Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4572 MembresCréer un compte

La Safer de Bretagne se met au portage de terres

Home_big_foncier_agricole

Pour fluidifier la transmission des exploitations agricoles et sécuriser les premières années d’exploitation du repreneur, la Safer de Bretagne vient de mettre sur pied un dispositif innovant : l’achat différé de terres au nom d’un jeune.

Autrement dit, l’organisme foncier se propose d’acheter pour un agriculteur (moins de 40 ans et installé depuis moins de 4 ans), entre 10 et 30 hectares maximum de foncier non bâti. Par contrat, celui-ci s’engage à racheter les terres au moment où il le souhaite, dans un délai de dix ans. Il devra verser chaque mois à la Safer une redevance dont la somme sera déduite du capital à rembourser.  

Le dispositif a été mis en œuvre pour la première fois dans le Finistère et présenté il y a quelques jours. En rejoignant son frère David dans le GAEC de Kerbers (Plouzané, Finistère), Romain a intégré 47 hectares de terres supplémentaires pour porter la SAU de l’élevage porcin (200 truies naisseur engraisseur) à 95 hectares. Il a autofinancé l’acquisition de 17 hectares et fait appel à la Safer de Bretagne pour les 30 hectares restant. La raison ? L’exploitation est actuellement engagée dans des investissements (maternité et local de quarantaine) tels que l’acquisition de la totalité des terres aurait pénalisé ses comptes.

Cet exemple illustre parfaitement l’objectif de la Safer de Bretagne avec ce dispositif : favoriser l’installation et inciter à l’investissement dans un modèle agricole « économique, social, écologique et qualitatif du bien-manger breton pour tous », dit la Région Bretagne. La collectivité apparaît dans le dispositif comme caution du prêt bancaire de 3 millions d’euros sur 13 ans souscrit par la Safer de Bretagne auprès du Crédit Mutuel de Bretagne. La Safer de Bretagne ne pouvait faire autrement que d’emprunter pour financer ses prochaines acquisitions. Elle prévoit d’en réaliser une dizaine par an.
 

Ci-dessous, foncier agricole (photo d'archives).

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 3
  • 0
  • 0
  • 2
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Jourdain Franck
Thumb_avatars_h01

  • Vous aimerez également
  • Home_prot_lis

    Avec Protélis, les coopératives se lancent dans l'épargne de précaution

    Les coopératives agricoles complètent leur gamme de services en mettant à disposition de ses adhérents Protélis (www.protelis.fr), un outil...

  • Home_broutards

    Crise du coronavirus, les marchés agricoles désorientés

    Les agriculteurs ont commencé à percevoir les répercussions de l’épidémie du covid-19 bien avant que les mesures de confinements aien...

  • Home_vaches_prairie

    Le contrat d'assurance "prairies", comment ça marche ?

    Au salon de l’Agriculture, Groupama a promu son contrat d’assurance Prairies socle et ses options complémentaires réservés aux éleveur...

  • Home_christian_ouillet

    Comment une école supérieure d'agriculture s'engage pour prévenir le suicide paysan

    Une école supérieure d'agriculture, l'Ihedrea (qui se présente sur son site internet comme "la seule école d'agro management en E...

  • Home_agribashing_fougier

    "Malaise à la ferme", l'agribashing décrypté par Eddy Fougier

    L'agribashing était un mot inconnu il n'y a pas si longtemps. Aujourd'hui, il apparait partout. Derrière ce dénigrement de l'agriculture ...

  • Home_christophe_bitauld_s_bastien_alaire

    Pour la première fois, l'ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

    On ne peut pas parler de manifestation d'envergure, ils étaient trois à distribuer des tracts devant le stand du Crédit agricole au Salon de l'ag...

  • Home_zones_de_non_traitement_christophe_hillairet

    Zones de non traitement, quels sont les engagements du Président de la République ?

    Au tout début de sa visite au Salon de l'agriculture, le Président de la République Emmanuel Macron a rencontré plusieurs (hauts) responsables...

  • Home_paysans_sans_pr_sident

    Salon de l'agriculture 2020, la manifestation qui n'a pas eu lieu

    Le Salon de l'agriculture 2020 a ouvert ses portes ce 22 février avec la traditionnelle visite présidentielle. Un comité d'accueil particulier lu...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit