Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
4375 MembresCréer un compte

Alternaria sur colza, comment le repérer et le combattre ?

Home_big_colza

Le colza est une plante qui peut souffrir d’infections ravageuses et en particulier d’alternariose, connue également sous le nom de « maladie des tâches noires ». Afin d’éviter des pertes de rendement très importantes lors de la récolte, il est important d’apporter une attention toute particulière lors des premiers jours du printemps.

Qu’est-ce que l’alternaria sur colza ?

L’alternaria est un nom scientifique qui définit un champignon deutéromycètes (se multipliant de façon non sexué), véritable parasite pour toutes les parties supérieures du Colza. Cette spore colonisatrice très néfaste infecte la plante à n’importe quel stade de la culture et entraine l’explosion des siliques (capsules contenant les fruits secs ou graines).

Le colza, dont l’Union européenne est le premier producteur mondial et la France le deuxième cultivateur du Vieux Continent, peut souffrir de nombreuses maladies, dont la sclérotina, le phoma, l’oïdium, la cylindrosporiose et donc l’alternaria, l’une des infections les plus redoutables. Les pertes subies par ces champignons peuvent se compter en plusieurs quintaux par hectares.

Quels sont les symptômes de l’alternaria sur colza ?

C’est une particularité de la « maladie des tâches noires », contrairement à d’autres infections fongiques : elle ne touche pas les racines, elle ne s’attaque qu’aux parties supérieures de la plante.

Ainsi, tiges, feuilles, hampes ou pédoncules et siliques sont les principales victimes.

Ces éléments sont impactés à la fin de la floraison du colza.

Des tâches noires ou brunes apparaissent, soient sous formes cylindriques (siliques), allongées (tiges) ou petites et concentrées (feuilles).

Quels sont les facteurs favorables au développement de l’alternaria sur colza ?

C’est principalement le climat qui va engendrer une colonisation du colza par l’Alternaria brassicae, avec une saison de prédilection, le printemps et des régions de favorisation, celles situées en façade océanique.

La germination des champignons est facilitée dans des températures comprises entre 18° et 24 ° et par l’alternance des périodes chaudes et pluvieuses.

Les spores contaminantes qui sont restées piégées au niveau du sol sous les résidus de la récolte précédente attendent leur heure ; les vents et les pluies d’orages étant également des facteurs de propagation importants.

Période de présence de l’alternaria sur colza

Généralement, c’est de fin mars à début août que « la maladie des tâches noires » s’impose sur le colza.

Les symptômes peuvent apparaître très vite : moins de trois jours après la contamination. Si les cultures ont été fragilisées par un stress climatique, ce développement sera encore plus impressionnant et ravageur.

L’Alternaria est une maladie de fin de cycle : si les bonnes mesures ont été prise au stade G1 de la formation des siliques, l’infection peut être endiguée.

Les solutions pour soigner l’alternaria sur colza ?

Il existe près de 300 variétés de champignons Alternaria, et elles sont toutes à combattre, parce que toutes nocives pour le colza. 

Le traitement le plus utilisé dans les exploitations est de procéder à l’application de produits fongicides, qui peuvent se faire en différentes étapes.

D’abord, en utilisant des semences déjà traitées pour un traitement préventif.
Autre option : le traitement contre la Sclérotinia en floraison constitue également un rideau défensif cotre l’Alternaria. Mais si les tâches noires apparaissent à l’étape suivante de formation des siliques, il est possible d’avoir recours à un second traitement phytosanitaire curatif, à condition de respecter absolument les délais de traitement avant récolte.

D’un point de vue agronomique, et pour anticiper toutes possibilités d’infections, il est conseillé de bien enfouir ou broyer les résidus de cultures, véritables terreaux de développement des champignons.

Méthode d’observation de l’alternaria sur colza

Il est important de veiller, de manière visuelle, sur les parcelles de colza dès le mois de mars. C’est l’étape de la floraison qui doit déclencher cette surveillance physique accrue, qui devra être maintenue jusqu’à la formation des siliques.

Il est conseiller de mettre en place un protocole d’observation dense.


Réagissez à l'article en un clic

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Voir plus d'actualités sur les dossiers suivants
Auteur : Rédaction Wikiagri
Avatar_blank

Equipe de rédacteurs Wikiagri

  • Vous aimerez également
  • Home_mouron_des_champs

    Le mouron des champs

    Appartenant à la famille des primulacées, le mouron des champs (du latin : anagallis arvensis) est aussi connu sous le nom de mouron rouge (du latin : lysimachi...

  • Home_euphorbe_r_veil_matin

    L'euphorbe réveil matin

    Du grec euphorbia helioscopia (“qui regarde le soleil”), l’euphorbe réveil matin (ou “petit éclair”) doit son nom à son omb...

  • Home_paturin_commun

    Le pâturin commun

    Tirant son nom du latin poa trivialis, le pâturin commun, également connu sous le nom de “gazon d’Angleterre” ou de “pâturin rude&r...

  • Home_v_ronique_de_perse

    La véronique de Perse

    Connue également sous le nom de véronique commune, “boyau-de-chat” ou “plante-à-thé”, cette plante herbacée annuell...

  • Home_chanvre_d_eau

    Le chanvre d'eau

    Du latin lycopus europaeus, cette plante herbacée vivace dicotylédone est une graminée appartenant à la famille des lamiacées, égale...

  • Home_chiendent_rampant

    Le chiendent rampant

    Du latin elytrigia repens ou elymus repens, cette plante herbacée vivace monocotylédone est une graminée appartenant à la famille des poacé...

  • Home_chardon_des_champs

    Le chardon des champs

    Tirant son nom du latin cirsium arvense, cette plante herbacée dicotylédone vivace appartenant à la famille des astéracées est égale...

  • Home_cardamine_hirsute

    La cardamine hirsute

    Connue également sous le nom de cardamine hérissée, la cardamine hirsute tire son nom du latin Cardamine hirsuta et de sa base velue. Cette plante herbac...

  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.

Rejoignez la communauté des agri-décideurs

  • Accéder aux articles bloqués
  • Recevez l'actualité agricole
  • Recevez des alertes météo
Créer Un Compte Gratuit