Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5067 MembresCréer un compte

Les adjuvants pour renforcer l’efficacité des herbicides foliaires

Home_big_img1160

Pour consolider l’efficacité des antigraminées céréales en sortie d’hiver, les adjuvants ont toute leur place.

© A.J.

Même si les interventions d’automne s’inscrivent de plus en plus dans les programmes de désherbage des céréales, les passages en sortie d’hiver restent nécessaires, face à de fortes infestations ou à des levées multiples. Un désherbage insuffisant aura des conséquences à court terme sur le rendement, mais surtout sur le long terme, avec l’augmentation du stock semencier.

« On ne peut pas se permettre de rater un désherbage, rappelle Frédéric Pagès, chef de marché adjuvants chez De Sangosse. Quand il reste 25 ray-grass au mètre carré, ce sont 5 % de rendement en moins. »

Viser l’efficacité maximale demande d’abord d’ajuster son choix de produits à la flore à combattre et d’intervenir dans les bonnes conditions d’application. Les adjuvants permettent aussi de gagner quelques points d’efficacité. « Avec les densités actuelles et les dérives de résistance, les herbicides foliaires ne garantissent plus les 100 % d’efficacité, précise Lise Gautellier-Vizioz, du pôle flores adventices chez Arvalis. Avec des adjuvants, il est possible de gagner en efficacité. Ce gain sera variable selon les produits, selon les conditions, mais il fera une réelle différence. »

Dans ses essais de désherbage de vulpin avec Atlantis Pro, Arvalis montre que « l’effet de l’Actimum 1 l, avec de l’huile Actirob, est confirmé avec un gain de 11 points par rapport au même herbicide juste additionné d’huile. Adenda ou Astuss, complété d’un sulfate d’ammonium, améliorent aussi l’efficacité. » Des propos confirmés par les essais que réalisent les fabricants. « Nos essais montrent des gains d’efficacité de 5 à 10 %, chiffre Simon Vandrisse, chef de produits adjuvants chez SDP. Nos adjuvants, Dynamiz ou Dynao, sont clairement un levier pour améliorer l’efficacité. » « En ajoutant Silwet, qui est hypermouillant et pénétrant, on gagne 15 à 20 points d’efficacité, assure Frédéric Pagès. Pour un investissement de moins de 5 € d’adjuvant, soit 10 % du coût du traitement, le gain technico-économique est net. »

Favoriser la pénétration

Les adjuvants ne modifient pas les qualités intrinsèques des herbicides mais favorisent la pénétration de la matière active, en agissant sur la cuticule des plantes, sur l’étalement et la rétention de gouttelettes, ce qui est d’autant plus important avec les graminées dont la forme même des feuilles complique l’étalement du produit et dont la cuticule est peu perméable. Quand on traite à bas volume, l’efficacité est encore plus sensible à l’hygrométrie. « Dans ces traitements à bas volume, un mouillant est d’autant plus nécessaire pour que la matière active reste bien sur les adventices », rappelle Jérôme Duclau, chef de marché agriculture chez Action Pin.

Pour encore maximiser l’efficacité, certains traitements demandent une double adjuvantation, avec une huile et un humectant, comme le sulfate d’ammonium (Actimum), une huile et un mouillant (Astuss). « Il faut adapter son choix d’adjuvant à la molécule et aux conditions de traitement pour maximiser le gain d’efficacité », recommande Jérôme Duclau.

Utiliser la dose recommandée

Le niveau d’efficacité des herbicides n’est pas suffisant et les enjeux trop importants face aux adventices résistantes pour prendre le risque de baisser les doses. « Les produits doivent être appliqués aux doses préconisées afin de garder un bon niveau d’efficacité face aux problèmes de résistances, rappelle Lise Gautellier-Vizioz. Pour limiter le stock semencier qui pénalisera une parcelle pendant plusieurs années, chaque point d’efficacité compte. » Bien qu’efficaces, les adjuvants ne compenseront pas une réduction de la matière active. « Une dose d’herbicide réduite de - 25 % de la dose avec des adjuvants n’aura pas la même efficacité que la dose recommandée, prévient la spécialiste. Dans des essais avec une réduction de 35 % de la dose, l’adjuvant le plus efficace n’a permis d’atteindre que 75 % d’efficacité alors qu’avec la dose recommandée, on était à 92 %. »

C.J.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : redaction wikiagri
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_capture3

    Pourquoi le Brésil inquiète-t-il les opérateurs ?

    Depuis plusieurs mois le Brésil est surveillé de près par les analystes et opérateurs du marché. Mais pourquoi une telle attention ...

  • Home_pietin-echaudage-2

    Désherbage et broyage des résidus, éliminez les réservoirs

    Résidus de récolte et adventices servent de réservoirs aux champignons. Il faut donc les éliminer rigoureusement pour ne pas entretenir le piétin échaudage au sein ...

  • Home_image3

    La Chine a débuté ses achats de maïs d’origine américaine nouvelle campagne

    Comme nous pouvons le voir sur le graphique ci-dessus, les achats sont conséquents, pour un démarrage, avec 8.2 Mt en 12 jours. Pour comparatif, l’ann&eac...

  • Home_pietin-echaudage-3

    Lutter contre le piétin échaudage : Retardez les semis

    Avec un semis tardif, la croissance du champignon, responsable du piétin échaudage, aura plus de chance d’être freinée par le froid. Les techniques...

  • Home_pietin-echaudage-2

    Lutter contre le piétin échaudage : Allongez les rotations

    Pour enrayer les attaques de piétin échaudage, il est nécessaire de combiner différents moyens de lutte afin de réduire la quantité ...

  • Home_pietin-echaudage-2

    D'importantes pertes de rendement

    Quand le champignon rencontre des conditions favorables à son développement, le piétin échaudage cause d’importants dégâts au s...

  • Home_capture1

    Les cours de la graine, de l'huile et du tourteau de soja sur des niveaux de prix ...

    Sur ce graphique : en bleu le tourteau de soja, en violet la graine de soja et en vert l’huile de soja. De septembre 2020 à mars 2021, les cours du soja grai...

  • Home_capture_d_e_cran_2021-05-04_a__10.58.10

    Identifier les situations à risques pour prévenir le piétin échaudage

    Quand les dégâts de piétin échaudage sont visibles, il est trop tard pour intervenir. C’est en préventif qu’il faut agir, ce qui...

  • Home_capture_d_e_cran_2021-05-04_a__10.53.33

    Quels sont les symptômes du piétin échaudage ?

    Maladie souvent ignorée alors qu’elle est présente sur tout le territoire - même si c’est avec une intensité variable selon les zones -...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit