Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4213 MembresCréer un compte

La sénatrice Sylvie Goy-Chavent demande une commission d'enquête sur les abattoirs

Home_big_p_tition_abattage_animaux

La vidéo en caméra cachée de l'abattoir d'Alès a ému beaucoup de monde. Cet événement ne peut pas rester sans lendemain, estime la sénatrice Sylvie Goy-Chavent, qui veut qu'une commission parlementaire soit saisie pour enquêter sur "la situation dans les abattoirs".

Article en ligne simultanément sur Atlantico

La vidéo, que nous reproduisons en fin d'article pour les retardataires (attention, images choquantes...), a déjà fait le tour du web, en passant par la télévision. Réalisée en caméra cachée par l'association de défense des animaux L214, elle montre des bêtes qui ne sont pas étourdies avant l'abattage, blessées, estropiées, bref mourant dans des conditions que l'on peut qualifier d'horribles.

La sénatrice (UDI, Ain) Sylvie Goy-Chavent s'était déjà manifesté sur l'élevage et la consommation de viande durant l'été 2013, en étant rapporteur d'une mission commune d’information du Sénat sur la filière viande en France et en Europe (liens en fin d'article). Elle-même fille d'éleveur, elle inscrit son action pour soutenir les consommateurs, mais aussi les éleveurs dont la qualité des produits est remise en cause, et qui finissent par payer des erreurs commises par d'autres.

"Constater les problèmes et y remédier"

Aujourd'hui, forte de l'expérience de cette mission sénatoriale qui suivait le scandale du horsegate, elle souhaite aller plus loin pour une totale transparence dans les abattoirs, la même transparence que celle qui est demandée en amont de la filière, chez les éleveurs, fortement contrôlés. "Encore une fois, il faut un événement médiatique pour réagir, explique-t-elle à WikiAgri. On ne peut pas rester indifférents aux conditions d'abattage de ces bêtes à Alès. Il ne s'agit pas, derrière, de fermer tous les abattoirs, ni de favoriser les gros abattoirs face aux petits en estimant qu'ils ont davantage de moyens pour suivre les règles du bien-être animal et de l'hygiène. Cette commission d'enquête a pour vocation de dresser un état des lieux précis de la situation des abattoirs en France, gros et petits, pour constater les problèmes et donc y remédier."

"Tout le monde doit en parler à son sénateur"

Sylvie Goy-Chavent insiste sur "l'importance d'une telle enquête pour les éleveurs, déjà en crise, qui s'apprêtent à subir l'accord transatlantique, et qui en plus, on le voit, sont discrédités pour des pratiques qui ne sont pas les leurs". Au moins pour cette dernière partie, il est possible de relever officiellement les dysfonctionnements de cet important maillon de la chaîne alimentaire que sont les abattoirs.

Pour qu'une commission d'enquête soit effectivement activée au Sénat, "il faut une forte demande", précise Sylvie Goy-Chavent. Qui part donc en campagne pour que ses collègues sénateurs, déjà alertés par ses soins, aient envie de répondre positivement à cette requête. "Cela concerne tout le monde, les éleveurs, les consommateurs... Tout le monde doit en parler à son sénateur."

Une pétition en ligne

C'est pour sensibiliser l'opinion publique qu'elle a elle-même mis en ligne une pétition intitulée "Pour une commission d'enquête sur les méthodes d'abattage des animaux de boucherie" (lien en fin d'article). Plus il y aura de signatures, plus l'impact sur ses collègues sénateurs sera fort, et plus il y aura de signataires, parmi les sénateurs, de sa demande d'ouverture de la commission d'enquête.

Le texte qui figure sur la pétition est simple et explique bien la démarche : "En France, plus de 50 % des animaux de boucherie sont égorgés dans d'horribles souffrances sans être préalablement étourdis, comme l'exige pourtant la loi. La vidéo de l'horreur tournée dans l'abattoir d'Ales et largement diffusée sur internet ne doit pas nous laisser indifférent : chevaux martyrisés, vaches qui gigotent sur la chaîne d'abattage, animaux découpés encore vivants... Sécurité alimentaire, respect du bien-être animal, information du consommateur, on cache la vérité aux Français, dans l'indifférence des pouvoirs publics. Réagissons et exigeons la création d'une commission d'enquête parlementaire afin de faire toute la lumière sur ces pratiques."

Qui ne se sent pas concerné ?

 

Cet article est publié simultanément sur le site Atlantico sous l'url http://www.atlantico.fr/decryptage/polemique-abattoir-ales-pourquoi-eleveurs-reclament-commission-enquete-parlementaire-wikiagri-antoine-jeandey-2391431.html

En savoir plus : https://www.change.org/p/l-ensemble-des-parlementaires-et-au-président-du-sénat-pour-une-commission-d-enquête-sur-les-méthodes-d-abattage-des-animaux-de-boucherie (lien vers la pétition en ligne "pour une commission d'enquête sur les méthodes d'abattage des animaux de boucherie") ; http://www.l214.com/enquetes/2015/abattoir-made-in-france (l'enquête de l'association L214 à l'origine de la fermeture de l'abattoir d'Alès) ; https://wikiagri.fr/tags/goy-chavent (retrouvez sur ce tag nos précédents articles avec Sylvie Goy-Chavent, rédigés à l'été 2013 au moment où elle était rapporteur d'une mission sénatoriale d'information sur les viandes après le scandale du horsegate).

 

Ci-dessous, copie d'écran de la pétition en ligne (cliquez dessus pour y accéder).

 

Ci-dessous, la vidéo choc sur l'abattoir d'Alès (attention, images choquantes).
La vidéo choquante tournée à l'abattoir d'Alès par 20Minutes

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jeandey Antoine
Thumb_aj

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

  • Vous aimerez également
  • Home_au_nom_de_la_terre_-_affiche_du_film

    Au nom de la terre, une saga familiale pour attirer les cinéphiles vers le monde paysan

    Et si le cinéma proposait (enfin) un film précis et documenté sur la réalité du quotidien du monde paysan ? A travers une saga familia...

  • Home_balance_ton_post_hanouna_schiappa_maurin

    Pourquoi Patrick Maurin n'ira pas à l'émission de Cyril Hanouna et Marlène Schiappa sur le grand débat national

    Sur C8 ce vendredi à 22h30, la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa doit coanimer avec Cyril Hanouna l'émission Balance ton post dédi...

  • Home_jean_lassalle_sia_2018

    Exclusif, ce que Jean Lassalle pense du film qui sort sur lui le 23 janvier au cinéma

    Ce mercredi 23 janvier 2019 sort au cinéma Un berger et deux perchés à l'Elysée ?, qui retrace la candidature de Jean Lassalle aux derni&egrav...

  • Home_culture_de_sorgho

    Sorgho, de possibles développements pour la nutrition animale en France ?

    Suite à l’article que nous avons publié dans WikiAgri au sujet de la baisse des cours du porc en 2018, un semencier nous a contacté via Twitter. Fr...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • 5 numéro papiers par an
  • Des réductions de nos partenaires
  • Des réductions aux rencontres Wikiagri
  • Du contenu exclusif
5,94€ / mois11,88€ / mois
S'abonner à Wikiagri pro