de 2,25 m à 3 m pour une garde au sol de 1,25 m ou de 2,45 m à 3,2 m (maximum 3,3 m) pour une garde au sol de 1,7 m.
Le Pantera 4504-HW se démarque du modèle classique par ses caches de moteurs de roues, des caches de moto-réducteurs, des diviseurs, la protection inférieure du châssis pour intervenir dans des cultures déjà bien avancées dans leur cycle de végétation, mais sans les endommager, mais qui peuvent également venir agresser les parties mécaniques de la machine. D’ailleurs, pour parfaire sa protection, Amazone a prévu un kit tournesol qui comprend des diviseurs, des carters de roues et une bâche tunnel spécifiques pour que la culture vienne glisser sans entrave et en douceur sous la machine. Les cloisons des carters de roues permettent une séparation exacte des rangs des cultures.  
Un module de levage optionnel permet de rehausser la rampe Super L2 de 70 cm supplémentaires, permettant d’appliquer à une hauteur maximale de 3,85 m (mesurée depuis l’extrémité inférieure des buses). Malgré son centre de gravité plus haut qu’à l’accoutumée, le Pantera 4504-HW reste très stable, rassure la marque.
Pour piloter l’engin et son circuit de bouillie, le Pack Confort Plus comprend un terminal TwinTerminal 7.0 avec écran tactile intuitif qui fonctionne également avec des doigts gantés. L’utilisateur sélectionne seulement la fonction souhaitée et le pulvérisateur se règle automatiquement. Deux profils de remplissage individuels peuvent être enregistrés pour des utilisateurs différents ou des applications différentes. Pour le remplissage, il suffit seulement de coupler le flexible et la machine remplit la cuve à bouillie et la cuve de rinçage jusqu’aux niveaux respectivement souhaités. En option, l'utilisateur peut activer une pause de remplissage réglable, laissant le temps à l’utilisateur de finir l’incorporation si le remplissage est trop rapide. L’intégralité du pulvérisateur, y compris le bac incorporateur, peut être nettoyé entièrement automatiquement. Le Pack Confort Plus est doté des programmes de nettoyage suivants : nettoyage intensif, nettoyage rapide et rinçage de rampe. Par ailleurs, le bac incorporateur peut se rincer automatiquement après chaque remplissage. Le Pack Confort Plus comprend une pompe de 160 l/min dédiée à l’eau claire. Elle permet d’alimenter en eau, provenant de la cuve de rinçage, le bac incorporateur en remplissage sous pression. Grâce à la pompe eau claire, la cuve de bouillie et la cuve de rinçage peuvent être remplies simultanément par aspiration avec arrêt automatique au niveau souhaité. La pompe de rinçage supplémentaire permet également un nettoyage plus rapide du Pantera.
Photo Amazone
 

 

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_capture_11

    Le tournesol quitte sa zone de confort

    Des filières se développent aujourd’hui dans les bassins des Hauts-de-France, de l’Est, et de la Normandie. La plante offre notamment la possibilit&...

  • Home_image1

    « Une agriculture sans agriculteurs »

    "Une agriculture sans agriculteur : La révolution indicible" est un livre, dense, co-écrit par François Purseigle et Bertrand Hervieu qui dress...

  • Home_ffxgwfnpipvqmtqlnw21wsbk9v0p4

    Une implantation bien huilée pour le colza

    La qualité de la levée et la vigueur au démarrage de la culture implique de réaliser les bons choix en matière de travail du sol, de techni...

  • Home_33izcnkci6i4lwjwzx1h3swm0mucl

    Dans le bain du colza érucique

    Jean-Marc Leroy sème chaque année entre 25 à 40 ha de colza érucique au sein d’une rotation qui intégrait en 2022, 20 ha de betterave...

  • Home_source_amazone_spot_spraying_ou_pulverisation_ultra_localisee

    Retrait des phytos : et si les alternatives venaient de l’AgTech ?

    Saga de la fin du Glyphosate, valse des dérogations nationales pour les néonicotinoïdes en betteraves… Et demain, sonnera la fin du Bonalan qui...

  • Home_couv_4

    Chimique et/ou mécanique : élaborer une stratégie de désherbage efficace

    Parce que les solutions phytosanitaires sont de plus en plus soumises à contraintes, que la présence d’adventices résistantes s’étend,...

  • Home_capture_2

    Les clés du semis rapide en maïs grain

    Les semoirs rapides, permettent aujourd’hui de doubler la vitesse de travail pour pouvoir théoriquement travailler à des vitesses allant de 12 à 20...

  • Home_couv_3

    Protégez vos maïs des ravageurs

    Une fois que les larves de pyrale sont dans la tige, il n'y a plus de traitement curatif. Il faut agir en amont, dès la récolte précédente, en...

  • Home_couv_2

    Adapter sa fertilisation azotée à la conjoncture

    Le fractionnement des apports azotés permet de mieux faire coïncider les apports aux besoins de la plante, donc une meilleure valorisation.   Quand, ...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit