Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5067 MembresCréer un compte

Malt d'orges et farine de blé, des commodités lanceuses d'alertes

Home_big_ble__et_farine

Les échanges commerciaux de malt d’orges et de farine de blé sont d’excellents indicateurs économiques et conjoncturels. Même si le fonctionnement de ces marchés est entre les mains d’une poignée de pays exportateurs.

Les échanges commerciaux de céréales ne sont pas seulement des échanges de grains. En marge des 185 millions de tonnes (Mt) de blé et des 28 Mt d’orges exportées durant la campagne céréalière 2020-2021, 15 Mt de farine de blé et 7,5 Mt de malte d’orges ont été expédiées.

Une partie de ces produits de première transformation est soit directement vendue par les pays producteurs de céréales, après avoir transformé les grains, soit issue des grains importés pour être transformés puis ré-exportés.

L’an passé, les échanges mondiaux de malt ont été impactés par le confinement des économies de nombreux pays puisque les cafés et les restaurants ont été fermés.

C’est ce que révèle le bilan de campagne des d’échanges mondiaux de malt. En 2019-2020 (juillet-juin), 7,2 millions de tonnes de malt ont été exportées dans le monde soit 700 000 tonnes en moins que la campagne précédente.

En 2020, la France et ses voisins de l’Union européenne ont été les pays les plus impactés par le confinement de l’économie mondiale au printemps 2020. Premiers exportateurs au monde de malt (40 % des parts de marché), leurs ventes ont baissé de 10%  durant la campagne précédente (3 Mt ; - 315 000 tonnes sur un an).

Par la suite, les ménages ont changé leurs habitudes de consommations. Une bonne partie de la bière auparavant bue dans des bars et pubs, l’est dorénavant dans les foyers. Aussi, les échanges de malt se sont redressés de 400 000 tonnes pour atteindre 7,6 Mt durant la campagne 2020-2021.

La vigueur de l'industrie du malt booste les marchés de l'orge brassicole

Or l’industrie du malt booste les marchés de l’orge brassicole. En conséquence, sa vigueur est un excellent indice de santé des économies des pays occidentaux. Plus la consommation de malt est importante, plus leur économie est dynamique et sur le chemin de la croissance.

Pour 2021-2022, le Conseil spécialisé des céréales (CIC) table sur des échanges de malt équivalents à ceux de 2020-2021.

Les pays asiatiques ont retrouvé le chemin de la croissance mais l’Union européenne sort à peine d’une nouvelle période de confinement.

Toutefois, une partie du terrain perdu sera regagné. Le CIC estime à 3,15 Mt les exportations européennes de malt dans le monde.

Et surtout, « les perspectives pourraient être révisées à la hausse si les conditions économiques se rétablissent plus rapidement à mesure que les restrictions liées à la pandémie sont assouplies, bien que de nouvelles variantes du virus représentent un risque permanent », défend le CIC.

L'Europe, un nain du marché mondial de la farine

L’Union européenne, première puissance exportatrice de malt au monde est un nain sur le marché mondial de la farine. Sur les 14,4 Mt exportées dans le monde, seules 620 000 tonnes ont été expédiées depuis l’Union européenne.

En fait, le commerce mondial de farine gravite autour d’un nombre restreint d’acteurs. La Turquie en exporte entre 4,5 et 4,9 Mt chaque année. Quasiment la moitié de la farine exportée dans le monde est kazakhe ou turque (7,2 Mt). Et leurs pays clients sont leurs voisins : Yemen, Syrie, Irak, Afghanistan, Chine.

La plupart d’entre eux sont des pays en confits, dans l’incapacité de produire des céréales et de la farine nécessaires pour nourrir leur population.

En Turquie, une grande partie de la farine produite et exportée est issue de blé importé. L’ex-empire ottoman achète jusqu’à 8 Mt de blé chaque année. Il se distingue en cela ainsi des autres pays importateurs majeurs du sud du bassin méditerranéen (Algérie, Egypte, Maroc).

En Amérique du Sud, le premier pays exportateur de farine est argentin (900 000 tonnes exportées en 2020-2021).

Pour 2021-2022, le CIC projette une croissance des exportations de 3%, à 14,9 Mt.

L’Afghanistan serait de nouveau le premier pays importateur au monde de farine (2,3 Mt ) suivi par l’Irak (2,2 Mt).

En fait, la moitié de la farine exportée dans le monde en 2021-20222 sera expédiée au Moyen Orient et en Asie (7,5 Mt au total). Les pays d’Afrique du Nord n’importent pas de farine mais ceux d’Afrique subsaharienne en achèteraient 1,9 Mt au cours de la prochaine campagne.


Notre illustration ci-dessous est issue de Adobe.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 1
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_brexit_lait

    L'après Brexit sur les marchés du lait et de la viande pour l'Union européenne

    Les vingt-sept pays de l’Union européenne font face au Brexit. La conjoncture mondiale est favorable pour réorienter les échanges commerciaux vers ...

  • Home_dynamique_agricole_banques_populaires

    La dynamique agricole toujours de mise, et récompensée

    La crise sanitaire de la Covid 19 n’a pas empêché les agriculteurs d’exceller dans leurs domaines de compétences. Voici justement les huit lau...

  • Home_commerce_international_agricole_chine

    Chef d'orchestre, la Chine mène les marchés à la baguette

    La demande mondiale de produits agricoles ne tarit pas. L'Empire du milieu a un pouvoir d'influence important sur la plupart des marchés de commodités, ...

  • Home_activite__ce_re_alie_re

    PAC 2023, des milliers de céréaliers évincés par le Plan stratégique national ?

    Plus d’écologie pour gagner moins, c’est ce que redoute une grande majorité de céréaliers s’ils souscrivent à l’arc...

  • Home_mate_riel_agricole_re_colte_pois

    Plan protéines, les agroéquipements subventionnés pour produire plus d'oléoprotéag...

    Par décision le 28 avril dernier, le gouvernement a débloqué une nouvelle enveloppe de 20 millions d'euros pour aider les agriculteurs à acqu&...

  • Home_capture

    Les marchés sous les ordres de la météo

    La météo est souvent au coeur des préoccupations dans le monde agricole. Ce printemps 2021, c'est la météo mondiale qui est scrut&eacut...

  • Home_viande_francaise

    L'élevage français profite de l'évolution de l'alimentation due à la Covid

    Le changement des habitudes alimentaires consécutif à la fermeture des établissements de restauration collective réoriente en France les dé...

  • Home_culture_de_manioc

    Le manioc et l'arachide contribuent à l'équilibre des marchés céréaliers

    309 millions de tonnes de manioc sont produites dans le monde et destinées essentiellement à la consommation locale. La production mondiale d’arachides (4...

  • Home_soja_bre_sil

    Les filières d'élevages en expansion à l'origine d'exportations record pour les ol...

    Les producteurs de soja et de colza sont assurés de trouver des débouchés à leurs récoltes. La demande mondiale ne tarit pas. Or les premi&...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit