Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4228 MembresCréer un compte

Légumes, après le zéro résidu de pesticide, le zéro pesticide

Home_big_fj_tomates_petits_segments

Il y avait le zéro résidu de pesticide lancé en 2018 par le collectif "Nouveaux Champs" formé de 46 organisations de producteurs et entreprises du centre et du sud de la France (30 000 tonnes de 35 espèces en 2018).

Depuis mardi 29 janvier, il y a un autre label, lui garanti sans pesticides, développé par les coopératives Savéol, Solarenn et Prince de Bretagne, marque de l’association d’organisations de producteurs Cerafel. Il s’adresse spécifiquement aux tomates, d’où son nom au féminin : « Cultivées sans pesticides ».

Les trois partenaires, forts d’une production 2018 de 196 000 tonnes de tomates avec 208 exploitations avaient fondé l’an passé l’Alliance Nature et Saveurs pour commercialiser leurs premières tomates sans pesticides. La seconde étape, la construction d’un cahier des charges de production et de qualité commun (aucun traitement pesticide de synthèse de la fleur à l’assiette et aucune trace de pesticide sur les tomates) vient d’aboutir à la création d’un label de reconnaissance.

Quels sont leurs objectifs, dans ce qu’ils considèrent comme une troisième agriculture, aux côtés du conventionnel et du bio ? Les dirigeants coopératifs ne se risquent pas à faire des prévisions sur la réaction du marché. Cependant, ils estiment possible qu’à terme, 30 à 40 % de leurs tomates soient «cultivées sans pesticides ».

Pour sa part Prince de Bretagne, marque de l’association d’organisation de producteurs Cerafel (2 000 producteurs, 477 000 tonnes de légumes) dont la Sica Saint-Pol, envisage d’intégrer d’autres légumes sous le cahier charges « Cultivées sans pesticides ». Il y a déjà du concombre, du brocolis et du potimarron depuis 2018 ; des essais se déroulent au champ pour étendre la gamme à d’autres espèces. 

Réagissez à l'article en un clic

  • 1
  • 3
  • 5
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jourdain Franck
Thumb_avatars_h01

  • Vous aimerez également
  • Home_agriculture_urbaine_insertion_2

    Quand l'agriculture urbaine devient un levier pour l'insertion

    Le développement de l’agriculture urbaine offre des oportunités que l’on n’aurait pas soupçonnées. Et si la main-d’oeuvre ...

  • Home_gousses_et_graines_de_soja

    "Soja de France" représentera la moitié de la production intérieure d'ici 2025-2030

    Terres Univia booste la relance de la culture de soja en certifiant "soja de France" la moitié de la production française d’ici 2025-2030. L&rsq...

  • Home_port_c_r_alier_mer_noire

    Pays-Bas, Belgique et Algérie, la concentration des exportations françaises de blé inquiète

    Notre pays profite marginalement de l’accroissement mondial des échanges commerciaux de céréales entre les cinq continents. Les pays du bassin de l...

  • Home_c_r_ales_paysage_argentine

    Marchés mondiaux des céréales, le retour en fanfare de l'Argentine

    Récolté au début de l’été austral, le blé est une manne financière aussi bien pour les céréaliers argenti...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro