Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
5072 MembresCréer un compte

Le potager d'Olivier, les bons conseils d'un passionné

Home_big_potager_d_olivier

Olivier est un passionné du potager. Il habite près de Béziers et profite donc d'un climat méditerranéen. Et chaque semaine, le mercredi, il partage à travers une vidéo sur sa chaine YouTube l'avancée de ses cultures. Nous vous présentons ici Olivier, avec la vidéo de cette semaine.

"Le potager est en périphérie de Béziers, en climat méditerranéen. Assez rude l'été avec une sécheresse de 5 mois l'année dernière et une belle canicule cette année !" présente Olivier aux lecteurs de WikiAgri. Il ne revendique "aucun professionnalisme mais une passion sans limite pour le potager, le vivant, la biodiversité, la nature, la terre, le sol".

Pour lui, tout a commencé il y a 15 ans, avec "un premier potager de quelques mètres carrés, qui s'est agrandi un peu chaque année". Il a obtenu "un potager associatif par la suite sur la commune pour avoir plus d'une centaine de mètres carrés pour se faire plaisir et pour finir, suite à un déménagement, enfin la chance d'avoir un potager chez moi sur mon terrain. Environ 150 mètres carrés cultivés sur 300 de superficie avec les allées."

Ses connaissances en la matière lui viennent donc de sa passion et de sa soif de connaissance : "J'ai énormément lu, expérimenté, discuté, partagé, fait des erreurs, ressenti la terre. Je n'utilise aucun produit, ni même autorisé en bio. J'accepte les maladies, les intrus. Je considère que j'ai la chance d'avoir du surplus et si un plant est malade, les autres sont bien souvent en pleine forme. C'est l'avantage de planter au bon grès, par-ci par là et de ne pas tout resserrer."

Une chaine YouTube qui décrit l'avancée d'un potager familial qui nourrit une famille de 4 personnes

Depuis début 2017, il diffuse ses avancées potagères sur YouTube. "YouTube offre toutes les statistiques , ce sont surtout des hommes de 30 à 50 ans, aimant le potager, mais les visiteurs sont très diversifiés tout de même. La communauté est géniale et je compte bien m'investir plus encore pour développer la chaîne. J'ai des tas de projets. Blog pour agrémenter la chaîne, écrire des articles. Tutos écrits et vidéos. Pourquoi pas un livre, tout simplement pour partager l'expérience d'un potager familial qui nourrit une famille de 4 personnes et cela sans produits de synthèses, uniquement l'amour de la terre."

Olivier va bientôt atteindre le chiffre de 15 000 abonnés sur sa chaine, preuve d'un engouement réel pour ses bons conseils !
 

Sa vidéo hebdomadaire du mercredi 22 août 2018 :

En savoir plus : https://www.youtube.com/channel/UC3-gwlrYQi5Q3t00Tyr2tmQ (la chaine YouTube Le Potager d'Olivier) ; https://www.facebook.com/aujardinnaturelolivier (page Facebook du Potager d'Olivier).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 8
  • 8
  • 2
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : AgriVideoClub
Thumb_logo_wikiagri

Compte WikiAgri pour les mises en ligne des vidéos traitant de l'agriculture.

  • Vous aimerez également
  • Home_binage_vienne

    Binage sous la chaleur dans la Vienne

    Alex, agriculteur dans la Vienne, dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le binage sans jamais avoir osé le demander. En savoir plus : https://ww...

  • Home_pneumatiques_benne

    Des nouveaux pneus pour la benne avant les moissons

    Gilles VK, agriculteur dans le Loiret, change les pneus de sa benne, dans l'objectif de moins tasser les sols. En savoir plus : https://wikiagri.fr/articles...

  • Home_varie_te_s_orges_d_hiver

    Orges d'hiver, quelles variétés pour la prochaine campagne ?

    Du côté de la coopérative Bonneval Beauce et Perche, on prépare déjà les prochaines campagnes de semis. Voici une présentation...

  • Home_prudence_route_tracteur

    Prudence sur la route avec son engin agricole

    Etienne, éleveur laitier dans la Sarthe, évoque les dangers de la route lorsqu'il faut l'emprunter avec son tracteur ou sa moissonneuse, et donne des pi...

  • Home_ferme_mcdonald

    La ferme zéro carbone de McDonald

    Alexandre, agriculteur dans l'Indre, visite la ferme McDonald, à vocation zéro carbone, située aux confins de la Beauce. En savoir plus : ht...

  • Home_ble__se_lection_ragt_semences

    Visite d'un centre de sélection de variétés végétales sur le blé

    David Forge, agriculteur en Indre-et-Loire, visite un centre de sélection de variétés végétales, tenu par RAGT Semences. A travers les ques...

  • Home_ensilage_tre_fle_ray_grass

    C'est l'heure de l'ensilage en Haute-Loire

    Guillaume, éleveur de brebis en Haute-Loire, passe au stade de la récolte de l'herbe. C'est l'heure de l'ensilage ! En savoir plus : ht...

  • Home_pre_paration_moissonneuse_vienne

    Préparation de la moissonneuse dans la Vienne

    Alex, agriculteur dans la Vienne, explique comment il prépare sa moissonneuse avant les échéances estivales. En savoir plus : https://www.youtub...

  • Home_cellule_stockage_grains

    Des cellules sous le hangar pour stocker les semences de ferme

    Gilles VK, agriculteur dans le Loiret, monte des cellules sous son hangar neuf qui auront vocation à stocker ses semences de ferme. Cette vidéo fait suite &...

  • 1Commentaire
  • #1

    Une plante utilise un volume d'eau bien défini pour son développement et pour sa régulation thermique, peu importe son mode de culture, le volume utilisé par la plante sera le même. Elle ne pourra pas consommer plus d'eau qu'elle n'en a besoin et si elle en a moins, elle sera en stress hydrique et produira moins ou séchera.

    L'avantage de la permaculture c'est que le sol stocke plus d'eau en saison pluvieuse qu'un sol normal ce qui permet à la plante d'avoir son quotas d'eau en arrosant moins, mais si le sol stocke plus d'eau c'est aussi qu'il en laisse moins s'infiltrer vers les nappes phréatiques ... Bilan global : la permaculture c'est mieux parce les sols stockent l'eau de l'hiver mais la consommation d'eau de la plante est toujours la même, et du coup l'impact sur les nappe phréatiques sera le même mais on y gagne beaucoup en énergie de pompage !

    Il ne faut pas voir les plantes uniquement comme des consommatrices d'eau, elles contribuent aussi à entretenir le cycle de l'eau par l'évapotranspiration qui absorbe de la chaleur, elles stockent du CO2 et libère de l'oxygène, et tout ça au moment où on en a le plus besoin : l'été !

    Alors maintenir son environnement le plus vert possible en plein été c'est une lutte efficace contre le réchauffement climatique ! En France nous avons la chance d'avoir une pluviométrie importante mais de plus en plus mal répartie dans l'année, à nous de stocker de l'eau l'hiver pour l'utiliser l'été et ainsi préserver les nappes phréatiques !

    La sécheresse, c'est un peu comme si la nature nous disait : " je vous ai donné de l'eau cet hiver mais vous ne l'avez pas gardée alors je ne vous en donnerai pas cet été" ...

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit