Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4983 MembresCréer un compte

Installation des jeunes agriculteurs, la fin programmée des prêts bonifiés

Home_big_jeune_agriculteur_installation

Un rapport interministériel envisage la suppression des prêts bonifiés alloués aux jeunes agriculteurs. Consultés, les représentants de JA souhaitent que le dispositif actuel soit remplacé par une minoration des taux de marché sur le modèle des prêts bonifiés alloués aux Cuma.

La baisse tendancielle des taux de crédit du marché réduit fortement l’intérêt des prêts bonifiés accordés aux jeunes agriculteurs pour s’installer. Selon un rapport de la cour des comptes, le dispositif est même « dispendieux et peu contrôlable ».

Missionnés, des experts du CGAAER (Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux, organisme du ministère de l’Agriculture) et de l’IGF (Inspection générale des finances) ont analysé le mécanisme d’attribution de ces prêts bonifiés. Dans un rapport publié sur le site du ministère de l’Agriculture, ils ont fait six propositions.

La suppression des prêts bonifiés fait partie des propositions émises. Ce qui représenterait alors une économie pour le budget du Feader et du budget de l’Etat de 110 millions d'euros.

La bonification actuelle pourrait aussi être remplacée par une minoration des taux de marché sur le modèle des prêts bonifiés aux Cuma. Mais ce mécanisme est coûteux. A moins « d’encadrer l’évolution des taux bonifiés pour limiter les frais de gestion lorsqu’ils sont orientés à la baisse et pour réduire la bonification lorsqu’ils sont à la hausse », propose le rapport. Cibler les prêts bonifiés dans les zones de montagnes fait aussi partie des scénarios retenus.

Sinon, les fonds libérés par la suppression du dispositif de bonification actuel pourraient être reversés sous forme de DJA majorée (entre 4 500 € et 9 000 €). A moins qu’ils ne financent l’extension du CICE (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) aux nouveaux installés.

Une décision doit être prise prochainement. Sinon, le nouveau cadre national d’attribution des prêts bonifiés à l’étude pourrait réduire leur intérêt auprès des jeunes agriculteurs. La durée de bonification des prêts serait en effet réduite à 5 ans.

Consulté, le syndicat Jeunes Agriculteurs souligne avoir « travaillé une nouvelle proposition avec son réseau. La subvention équivalente des prêts bonifiés pourrait être transférée sur la dotation jeune agriculteur, sous forme de modulation nationale. Le montant de cette modulation pourrait varier en fonction de l’effort de reprise et de modernisation nécessaire pour chaque installation. »

« Cette proposition a été accueillie très positivement par les organisations professionnelles agricoles membres du Conseil de l'agriculture française », précise encore les JA.

En savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/prets-bonifies-lagriculture-0 (rapport sur les prêts bonfiés).

Notre photo d'illustration est issue du site Fotolia, lien direct : https://fr.fotolia.com/id/79792411.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Hénin Frédéric
Avatar_blank

  • Vous aimerez également
  • Home_port_ce_re_alier_de_rouen

    Une production mondiale de grains record mais juste suffisante pour nourrir la pla...

    Selon le Conseil international des céréales, 62 Mt de grains seraient produites en plus au cours de la prochaine campagne 2021-2022. Pour autant, la hausse de l...

  • Home_agriculture_biologique_dans_le_monde

    La planète céréalière très lente dans sa conversion au bio

    La surface mondiale de céréales bio est estimée à 4,8 millions d’hectares et celles d’oléogineux, soja inclus, à 1,3 Mha...

  • Home_tournesols_provence_france

    L'Union européenne ne sera pas autonome en oléoprotéagineux en 2021-2022

    L'union européenne restera importatrice nette de graines pour la prochaine campagne 2021-2022, selon le comité européen des négociants en c&ea...

  • Home_re_colte_ble__en_france

    Marchés, le niveau des cours n'a presque pas influé sur le gain des exploitants cé...

    La hausse des cours des céréales ont précipité les céréaliers, en mal de trésorerie, à livrer leurs grains. A la fin d...

  • Home_plastiques_agriculture

    Plastiques et phosphates, des filières d'approvisionnement agricole à assainir éco...

    Il existe des alternatives écologiques aux matériaux plastiques et des techniques de production des phosphates utilisés en agriculture. Actuellement, 80 ...

  • Home_sibe_rie_lac_baikal

    La Sibérie offre un potentiel de production d'un milliard de tonnes de grains

    Au-delà de l’Oural, la Sibérie serait la principale région de la planète bénéficiaire du réchauffement climatique d&rsq...

  • Home_installation_transmission_agriculture

    Crise sanitaire, l'agriculture suscite des vocations mais la profession effraie

    Les candidats à l’installation portent des projets et des ambitions en rupture avec le modèle agricole adopté par leurs ainés. La pén...

  • Home_canola_alberta_canada

    Oléoprotéagineux, la Chine fait exploser la demande planétaire

    La planète fait face à un déficit structurel en protéines végétales. Les capacités de production des pays exportateurs d&rsqu...

  • Home_gaz_effet_serre_agriculture

    Plus bio en 2030, l'agriculture européenne émettra autant de gaz à effet de serre

    Selon la Commission européenne, la ferme Union européenne augmentera sa valeur de 14 % d’ici 2030 pour atteindre 440 milliards d’euros. Si 10 % de l...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit