Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4949 MembresCréer un compte

Insolite mais aussi utile, la tonne à eau qui prévient quand elle est vide

Home_big_vigiaqua_characteristics

Avec VigiAqua, la tonne à eau prévient quand elle est vide. Développé par Pampaas, ce boitier d’alerte sécurise l’abreuvement des animaux au pâturage.

La start-up savoyarde Pampaas complète sa gamme d’objets connectés pour faciliter le suivi du pâturage. L’an dernier, elle avait lancé Vigifence, le boitier qui alerte en cas de dysfonctionnement d’une clôture électrique. Lors du salon de l’agriculture, Pampaas présente VigiAqua, un capteur installé dans la tonne à eau qui alerte, via son smartphone, l’éleveur quand le niveau d’eau est trop bas. De quoi sécuriser l’abreuvement de ses animaux et gagner du temps de travail.

« C’est un outil connecté pour faciliter le suivi des pâtures, présente Martin Coudière, cofondateur de la start-up. VigiAqua permet de suivre à distance la disponibilité de l’eau dans les patures éloignées. » Conçu pour être robuste, facile d’utilisation et adaptable à toutes les tonnes, VigiAqua est composé d’un flotteur, relié au bord de la tonne. Quand le niveau d’eau descend sous la limite qu’a fixée l’éleveur, le flotteur passe en vertical. Ce changement de position déclenche l’envoi d’une alerte. Pampaas analyse l’ensemble des mesures envoyées et déclenche une alerte par SMS ou par e-mail quand le niveau d’eau est trop bas.

Grâce à l’utilisation du réseau d’ondes radio Sigfox, cet outil est capable de communiquer sans avoir besoin de rajouter une carte SIM ou de créer un réseau Wifi. Il émet y compris dans les zones sans couverture téléphonique. Comme pour la clôture connectée, cet outil a été conçu pour être économe en énergie Une simple pile lui assure une autonomie de 2 ans.

Côté finances, l’achat du flotteur + boitier avec un an de service est de 290 €. « L’année suivante, l’éleveur choisira la durée de son forfait selon ses besoins », rassure Martin Coudière.

Pour compléter sa gamme, Pampaas prévoit d’adapter VigiAqua pour les bacs à eau.

Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Julien Cécile
Thumb_photo_cj

Passionnée par l'agriculture, ses hommes, ses femmes, ses innovations, je parcoure les campagnes de l'Ouest pour en partager l'actualité.

  • Vous aimerez également
  • Home__levage_ovin_transhumance

    Les élevages ovins lancés dans la durabilité environnementale et économique

    En France, l’étude Durabilité des exploitations en élevage ovin (DEO) lancé en mars 2020 par l’Institut de l’élevage (Ide...

  • Home_mouton___vache_

    Viande, en France le déconfinement épargne les filières ovine et bovine

    Depuis le déconfinement, les Français continuent à privilégier la viande française de mouton et de bœuf alors que les importations se...

  • Home_prix_du_lait_2020

    Lait en Europe, la crise sanitaire aggrave les écarts de prix entre pays producteurs

    Le marché intérieur de l’Union européenne est certes un marché unique mais les prix payés aux agriculteurs peuvent être forteme...

  • Home_ok__leveur

    Okeleveur.com, le "compagnon de route des éleveurs"

    L’Institut de l’élevage et les chambres d’agriculture ont créé sur internet un moteur de recherche pour les éleveurs. Les sept f...

  • Home_capture_d__cran_phenix

    Les éleveurs peuvent profiter de la valorisation des déchets alimentaires

    Le saviez-vous ? Les éleveurs ont la possibilité de participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire tout en profitant de ce que l'on appelle l...

  • Home_porcs__franckjourdain_

    Cochon de Bretagne, les éleveurs prennent en charge leur montée en gamme

    Marque d’éleveurs née en Bretagne il y a vingt ans, Cochon de Bretagne monte en gamme et propose désormais au marché une offre pouvant &ecir...

  • Home_vaches_viande_bovine

    Les producteurs de bovins viande en grande difficulté sont majoritaires dans le Grand Ouest

    Hausse des charges, les exploitations en bovins viande sont plus résistantes dans les bassins allaitants que dans le Grand Ouest. La proportion d’éleveurs...

  • Home_vaches_laiti_res

    Filière laitière, les deux années de sécheresse freinent le redressement des exploitations

    D’après une étude de l’Institut de l’élevage, il ne suffit pas que le prix du lait augmente pour que la situation financière des...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit